Accès pro Mon Argus®

Citroën Jumper, Peugeot Boxer : problèmes sur les HDI 100 et 120

Citroën Jumper, Peugeot Boxer : problèmes sur les HDI 100 et 120 - Moteur 2.2 HDi en vrac

Citroën Jumper, Peugeot Boxer : problèmes sur les HDI 100 et 120Lancées en juin 2006, les deux gros utilitaires de PSA causent bien des soucis à leurs propriétaires. Fabriqués à Sevel Sud chez Fiat en Italie, ces véhicules se partagent le bloc diesel 2.2 (code interne Puma) conçu par Ford   dans le cadre de la collaboration avec PSA.
 
Ce moteur décliné en deux puissances, 100 et 120 ch,  sur les Jumper et Boxer rencontre diverses avaries : manque de puissance, claquements, bloc qui tourne sur trois cylindres.
 
Dès le démontage de la culasse, le verdict est sans appel : le piston est grippé ou fissuré. Ce Citroën Jumper, Peugeot Boxer : problèmes sur les HDI 100 et 120dernier peut même être entièrement fondu en raison d’une surpression dans le cylindre, le limiteur haute pression de carburant étant en cause (l’injecteur reste ouvert). Cette avarie s’est transformée en une hécatombe puisque tous les véhicules jusque fin juillet 2008 peuvent être potentiellement touchés, soit deux ans de production tout de même.
 
Face à la grogne des clients, le groupe PSA a mis en place une grille de prise en charge. Sauf que comme souvent, les propriétaires en sont de leur poche. En effet, la participation n’est que partielle est dans la limite de 48 mois ou 150 000 km, comme quoi le groupe français assume ses défait de fabrication...
 
Par conséquent, les clients doivent batailler fermement avec le service clientèle pour obtenir gain de cause. De son côté, Fiat n’utilise ce moteur sur le Ducato que dans sa déclinaison de 100 ch, privilégiant le 2.3 de 120 ch maison. A noter aussi que sur les premiers modèles, la segmentation pouvait être montée à l’envers.

Guide d'achat auto

Fiabilité

Commentaires (93)
Partager cet article

Mots clés

Commentaires

NEIMAN

CANONGE -

JE N ARRIVE PAS A METTRE LE CONTACT A MON BOXER 207

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

moteur hs

david -

Bonjour, J'ai le même problème que vous avez. J'essaie de me retourner contre eu car j'ai une garantie pcp maintenance. Et il ne veulent pas prendre en charge. Si vous avez de info que nous pouvons partager. Je m'aide d'un juriste. Cordialement

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Jumper moteur entrée d eau

Schiettecatte -

A la sortie du jumper ans 2006 un défaut de fabrication de l'eau s'introduire dans le conpartiment moteur le constructeur est au courant depuis environ 2007 et il on continue a commercialisé sans aucun problème et sans scrupule mon jumper a 2ans et un mois le moteur tourne mal je passe au garage Pc verdicts ingecteur 3 défectueux le garagiste extrêmement correcte procédé au démontage et il se trouve au départ devant l inposibiliter de deviser la vise de fixais ode ingecteur il insiste correctement et cet vis casse il veux démonter ingecteur et la il est totalement un posible de le retirer souder par la rouille tous est oxydé il fais apelle a une maison spécialise agréer par Citroën et il l'on sectionne au ra delà culasse plus le choix il faux démonter les autre pour pouvoirs déculasse je vais en rester la . la facture aurait dû être de 1000euro mais les frais on monter à 7500 euro 2000euro on étais prix par Citroën et je doit être contant qu'il on intervenu jais réclame chez Citroën et il mon écrit qui ne pouvez pas satisfaire à ma réclamation la faite passer le message pour que il asume leur ereur je suis iindepandant et 3 semaine sans mon outil de travaile et 5500 euro a payé sa fais mal

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

À lire aussi

La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre Citroën en 2 minutes !

Calculer la Cote Argus de ma Citroën Jumper

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Problèmes techniques sur le Nissan Qashqai 2.0 dCi

Remplacé début 2014, le Nissan Qashqai continue une brillante carrière sur le marché de l'occasion. Néanmoins, il est loin d'être irréprochable en termes de fiabilité. Outre des soucis de climatisation sur certaines versions, le moteur 2.0 dCi d'origine Renault présente une fragilité au niveau des coussinets de bielle. Le constructeur a mis en place des grilles de prise en charge.
Nos partenaires
Problèmes techniques sur le Nissan Qashqai 2.0 dCi
Les nouveautés 2011/2012 sont-elles fiables ?