Vous êtes ici :

Dacia Duster 2 (2018) : à quoi ressemble la version à 11 990 € ?

Dacia Duster à 11 990 euros vue avant blanc
Voici l'entrée de gamme du Dacia Duster. En finition Duster, il n'y a pas de barres de toit (option à 90 euros) pas de jantes en alliage et... pas de roue de secours.

Le nouveau Dacia Duster 2 est arrivé en concession mi-janvier. On a beaucoup vu les versions les plus huppées, celles qui font la réclame de ses équipements high-tech. Beaucoup moins la version d'entrée de gamme, dont le prix est sous la barre des 12 000 euros.

Star parmi les SUV, le Dacia Duster 2 débute sa carrière commerciale. D’une génération à l’autre, la marque roumaine s’est engagée à conserver un prix d’appel à 11 990 euros.

La promesse a évidemment été tenue, mais à quoi ressemble ce Dacia Duster d’entrée de gamme ? Celui que l’on ne verra finalement que très rarement sur nos routes.  Les vendeurs Dacia, on les comprend, feront tout pour orienter le client vers une version moins dépouillée, celle du niveau judicieusement dénommé... Essentiel.
 

Le Duster d'entrée de gamme

Dacia Duster à 11 990 euros vue de profil blanc

En entrée de gamme, le moteur essence est le 1.6 SCe de 115 ch.

Pour la somme de 11 990 euros, vous repartez au volant d’un Dacia Duster en finition de base dénommée "Duster" et animé par le moteur essence 1.6 SCe délivrant 115 ch en version 4x2. 

>> Lire prix équipements et moteur du nouveau Duster

Les équipements de série sont les suivants : feux de jour à LED, jantes en acier de 16 pouces, ABS et antipatinage ASR, aide au freinage d’urgence AFU, contrôle de la trajectoire ESC et aide au démarrage en côte.
 

Sécurisé, oui... équipé, non !

Dacia Duster à 11 990 euros vue arrière blanc

Banquette arrière à dossier monobloc, pas de climatisation (même manuelle) et pas d'autoradio non plus : le Duster de base est vraiment... basique.

Pour la sécurité passive, six airbags sont au programme.Un kit de gonflage est livré de série, car la roue de secours et le cric figurent au rang des options (130 €). Les ceintures de sécurité avec prétensionneur pyrotechnique et l’alerte d’oubli de bouclage des ceintures sont fournies. S’il y a trois appui-têtes virgule sur la banquette, cette dernière dispose d’un dossier monobloc. La détection de pression des pneus et le système de fixation Isofix complètent la dotation.

>> Lire l'essai du Duster TCe 125 4x4 et du Duster 1.5 dCi 110

Pour la conduite, le limiteur de vitesse et l’ordinateur de bord avec fonction éco-mode sont compris dans le prix. Les vitres avant électriques et la condamnation centralisée des portes, également.

Manquent donc à l’appel la climatisation, l’autoradio, le volant règlable en profondeur et la télécommande d’ouverture des portes à distance.

Dacia Duster à 11 990 euros vue arrière blanc

Un SUV neuf sous la barre des 12 000 euros, la proposition est unique et sans concurrence. Pour avoir un équipement plus décent, il faut passer au second niveau de finition baptisé Essentiel. Pour 1 860 euros de plus, vous disposerez alors de série des équipements suivants :  

Système de contrôle en descente (sur version 4x4). Cerclage des aérateurs chrome satiné. Barres de toit longitudinales noires. Jantes en acier stylisées de 16 pouces Fidji. Radio Plug&Music (radio MP3, prises jack et USB, téléphonie Bluetooth avec commandes au volant). Banquette arrière avec dossier rabattable et fractionnable 1/3 - 2/3. Climatisation manuelle. Siège conducteur réglable en hauteur avec réglage actif par levier. Volant réglable en hauteur et profondeur

Des équipements d'autant indispensables qu'ils faciliteront grandement la revente de votre Duster.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Dacia Duster