Vous êtes ici :

Six critères pour bien choisir son coffre de toit

Six critères pour bien choisir son coffre de toit

À chaque départ en vacances, c'est le même calvaire : comment loger tous les bagages ? Le coffre de toit peut-être une solution. Pour vous aider à choisir, L'argus répond à six questions essentielles au moment du choix.



Page 1Six critères pour bien choisir son coffre de toit 

Avant de foncez en magasin, il est impératif de vérifier dans le livre de bord, la charge admissible par le toit ou les barre de toit du véhicule. Une fois ces caractéristiques connues, il est possible de se mettre en quête du coffre de toit idéal.

Accessible d'une centaine d'euros à plus d'un millier, un coffre de toit ne se choisit pas à la légère.
D'une centaine d'euros à plus d'un millier, un coffre de toit ne se choisit pas à la légère.

1) Un coffre de toit pour quel usage ?

Définir votre besoin permet de déterminer la taille, la forme et le système d’attache du coffre de toit. Il faut savoir s’il :

  • sera utilisé occasionnellement ou fréquemment,

  • sera utilisé juste pour les vacances et lesquelles (été/hiver),

  • sera un complément de portage ou le coffre principal (véhicule à 7 places, citadine, …) ?


2) Quel type de coffre de toit ?

Une fois défini l’usage, il est important de réfléchir à son impact sur le roulage, mais aussi à  son stockage.

Rigides et aérodynamique
Fabriqués en matière plastique ou en composite, les coffres de toit rigides sont les plus répandus. Larges ou étroits, leurs silhouettes, en général  aérodynamique, garantie une meilleure pénétration dans l'air ce qui limite partiellement la surconsommation de carburant. 

Mais il offre surtout un bon niveau de protection face aux intempéries et au risque de vol du chargement.
Leurs défauts majeurs : une mise en place qui nécessite parfois deux personnes et un encombrement rédhibitoire pour le stocker.

Souples et pratiques
Les coffres de toit souples sont constitués de solides tissus synthétiques imperméables. Ils sont parfois doublés  et généralement munis de renforts latéraux et/ou longitudinaux pour assurer leur tenue.
Leur mise en œuvre ne nécessite qu’une seule personne et leur faible encombrement facilite leur stockage.
De par leur conception, ils offrent un aérodynamisme moindre, proche de celui d’un chargement sur une galerie. Cependant, leur souplesse permet d’adapter leur taille en fonction du volume contenu, ce qui peut limiter la prise au vent lorsqu’ils sont remplis partiellement.  Généralement étanche, ils nécessitent un bon entretien pour le rester.
Leur principal défaut : leur vulnérabilité en cas de vol de bagages, lors du stationnement.

Attention : les modèles premier prix sont souvent de simple boite rectangulaire, à l’étanchéité médiocre, constitués d’un plastique assez fin, dépourvus de sangles intérieures et dont les systèmes d’ouverture et les serrures sont bas de gamme. Pis, il arrive que l’utilisateur doive se charger de faire les trous nécessaires au jeu de fixations !


3) Quelles dimensions ?

Sacs de voyages, matériel de camping, skis,… Les dimensions du coffre sont conditionnées par les bagages à transporter et le Code de la route *.
De la même façon, outre les spécifications du véhicule en matière de charge admissible, il faut respectez celles acceptées par le coffre de toit lui-même.
Respectez impérativement la charge admissible par le véhicule, les barres de toit et le coffre.
Respectez impérativement la charge admissible par le véhicule, les barres de toit et le coffre.
En effet, généralement, ces derniers n’acceptent qu’une faible masse de bagages (de 50 à 75 Kg maximum), mais offrent volume allant de 220 à 680 litres. Longs, courts ou mixtes, ils se déclinent généralement en deux longueurs (d’environ 1 m à 2,35 m) et  trois largeurs (d’environ 75 cm à 1,40 m), selon le fabricant.


* Le Code de la route précise que la largeur totale d’un chargement doit être inférieure ou égal à 2,55 m de large et qu’il ne doit pas dépasser l'aplomb avant du véhicule. A l’arrière, s'il dépasse de plus d'1 m, le chargement doit être signalé par un dispositif réfléchissant complété par un feu rouge, si la visibilité est réduite ou de nuit, et ne dépasser pas de plus de 3 mètres l'arrière du véhicule.  

4) Quel type de fixation est adapté à mes barres de toit ?

Il faut en premier lieu s’assurer de la qualité et de la solidité des barres de toit et de leurs ancrages, car elles supporteront la masse des bagages et devront résister aux contraintes aérodynamiques.
Les fixations diffèrent en fonction de la gamme de prix. Les coffres de toits modèles moyen et haut de gamme de distinguent par des fixations plus ergonomiques, dont certaines sont brevetés par le fabricant.

Le U à molettes et tiges filetées standards
Fixation en U à double filetage pour coffre de toit
Fixation en U à double filetage pour coffre de toit
C’est le système de base universel généralement proposé sur les coffres « premier prix ». Chaque U s’ajuste en fonction des barres, soit via des trous pré-percés, soit en perçant le fond du coffre de toit. A l’usage universelle mais peu pratique à mettre en œuvre, notamment ceux nécessitant un  outil.



Le U à double filetages : montage simple, mais peu pratique



La tige en L à filetage unique
Fixation en L pour coffre de toit
Fixation en L pour coffre de toit
Il est composé d’un seul filetage et  d’un levier de verrouillage. Il suffit d'insérer la partie en forme de L sous la barre de toit, d’ajuster le serrage avec la molette située sur la partie supérieure de la fixation et de verrouiller la rotation en bloquant  le levier avec le « cliquet » ad hoc . A l’usage lui aussi universel et  pratique à mettre en œuvre.



Le L à levier de blocage : quelques secondes suffisent



Le Thule Easy-Snap et le Farad Block
 
Fixation pour coffre de toit Thule Easy Snap
Fixation pour coffre de toit Thule Easy Snap
Fixation Farad Block pour coffre de toit
Fixation Farad Block pour coffre de toit

Ce sont des évolutions du simple U à molettes. Ils sont composés d’un U et d’un bloqueur « quart de tour » ou à levier de verrouillage. Chaque U s’ajuste sur les barres en fonction des références du fabricant de coffres. A l’usage, un système assez universelle et relativement pratique

Les U à bloqueurs rapides réclament juste un peu de poigne


Le Thule Power-click, le Thule Fast-Click et le Hapro Masterfit U

FixationThule PowerClick pour coffre de toit
FixationThule PowerClick pour coffre de toit
Fixation Hapro MasterFit pour coffre de toit
Fixation Hapro MasterFit pour coffre de toit
Ce sont des systèmes fixés dans le fond du coffre de toit. Ce dernier est maintenu sur les barres de toit au moyen de « griffes ». Il suffit de tourner la molette pour positionner et bloquer le coffre.
Le PowerClick dispose en outre d’un limiteur de couple intégré pour s’assurer un serrage optimal et l’Hapro propose un bouton de verrouillage. Très simples d’usage.

Les griffes à molette permettent un verrouillage facile et rapide



5) Quelle ouverture ?

Les coffres à chargement par l'arrière laisse peu de place aux mains pour caler le les bagages à l'avant.
Les coffres à chargement par l'arrière laisse peu de place aux mains pour caler le les bagages à l'avant.
Les coffres de toit à double ouvertures se montrent les plus pratiques.
Les coffres de toit à double ouvertures se montrent les plus pratiques.
Pour les coffres rigides, le chargement se fait par le dessus. L’ouverture est soit unilatérale (droite, gauche ou arrière) soit bilatérale (droite et gauche). Cette dernière facilite le chargement et le déchargement en particulier dans les parkings étroits ou bas de plafond. 
Ne pas positionner le coffre de toit trop en arrière pour permettre au hayon de se relever.
Ne pas positionner le coffre de toit trop en arrière pour permettre au hayon de se relever.
Un compas hydraulique, un vérin ou un bras articulé peuvent faciliter l'ouverture du couvercle et le maintenir ouvert pendant le chargement. 
Attention à son positionnement, car s’il est disposé trop en arrière, il peut géner l’ouverture du hayon.




Les coffres de toit souples se ferment pour la plupart, au moyen de bande Velcro et de fermetures Eclair encadrant le périmètre de chargement. Pratiques, certains modèles semi-souples sont accessibles des deux côtés. 


Les coffre de toit souple sont très facile à charger et à ranger.
Les coffre de toit souple sont très facile à charger et à ranger.
Les toits souples à ouvertures latérales sont constitués de renforts améliorant leur aérodynamisme.
Les toits souples à ouvertures latérales sont constitués de renforts améliorant leur aérodynamisme.

Les coffres souples à chargement latéral simple à charger


6) Serrures ou cadenas ?

Sur les coffres rigides, la serrure est de mise. Les modèles moyen et haut de gamme se ferment souvent sur plusieurs points
Sur les coffres rigides, la serrure est de mise. Les modèles moyen et haut de gamme se ferment souvent sur plusieurs points
Velcro, fermeture à zip et cadenas ferment les coffres souples
Velcro, fermeture à zip et cadenas ferment les coffres souples
Les coffres rigides se verrouillent au moyen d’une serrure à clé agissant à minima sur deux points. Certains modèles souples possèdent une fermeture à cadenas.

Notre conseil : préférer les serrures qui retiennent la clé si le coffre de toit n'est pas verrouillé, ce qui limite le risque de rouler coffre de toit ouvert.


A LIRE : Départ en vacances - 8 points à vérifier avant de partir
 
Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
157 074 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !