Vous êtes ici :

Consommation anormale d'huile : la liste des moteurs à risque

consommation anormale d'huile : la liste des moteurs à risque
Si les moteurs consomment naturellement de l'huile, certains pêchent par excès de gourmandise. En exclusivité, les experts de L'argus dressent la liste de ceux qui peuvent poser problème.

On croyait le mal éradiqué. Pourtant, il continue de faire des dégâts, surtout sur les motorisations à essence. Parmi les quinze marques concernées, Renault/Nissan, PSA, Toyota et Volkswagen figurent en tête de liste.

Un an et demi après notre première enquête sur ce sujet, force est de constater que le problème fait tache d’huile. D’abord au sein du groupe PSA (Citroën, DS et Peugeot).

consommation anormale d'huile sur Peugeot 208 1.0 et 1.2 VTi
Sur la Peugeot 208, les 1.0 et 1.2 peuvent manger de l'huile sur les modèles produits jusqu'en août 2016.

Ainsi, les moteurs trois cylindres 1.0 VTi de 68 ch (dont la production a été stoppée en 2016) et 1.2 VTi de 82 ch se distinguent par leur gourmandise en huile, un péché mignon qui caractérisait déjà les blocs de l’ancienne génération (1.4/1.6 VTi et 1.6 THP).

Les notes techniques confidentielles adressées aux réseaux début 2017, que nous avons réussi à nous procurer, révèlent deux anomalies sur ces moteurs corrigés respectivement en août et novembre 2016 (téléchargez en bas de l'article notre enquête pour plus de détails).

 

Alerte chez Renault

Du côté du groupe Renault-Nissan, les symptômes rencontrés sur le quatre-cylindres 1.2 TCe ont conduit le constructeur à procéder à une analyse détaillée depuis 2014. Si à l’époque le nombre de cas clients demeurait assez faible, la machine s’est emballée avec le vieillissement des véhicules mis à la route.

 

consommation anormal d'huile dacia duster
Le 1.2 TCe 125 du Dacia Duster peut avoir tendance à consommer de l'huile.

À l’origine du problème, une calibration erronée du calculateur moteur. La solution consiste à reprogrammer le calculateur afin de réduire la consommation d’huile. Malheureusement si le véhicule n’est pas remis en conformité à temps, l’usure des segments s’amplifie et entraîne un endommagement irréversible du moteur par manque de lubrification…  Si le 1.2 a été corrigé sur la chaîne de fabrication, qu’en est-il des centaines de milliers de véhicules circulant en Europe ? Nissan a lancé en janvier une campagne de service destinée à reprogrammer le calculateur pour limiter la casse. Un moindre mal.

 

Ni vu, ni connu

Mais la marque n’a pas semblé judicieux d’informer ses clients de ce rectificatif que les concessionnaires mettent en œuvre seulement lorsque les véhicules passent à l’atelier. Carton rouge aussi à Dacia et Renault, qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, n’a toujours pas mis en place d’action corrective. Idem pour les marques des groupes PSA et Volkswagen. Dès lors, un petit conseil s’impose : surveillez le niveau d’huile de ces moteurs comme le lait sur le feu…


Téléchargez notre enquête exclusive

Votre voiture mange de l’huile ? Cette consommation anormale est peut-être liée à un défaut technique. En exclusivité, voici la liste de tous les moteurs qui peuvent être touchés par cette anomalie.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (8)
R-lupus

Quoiqu'on en dise, la conception du moteur reste la 1ère cause, mais aussi la qualité de combustion. Ma propre expérience : une BMW 528i Touring essence de 98 (6 cylindres), passée au GPL à 265 000 KM totalise maintenant 460 000 KM. Très faible conso d'huile (0,25l pour 10 000 km), mais surtout une huile quasiment transparente quand je fait la vidange tous les 20 000 KM.

Nihal

Bjr, il me semble que la consommation d'huile est aussi fonction de la qualité de l'huile. Un produit haut de gamme dès l'origine du véhicule associé à des vidanges suivant préconisations constructeurs favorise la longévité du moteur : - Renault16 emmenée à 230000km sans pépin et revendue pour continuer à rouler. Kilométrage considérable pour cette génération de véhicule. - BX, 200000km sans pépin, même traitement et revente. - actuellement 207 Peugeot, 200000km et vidange tous les 20000km; roule parfaitement sans ajout d'huile entre les vidanges. Actuel C3 Citroën 150000km, pareil. - 4x4 Frontéra 2.8l même traitement. Vidange tous les 7500km. Vendue à 300000km moteur en parfait fonctionnement. Jamais eu de problème avec la consommation d'huile, quelque soient mes voitures. Maintenant avec la gestion électronique...??? Une hérésie pour l'utilisateur, mais du moment que les ingénieurs se font plaisir!

duc.jean-claude974

vidanges tout les 20.000 a 30.000 km c'est évident que l'huile est consommée plus ou moins en fonction de l'utilisation et de la façon de conduire.il faut vérifier régulièrement le niveau.et pas seulement l'huile mais tout les niveaux des différents liquides.faire des vidanges plus souvent vous assure un moteur en meilleur santé même avec les nouvelles huile.moi je continue a les faire tout les 5000 km.mais c'est vous qui voyez

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Audi
Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën
Recevez par e-mail toutes les infos de Dacia
Recevez par e-mail toutes les infos de DS
Recevez par e-mail toutes les infos de Nissan
Recevez par e-mail toutes les infos de Peugeot
Recevez par e-mail toutes les infos de Renault
Recevez par e-mail toutes les infos de Volkswagen