Vous êtes ici :

Avertisseur de radars : Inforad renaît de ses cendres

Avertisseur de radars : Inforad renaît de ses cendres

Liquidée en août 2013, la société Inforad spécialisée dans les assistants à la conduite vient d'être rachetée par le groupe français Altyor. Bonne nouvelle pour les usagers, la hotline et le SAV seront rétablis dès la mi-novembre 2013.

Conséquence de la liquidation judiciaire d’Inforad, en août dernier, les utilisateurs d’avertisseurs et autres outils d'aide à la conduite de la marque, n’avaient plus de contact en cas de problème technique.  

A LIRE. Avertisseur de radars : Inforad ne répond plus


Un manque de courte durée, car la marque vient d’être rachetée par le groupe Altyor, spécialisée dans les produits communicants. Basé à Orléans, où il dispose d’un bureau d’études, ce groupe, dirigé par Yanis Cottard, fabrique ses produits en France, en Europe et en Asie.


Retour aux affaires

Le SAV et la hotline d’Inforad devraient être rétablis dès la mi-novembre, et seront désormais situés en France.

Altyor annonce la réouverture de la boutique en ligne avant Noël 2013. Dans un premier temps, seuls les avertisseurs communicants CI+ et CI Moto seront disponibles à la vente.  

Afin de pérenniser la marque, la gratuité des services prendra fin au 31 décembre 2013(carte SIM, échange d'informations communautaires, mise à jour en temps réel des zones de danger et de la cartographie, appel des services d'urgence,...) .

Dès le 1er janvier 2014, un abonnement, dont le prix est estimé à 25 euros par an, sera mis en place. Il donnera accès à la base de données des zones de dangers et des zones à risques, la mise à jour de la cartographie GPS et l’accès à la communauté d’usagers (77 000 membres à fin septembre 2013).
Partager cet article
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (20)
un pseudo libre

Fait attention, car INFORAD n'a toujours pas coupé les GSM pour ceux qui n'ont pas payé... De plus, depuis quelques années, ils joue avec 4 nom de ste, pour mettre leur abt...

un pseudo libre

Sauvé, ça reste à prouver. En tout état de cause, les acheteurs qui ont payé plus de 200€ leur boitier avec un abonnement gratuit à vie pourraient bien avoir des surprises, le repreneur prenant le chemin d'un abonnement payant... après les pigeons, les dindons etc... quel animal pourra symboliser les acheteurs d'inforad communicants piégés avec un zinzin dont la cartographie a au moins 2 ans de retard? en attendant, il est urgent d'attendre, surtout ne pas en acheter en neuf ou en occasion tant que les tarifs et services correspondants ne sont pas à jour, ni la survie assurée.

un pseudo libre

punaise 2 fois que je me fait avoir avec inforad première fois avec le k5 après la mise en conformité il est devenu inutilisable car plus de mise a jour . j' achète le ci car on me dit mise a jour gratuite a vie maintenant 25 euros par un moi je dit bye bye inforad

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
168 590 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !