Vous êtes ici :

Dans les coulisses du projet Peugeot 508 SW

Peugeot 508 SW R82 maquette de style
Rencontre avec la Peugeot 508 SW autour d'une maquette de style en argile et en compagnie de ses deux designers.

Cinq mois avant sa révélation officielle, Peugeot nous a conviés à venir découvrir la genèse de la 508 SW. C'était dans le plus grand secret, mi-janvier 2018. Voici l'histoire de la naissance du nouveau break familial Peugeot.

Vélizy (78), 17 janvier 2018. Nous sommes à J-140 du « reveal » de la Peugeot 508 SW. La marque nous a conviés à l’ADN, le centre de style de PSA, pour découvrir, en avant-première, son nouveau break.

En ce début d’année, la Peugeot 508 berline n’a pas encore été dévoilée, la seule idée qu’on puisse s’en faire, ce sont les illustrations parues dans la presse spécialisée. Nous avons donc hâte de voir en vrai cette future Peugeot.

C’est au cœur même du studio de design de la marque Peugeot, précisément là où sont esquissées puis façonnées toutes les futures autos de la marque, que les deux designers du projet R82 (le code interne de la Peugeot 508 SW) nous dévoilent leur création.
 

Peugeot 508 SW : un dessin franco-italien

Sylvain Henry, Giovanni Rizzo Peugeot 508 SW blanche GT Line vue avant
Sylvain Henry (à gauche) et Giovanni Rizzo (à droite) sont les deux "papas" de la Peugeot 508 SW.

Giovanni Rizzo est l’auteur des lignes de la nouvelle 508 berline et, de facto, d’une grande partie de la 508 SW. Le styliste italien s’est auparavant distingué avec la Peugeot 2008 DKR, le bolide du fameux rallye-raid Dakar. Il a apporté de la latinité et de la fraîcheur au projet.
 

Au tout début, la 508 SW n'était qu'une esquisse.
Au tout début, la 508 SW n'était qu'une esquisse.

La poupe de la nouvelle 508 SW est née sous le crayon de Sylvain Henry. Ce designer œuvre de longue date chez Peugeot. Il est, entre autres, le « papa » de la Peugeot 307 et, plus récemment, de la Peugeot 208. Cet homme expérimenté est le garant d’une certaine continuité… dans le changement.

Nouveau porte-drapeau de la marque, la 508 a été un projet très challengé en interne. Tous les designers de la marque ont voulu y participer. Le concours a donc été très disputé.


 

Le voile est levé

Peugeot 508 SW GT Line blanche vue arrière
La Peugeot 508 SW est athlétique.

Après une rapide introduction sur le projet R8 (qui englobe les silhouettes 508 berline et 508 break), le voile se lève sur un break blanc immaculé, éclairé par une lumière zénithale.

La surprise est de taille. Pour être franc, il me faut un certain temps pour
« digérer » le museau de cette nouvelle Peugeot. Car la rupture est très nette avec sa devancière et même si on s’en doutait, depuis le concept-car Peugeot Instinct, la présence des crocs lumineux déroute un peu.
 

Sketchs design, maquettes pleines et jantes, bienvenue dans l'atelier des stylistes Peugeot.

Sketchs design, maquettes pleines et jantes : bienvenue dans l'atelier des stylistes Peugeot.

Les flancs très sculptés évoquent clairement le prototype Exalt tandis que la poupe est aussi graphique qu’expressive.

Entre le blanc intense de la carrosserie et les éléments laqués de noir, le contraste est maximal et c’est ainsi qu’on lit le mieux les lignes de l’auto.

L’image conservatrice qui a longtemps collé à la peau de Peugeot est balayé avec la nouvelle 508 SW. Pour reprendre un slogan : le changement, c’est maintenant !
 

Un style évolutif

Peugeot 508 SW maquette en clay
Le côté gauche de cette maquette en argile (clay) propose des volumes différents de ceux qui ont été retenus pour la 508 SW de série.

Et pour bien comprendre comment on est arrivé à un tel changement, la marque nous présente une maquette de style. L’instant est rare : habituellement, ces outils de création restent bien sagement à l’abri des regards dans les réserves. Et si parfois ces maquettes sortent du secret, ce n’est que bien longtemps après la présentation du modèle industrialisé. Cette forme pleine est asymétrique. Sur le côté gauche, la clay (argile synthétique brune) est encore visible.
 

R82, c'est le code interne du projet 508 SW

R82, c'est le code interne du projet 508 SW.

Côté droit, les surfaces sont recouvertes de Dynoc, un film plastique souple qui donne l’apparence d’une peinture métallisée grise. Cette teinte neutre sert de révélateur. Mais au-delà de l’aspect bicolore, les différences sont surtout formelles. A gauche, il s’agit d’une évolution de carrosserie qui n’a pas été validée pour la série.

La calandre descend plus bas, le « croc » lumineux est séparé du projecteur et le vitrage latéral, en arche continue, évoque celui d’un break Mercedes. A droite, il s’agit de la version définitive où la vitre de custode présente un contour dans l’esprit de la 308 SW avec un bas biseauté. C’est plus  dynamique, cela allège la partie arrière et est en harmonie avec le reste de la gamme.

 

Quand le CAVE ne se rebiffe pas !

Peugeot CAVE ADN Vélizy Didier Ric L'argus.fr
Le CAVE est un outils numérique permettant de visualiser en 3D l'extérieur et l'intérieur d'un futur véhicule.

Ultime étape de notre journée « découverte » de la Peugeot 508 SW : la visite du CAVE. Cet  acronyme signifie en anglais Cave Automatic Virtual Environment. Il s’agit d’un cube immersif dans lequel on pénètre avec des lunettes 3D connectées à un ordinateur qui synchronise l’affichage (sur 5 faces) avec le point de vue de l’utilisateur.

Nous sommes également chaussés de pantoufles afin de préserver des rayures et des salissures le sol servant, lui aussi, de surface d’affichage.
 

On peut charger virtuellement le coffre.
L'immersion est totale.
On peut charger virtuellement le coffre.

Pour les designers comme pour les ingénieurs et les ergonomes, cet outil est précieux. Il leur permet de visualiser avec précision la silhouette d’un futur modèle, d’en modifier à l’envi les jantes, les couleurs comme les éléments de personnalisation. Il est aussi très utile pour s’immerger à l’intérieur du véhicule avant qu’il n’existe physiquement. Assis sur un siège réel on a, à portée de main, tout l’environnement du conducteur et du passager. 


Le CAVE est un outil précieux pour les designers, les ingénieurs et les ergonomes 

On peut faire défiler les différents niveaux de finition, les selleries et les matériaux de décoration avec aisance. Toutefois, l’objectif n’est pas de définir les couleurs et matières intérieures avec précision car on reste dépendant de la calibration des écrans.

L’idée est davantage de distinguer les diverses ambiances et, sur ce point, c’est une réussite totale. Nous découvrons ainsi en quelques minutes seulement tous les niveaux de finition de la Peugeot 508 SW et les équipements dont ils bénéficient.

 


 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508