Vous êtes ici :

Automobilistes, ce qui vous attend en 2017

ce qui change en 2017
Cette année encore le gouvernement ne fera pas de cadeaux aux automobilistes. Les habituelles augmentations de janvier s'accompagnent de nouvelles mesures répressives. Bonne année !

Législation, infractions, taxes, contrôle technique, normes... l'année 2017 apporte son lot de nouveautés. Comme vous devez vous en douter, nombre de ces mesures n'épargneront pas votre porte-monnaie.



Assurance
Selon Fact & Figures, les contrats d’assurance devraient augmenter de 1,5% en moyenne. Outre la hausse du prix de la main d’œuvre et des pièces, la taxe pour l’indemnisation des victimes de terrorisme passe de 4,30 à 5,90 € sur chaque contrat.

Autoroutes
A compter du 1er février, chaque passage au péage se soldera par une hausse de 0,76% en moyenne qui sera plus importante sur les axes très fréquentés.

Bonus
Fin du bonus de 750 € pour les véhicules hybrides classiques (lire notre article). Celui pour les électriques passent de 6 300 à 6 000 €. Celui des hybrides rechargeables est maintenu à 1 000 €. En revanche, le super-bonus grimpent de 3 700 à 4 000 € pour la mise au rebut d’un diesel de plus de 10 ans. Les acheteurs d’un deux ou trois roues électriques bénéficient de 1 000 €.

Carburants
Outre les fluctuations liées au prix du baril de pétrole, l’écart entre le gazole et l’essence va se réduire avec une augmentation d’un centime de la taxe sur le premier et une baisse de la même somme pour le second.

Conduire sans permis ou sans assurance

rouler sans permis ou sans assurance 2017

A partir du 1er janvier, la conduite sans permis (pour la première fois) ou sans assurance n’est passible que d’une amende.

Dans le premier cas, l’amende est de 800 € dans les 45 jours (minorée à 640 € pour un paiement dans les 15 jours et majorée à 1 600 € au-delà de 45 jours). Dans le second cas, elle est de 500 € (minorée à 400 € et majorée à 1 000 €).

Contrôle technique
A partir du 1er janvier 2017, les défauts suivants sont soumis à contre visite :

  • Etat du vitrage : visibilité insuffisante AVD et AVG
  • Dispositif de diagnostic embarqué (OBD) : témoin allumé - anomalie de fonctionnement


Dénonciation des conducteurs
Jusqu’à fin 2016, un salarié qui perdait des points s’en tirait en s’acquittant simplement de l’amende. Au 1er janvier, l’entreprise doit donner par lettre recommandée l’identité et l’adresse du conducteur dans un délai de 45 jours sous peine d’une amende de 750 €.

Malus

malus 2017

Le gouvernement a serré les boulons. Désormais, il se déclenche dès 127 g/km (au lieu de 131 en 2016) et il n’est plus calculé par tranche de 5 g mais au gramme près, soit de 50 à 10 000 € (au-delà de 191 g). En 2016, il s’échelonnait de 150 à 8 000 €.

Retrouvez la grille des malus gramme par gramme

Norme antipollution Euro 6.C
En vigueur en septembre 2017 pour les nouveaux véhicules (septembre 2018 pour l’ensemble des véhicules), ce second volet de la norme Euro 6 va avoir un impact sur les moteurs à essence qui vont devoir réduire leurs émissions de particules.

GPF (FAP pour les essence) obligatoire en 2017
GPF sur les essence

Ainsi, les blocs turbo à injection directe seront équipés d’un filtre à particules GPF (Gasoline Particule Filter). En diesel, la chasse au NOx va se poursuivre avec une généralisation du catalyseur SCR. Mais cette nouvelle norme marque surtout l’arrivée du nouveau cycle d’homologation WLTC, plus réaliste.

Pièces de réemploi proposées
A compter de début janvier, les professionnels de la réparation ont obligation de proposer des pièces de réemploi à leurs clients en fonction de la nature de la réparation et du type de pièces (lire notre article).

Sièges auto
La réglementation R44/04 n’autorise plus, à partir de janvier, les rehausseurs sans dossier pour les enfants de moins de 1,25 m. A l’été 2017, la norme R129-02, qui entrera en vigueur, n’autorisera plus la vente de rehausseurs sans dossier.

TVA déductible pour les essence
Récupérer la TVA pour l’achat d’un véhicule n’est plus un avantage réservé au diesel (lire notre article). A compter de 2017 et sur une période de 5 ans, les entreprises peuvent la récupérer sur l’essence à hauteur de 10% en 2017 puis progressivement jusqu’à 80% en 2021.

Vidéo-verbalisations
Un décret du 28 décembre a modifié le code de la route afin d'accroître les possibilités de contrôle sans interception à l'aide de la vidéo-surveillance. Aux quatre catégories existantes s'ajoutent sept nouvelles :

  • Défaut de porte de la ceinture
  • Usage du téléphone portable tenu à la main
  • Circulation, arrêt et stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence
  • Chevauchement et franchissement des lignes continues
  • Non-respect des règles de dépassement
  • Non-respect des « sas-vélos »
  • Défaut de porte de casque pour les deux roues

Ces nouvelles infractions seront ajoutées aux capacités des futurs radars et ceux en cours de déploiement.

Vignettes à Paris
A compter du 15 janvier 2017, la ville de Paris deviendra la première Zone à Circulation Restreinte (ZCR) en France. Les véhicules y circulant devront obligatoirement s’équiper d’un certificat qualité de l’air, «Crit’Air», une vignette indiquant leur niveau de pollution (4,18 € sur le site du gouvernement). En cas d’infraction, les conducteurs de deux et quatre roues sont passibles d’une amende de 68 € (135 € pour les bus et poids lourds).

Interdiction des vitrées surteintées 2017
Interdiction des vitrées surteintées

Vitres teintées
Fin des conducteurs anonymes. Les vitrages avant teintés à plus de 30% sont interdits à partir du 1er janvier. Pour les récalcitrants, la prune est lourde : 3 points et 135 € d’amende (lire notre article).

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (24)
fab71117

super

nono629

un mais 68 ?

courvalet.manuel80173

Une voiture diesel qui et defaper ce vera t elle au ct

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
162 063 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !