Vous êtes ici :

Citroën Berlingo 3 : premières infos sur le nouveau Berlingo

illustration futur Citroën Berlingo 3 2018 vue avant bleu
Le Citroën Berlingo 3 arrivera en concession à l'été 2018.

1996, la première mouture du Berlingo remplace la C15 et instaure le concept du ludospace. 1998, la seconde génération transforme l'essai auprès des familles et des artisans. 2018, le Berlingo troisième du nom changera de silhouette et misera sur la technologie embarquée. Un virage indispensable.

Les véhicules utilitaires ont généralement une durée de vie plus longue que leurs homologues à destination du grand public. Dix ans pile après la sortie de la seconde génération du duo Citroën Berlingo / Peugeot Partner, en mai 2008, PSA proposera la troisième mouture de ses ludospaces et de leurs déclinaisons utilitaires. Le calendrier sera le suivant : une présentation au printemps 2018, suivi d’un lancement à l’été.

 

Berlingo - Partner : des personnalités distinctes

Citroën Berlingo 2 vue avant blanc
L'actuel Citroën Berlingo

Contrairement aux Citroën Berlingo et Peugeot Partner actuels, qui ne se démarquent finalement l’un de l’autre que par leurs boucliers avant et leurs calandres, la différenciation stylistique sera nettement plus marquée entre leurs successeurs respectifs.

Une stratégie initiée à l’étage supérieur par leurs grands frères : Citroën Spacetourer et Peugeot Traveller offrant chacun un visage distinct. En d’autres termes, les designers des nouveaux Berlingo et Partner ont eu cette fois le droit de proposer des phares, des capots et des ailes spécifiques. 

Peugeot Partner 2 vue avant marron
Peugeot Partner 2

Côté style, le nouveau Berlingo adoptera un profil plus typé « van », dans la lignée du SpaceTourer. Comprenez qu’il y aura une « cassure » plus marquée entre la ligne du pare-brise et celle du capot. Ce dernier sera plus horizontal et donc moins plongeant que sur la version actuelle. Le Berlingo 3 n’adoptera pas la signature lumineuse à double étage des modèles de la gamme particulière (C3, C3 Aircross, C4 Picasso et C4 Cactus) il arborera, au contraire, celle réservée aux véhicules utilitaires avec des projecteurs identiques à ceux du SpaceTourer.

 

PSA ouvre le bal

Volkswagen Caddy
Le Volkswagen Caddy c'est la cible "qualité" du Citroën Berlingo

Sur le marché des ludospaces et de leurs dérivés utilitaires, PSA dégainera le premier. Peugeot et Citroën auront une longueur d’avance sur le duo Renault Kangoo / Fiat Doblo qui ne sera, lui, renouvelé qu’en 2019.

Enfin, le modèle cible en termes de qualité perçue comme de silhouette de petit van, le Volkswagen Caddy fermera la marche avec une nouvelle génération attendue en 2020. Par ailleurs, les Citroën Berlingo 3 et Peugeot Partner 3 Tepee auront un clone : l’Opel Combo. Tous les trois seront fabriqués dans l’usine espagnole de Vigo.

 

Le bon format

A l’image du SpaceTourer, le Citroën Berlingo 3 montera en gamme et offrira davantage de prestations. Une démarche rendue possible par l’adoption de la plateforme EMP2 (celle du SUV Peugeot 3008 et du Citroën SpaceTourer). Le train arrière du nouveau Berlingo est en revanche spécifique et dérivera de celui du modèle actuel. Un nouveau châssis, mais pas de changement de gabarit, la longueur du nouveau Berlingo sera pratiquement la même que celle de la génération actuelle, à savoir 4,38 m. Néanmoins, l’empattement (2,73 m pour l’actuel) sera majoré et, de facto, les portes-à-faux seront réduits.

 

Essence, diesel et 100 % électrique

Renault Kangoo ZE vue avant bleu
Le Renault Kangoo c'est "l'ennemi" juré du Citroën Berlingo, tout deux se livre une bataille sans merci sur le terrain des moteurs thermique comme sur celui de la propulsion électrique (photo)

La palette des motorisations des nouveaux Citroën Berlingo et Peugeot Partner s’articulera autour des blocs à trois cylindres essence 1.2 Puretech en 110 et 130 ch, et du quatre cylindres diesel 1.5 BlueHdi décliné en 75, 100 et 130 ch. La boîte de vitesses automatique à huit rapports EAT8 sera également de la partie.

Outre les versions thermiques, PSA travaille aussi sur le remplacement de la version électrique Citroën E-Berlingo, mais cette dernière n’arrivera pas en concession avant 2020. Si la technologie employée par le modèle actuel est livrée par Mitsubishi, le nouveau E-Berlingo sera un développement 100 % PSA.
 

Le nouveau Citroën Berlingo fera le plein d'aides à la conduite

Un changement de stratégie autorisé par la plateforme EMP2 compatible avec tout type d’énergie. Cette dernière va aussi permettre de faire un bond technologique. De nouveaux équipements : reconnaissance des panneaux de signalisation, caméra avant avec vue à 180°, AFIL, Active Safety Brake, Alerte risque collision, surveillance des angles mort, écran tactile, et Park assist seront proposés. Le Berlingo va faciliter la vie des pros !

Enfin, PSA proposera aussi une version avec Grip Control et assiette rehaussée pour ceux qui travaillent hors des villes. Et les déclinaisons dédiées aux familles en profiteront également, histoire de s’approcher un peu de l’esprit incontournable des SUV.

 

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Rody 76

enfin une face avant qui restera classique contrairement aux nouveaux modeles c 4 et c 3 picasso.

shooby136

Euh, vous êtes sur que la seconde génération a été lancée en 1998 ? "1996, la première mouture du Berlingo remplace la C15 et instaure le concept du ludospace. 1998, la seconde génération transforme l'essai auprès des familles et des artisans."

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Citroën Berlingo