Vous êtes ici :

Audi A1 2018 : Toutes les infos sur la nouvelle A1

audi A1 Sportback 2018 vue avant illustration rouge
La seconde génération de l'Audi A1 ne sera disponible qu'en cinq portes.

En 2018, Audi dévoilera la remplaçante de l'A1. Cette nouvelle mouture de la plus petite des Audi aura plus d'un tour dans son sac à main de citadine chic. Châssis, moteurs, équipements high-tech : voici tous ses secrets.

En 1996, Audi investit le segment des berlines compactes chics avec la première génération de l’Audi A3. En 2011, la marque aux anneaux descend à nouveau d’un étage et lance l’Audi A1 dans l’arène des   berlines polyvalentes premiums. Là où l’attend la Mini.

En 2018, l’Audi A1 fera peau neuve. Découvrez dès à présent quels seront les changements apportés par cette seconde génération.
 

Une nouvelle plateforme pour l’Audi A1

Audi A1 Sportback grise vue arrière
L'actuelle Audi A1 3 portes
Audi A1 Sportback grise vue arrière
L'actuelle Audi A1 Sportback

La nouvelle Audi A1 reposera sur la plateforme technique MQB-A0. Elle suivra l’exemple donnée par la Seat Ibiza 4 et la Volkswagen Polo 6. Ce nouveau châssis métamorphose l’Audi A1 qui sera plus longue et plus large que sa devancière.

La nouvelle Audi A1 s'allongera de 10 cm pour atteindre 4,05 m

Son gabarit passera de 3,95 m à environ 4,05 m. En un mot, elle sera plus habitable et bénéficiera d’un volume de coffre plus généreux.

L’actuelle a une capacité d’emport de 270 litres, la nouvelle, sans atteindre les 350 litres offert par la dernière génération de Volkswagen Polo, dépassera assurément les 300 litres. 

Question style, le volet de hayon de la nouvelle Audi A1 reviendra à une ouverture classique. Fini la forme autoclave - débordant largement sur les ailes - de sa devancière qui singeait sur ce point les SUV de la marque. Par conséquent, les feux sont désormais en deux parties et non plus monoblocs.

C'est une concession faite au style puisque cela occasionne une rupture de la signature lumineuse. En revanche, ce coffre "standard" que l'A1 partagera avec ses cousines techniques Seat Ibiza, Volkswagen Polo et future Skoda Fabia 4, permet au groupe Volkswagen de réaliser de nombreuses économies.   
 

Une seule silhouette au programme

audi A1 Sportback 2018 vue arrière illustration rouge
Les feux arrière deviennent plus rectilignes et le hayon n'est plus autoclave.

L’actuelle Audi A1 a débuté sa carrière en trois portes en septembre 2010. Au printemps 2012, Audi dédoublait la gamme à l’aide de la variante à cinq portes baptisée Audi A1 Sportback. Cette dernière a réalisé quasiment deux tiers des ventes. Pendant un temps, la rumeur persistante d’une Audi A1 cabriolet, rivale directe de la Mini à toit de toile, a fait son chemin… sans finalement voir le jour.

Pour la nouvelle Audi A1, les choses seront nettement plus simples : il n’y aura qu’une seule silhouette au programme, celle d’une berline à cinq portes dotée de cinq places.

Pour mémoire, l’actuelle Audi A1 à trois portes n’offrait que 4 places. Audi est pragmatique et mise sur la version la plus rentable et de surcroît la plus polyvalente.
 

De nouveaux moteurs 1.5

audi A1 Sportback 2018 vue arrière illustration bleue toit blanc

La personnalisation reste de mise. Toit à teinte dissociée et "blades" de custode comme sur l'Audi Q2 permettent à l'A1 de se distinguer.

Sous le capot, la nouvelle Audi A1 disposera du moteur essence 1.5 TSI Evo proposant 130 ou 150 ch. Au-dessus un 2.0 TFSI officiera avec 190 ch.

En diesel, elle aura droit à l’inédit 1.5 TDI. L’entrée de gamme reposera toujours sur le bloc essence à trois cylindres 1.0 TSI fort de 95 et 115 ch. Mais les sportifs n'auront d'yeux que pour l’Audi S1 dont la puissance (231 ch pour l’actuelle) devrait gentiment grimper en direction des 300 ch.

 

Une A1 tactile et digitale

Volkswagen Polo afficheur numérique
La nouvelle Audi A1 recevra le Virtual Cockpit, un afficheur numérique photographié ici à bord de la nouvelle Volkswagen Polo.

A bord de la nouvelle Audi A1, l’évolution technologique sera manifeste. Devant le conducteur, le Virtual Cockpit, cette dalle numérique qui remplace la traditionnelle instrumentation à aiguilles, fera son effet.

Un équipement dont dispose déjà les versions les plus huppées de sa cousine technique la Volkswagen Polo 6. Comme ses grandes sœurs, les nouvelles Audi A4 et Audi A5, l’Audi A1 2018 disposera d’un écran central rapporté au sommet de planche de bord.

Cette architecture permet de proposer une surface d’affichage nettement plus grande que celle de l'écran escamotable de l’actuelle Audi A1. L’interface tactile semble également incontournable pour la nouvelle A1.


Une  usine espagnole pour l’A1

L’actuelle Audi A1 était produite dans l’usine de Forest, au sud ouest de Bruxelles, en Belgique. Ce lieu sera à l’avenir dédié à la construction des SUV électriques de la marque.

Audi change la donne et délocalise la fabrication de sa remplaçante dans l’usine de Martorell en Espagne. Sur une ligne de montage parallèle à celle de la Seat Ibiza. Une logique « logistique » qui s’explique par la standardisation de la plateforme MQ-AO sur le site Catalan. De cette synergie Audi-Seat découleront des coûts drastiquement réduits.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
elkhabbaz

AUDI1 malgré sa petite forme mais son design reste génial c'est une voiture pour un couple amoureux et pas pour le business

dric736

Merci etiennec278 de l'intérêt que vous portez à Largus.fr. Vous avez parfaitement raison. L'erreur a été corrigée. Cordialement. Didier RIC.

shooby136

ça c'est sur, serge.tautou023. En tout cas, à l'est, rien de nouveau

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Audi A1