Vous êtes ici :

10 GPS nomades à l'essai

10 GPS nomades à l'essai

Chacun sa route, chacun son chemin... le tout est de ne pas perdre le nord! À quelques semaines des départs en vacances, les experts de L'argus ont testé les dernières nouveautés du marché.



Page 110 GPS nomades à l'essai 

Concurrencé par les applications sur smartphones et les systèmes embarqués qui équipent de plus en plus de véhicules neufs, le marché du GPS nomade a vu disparaître certains de ses acteurs, laissant ainsi le champ libre aux poids lourds de la navigation que sont Garmin et TomTom.

Services, connectivité et mode communicant


Si le premier pérennise ces modèles Nüvi 2013 en y ajoutant deux nouveautés (Essential 55 et 65), le second a lancé en mai une nouvelle ligne de produits d’entrée de gamme, les GO 40, 50 et 60. Pour se démarquer des marques «mineures » qui misent principalement sur le rapport qualité/prix (Coyote, Logicom Mobil Device...), les deux leaders de la spécialité jouent, eux, la carte des services, de la connectivité et du mode communicant.

A LIRE : Mise à jour des GPS "constructeurs" : combien ça coûte ?

Fausses bonnes affaires


Reste de nombreuses marques disparues dont les navigateurs continuent de garnir les rayons « high-tech » des magasins. Telle Mio, qui n’est plus officiellement représentée en France mais qui écoule ses anciens modèles via son site européen et certains distributeurs.

Mises à jour indisponibles


Leur achat mérite toutefois réflexion, car s’ils sont souvent proposés à des tarifs intéressants, que leur guidage est fonctionnel et l’actualisation de leur cartographie possible, leur logiciel de navigation ne dispose pas toujours de mise à jour récente, quand elle n’est pas tout simplement inexistante. Pis, en cas de problème technique, quid du service après-vente!

A LIRE : Mise à jour des GPS, combien ça coûte ?
Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
vanneroy.pierre673

Tout à fait d'accord avec Danièle, j'ai un Garmin 2597 et je vais retourner voir pour un autre GPS chez TomTom. Je ne supporte plus de devoir vérifier sur une carte, le trajet proposé par ce GPS. Je n'ai jamais autant vu de chemins vicinaux et de coures de fermes... J'aimerais revenir, un peu, sur des routes nationales!!!! J'ai essayé toutes les combinaisons possibles et ça ne fonctionne jamais... Alors Bye bye Garmin, j'ai envie de voyager plus sereinement!!!

jeanmichel.briand29158

je ne peux mettre mes cartes à jour mon PC ne le reconnais plus avec windows 8.1

belette317

Bizarre moi j’ai un 2595 et pas de problème particulier de guidage. Il faut juste le paramétrer comme il faut et en fonction des besoins, notamment retirer la possibilité de passer par les chemins non goudronnés car si vous choisissez l’itinéraire le plus court, il ira au plus court. Quant à l’absence de certains lieux dit, voire des rues, il faut parfois vérifier l’orthographe / habitant aussi en mileiu rural (profonde Bretagne), entre les panneaux, les cartes papier Michelin, Recta , mon GPS et Google Maps il y a souvent plusieurs interprétations des noms (lettres manquantes , oubli de lettres). Pour tout vous dire, je suis passé cet été sur Garmin, le Go 500 que l'on m'avait offert en juin, bof bof. C’était même pire avec mon précéent TomTom Golive 950, pourtant un haut de gamme mis à jour régulièrement et mon premier Navigon! Idem avec le TomTom de la Clio de ma femme, il lui arrive d'être approximatif question guidage.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
168 280 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !