Vous êtes ici :

Contrôle technique 2017. Deux nouveaux points soumis à contre-visite

contrôle technique 2017 deux nouveaux motifs de contre-visite
Outre les contrôles des forces de l'ordre, les centres de contrôle technique vérifient désormais la présence de vitres avant teintées à plus de 30%. Si c'est le cas, c'est la contre-visite assurée.

Pas de révolution pour l'examen du contrôle technique en 2017, mais deux nouveaux motifs de contre-visite font leur apparition : la présence de vitres surteintées à l'avant et l'allumage du voyant moteur.

En cette nouvelle année, le contrôle technique apporte aussi son lot de nouveautés (lire notre article Tout ce qui change en 2017) en attendant la sévérisation du contrôle antipollution au 1er janvier 2019.

 

contrôle technique 2017 contrôle des vitres teintées

Le premier concerne l’état du vitrage « visibilité insuffisante AVD et
AVG
». Ce point fait suite à l’interdiction des vitres teintées à plus de 30% depuis le 1er janvier. Outre la perte de trois points de permis et 135 € d’amende, les automobilistes récalcitrants verront leur véhicule envoyé directement en contre-visite en cas de présence de film sur les vitres avant conducteur et passager. Le contrôle consiste à un examen visuel sachant que les centres peuvent aussi utiliser un nuancier ou un appareil de mesure à condition d’en être équipés.

 

controle technique 2017 voyant moteur allumé OBD

Le second touche le dispositif de diagnostic embarqué (OBD) : « témoin allumé - anomalie de fonctionnement ». Si le témoin orange du moteur est allumé au tableau de bord, synonyme d’un dysfonctionnement, la voiture est recalée. Le contrôleur vérifiera l’anomalie en se branchant sur la prise OBD.

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (30)
JohS6kJ745

A savoir que le controle OBD n'est sensé concerner que les véhicules immatriculés apres le 01/01/2002 pour les vehicules essence et apres le 01/01/2004 pour les diesel, comme inscrit sur les instructions de l'UTAC et confirmé par Norisko-Dekra. Les véhicules antérieurs à ces dates ne doivent donc pas subir les contrôles OBD et ne doivent pas etre mis en contre visite pour le voyant MIL allumé. Cependant, certains controleurs semblent outrepasser ce "détail" légal qui est pourtant inscrit noir sur blanc.

JohS6kJ745

A savoir que le controle OBD n'est sensé concerner que les véhicules immatriculés apres le 01/01/2002 pour les vehicules essence et apres le 01/01/2004 pour les diesel, comme inscrit sur les instructions de l'UTAC et confirmé par Norisko-Dekra. Les véhicules antérieurs à ces dates ne doivent donc pas subir les contrôles OBD et ne doivent pas etre mis en contre visite pour le voyant MIL allumé. Cependant, certains controleurs semblent outrepasser ce "détail" légal qui est pourtant inscrit noir sur blanc.

Farem tou peta

Faut arrêter avec l'environnement, y'a t_il des CT pour la pollution des gros avions, des gros bateaux etc..... On se fout de notre gueule c'est tout, c'est juste pour ramasser du pognon et rien d'autre!!! Et toujours les mêmes qui mettent la main au porte feuille....

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
135 747 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !