Vous êtes ici :

Départ en vacances : ce qu'il faut vérifier

Vérification des niveaux Citroën C4 Picasso
Afin d'être sûr d'arriver sans encombre, des vérifications s'imposent.

Votre voiture est un élément indispensable au bon déroulement de vos vacances. La négliger pourrait avoir des conséquences fâcheuses. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté afin d'arriver à bon port.

Selon une étude d'Opinion Way, 59 % des automobilistes ne font pas systématiquement tous les contrôles essentiels (fonctionnement et propreté des éléments du véhicule, usure et pression des pneumatiques, niveau des fluides) sur leur véhicule avant leurs départs en vacances.

Si avant de prendre la route, les Français pensent globalement à contrôler les éléments mécaniques de leur voiture, ils sont pourtant encore :
  • 67 % à ne pas faire contrôler systématiquement la mécanique : moteur, plaquettes et disques de frein...,
  • 48 % à ne pas vérifier de façon systématique le fonctionnement et la propreté des éléments visibles : feux, pare-brise, essuie-glaces...
  • 47 % à ne pas toujours vérifier les niveaux des fluides.

Voici les éléments incontournables  à vérifier et quelques conseils :

 

Liquide de frein

Bocal de liquide de frein
Le niveau de liquide de frein ne doit pas obligatoirement être au maximum.
Un niveau de liquide de frein en dessous du seuil maximum n’est pas synonyme de problème mécanique. Cela indique davantage une usure des plaquettes que la nécessité de faire l’appoint. En revanche, le liquide se dégrade sous l’effet de l’humidité. Son remplacement est prévu tous les deux ou quatre ans selon les véhicules. À vérifier dans le carnet d’entretien.


Liquide de refroidissement

Bocal de liquide de frein
Le niveau de liquide de frein ne doit pas obligatoirement être au maximum.

Chaleur, bouchons, voiture alourdie : le système de refroidissement est mis à rude épreuve. Ainsi, le niveau doit être vérifié et sa périodicité de remplacement doit être respectée. N’oubliez pas le fonctionnement du moto-ventilateur, ce dernier devant se déclencher à l’approche des 90°.


 

Niveau d’huile

Jauge à huille
Les moteurs diesel ne supportent pas un niveau d'huile trop élevé.
Il est essentiel au bon fonctionnement du moteur. Simple à vérifier, il suffit de placer le véhicule sur un terrain plat et d’attendre que le moteur refroidisse.

Muni d’un chiffon, il faut alors essuyer la jauge et l’enfoncer jusqu’à la butée. Le niveau doit se situer entre le minimum et le maximum, mais en aucun cas au-delà.


Balais d’essuie-glaces

Même en période estivale, personne n’est à l’abri d’une averse ou d’un orage. Cet élément de sécurité primordial, trop souvent négligé, doit être remplacé environ tous les ans.

Vérification des balais d'essuie-glaces
La chaleur assèche le caoutchouc des balais.

Les balais de dernière génération type« flat blade » ont une meilleure longévité (de 3 à 4 ans), mais leurs prix sont élevés. Pour gagner en efficacité, vous pouvez ajouter un produit antimoustiques. Un traitement anti-pluie améliore la visibilité.



Eclairage

Facile à vérifier seul, il suffit de placer la voiture face à un mur. Les ampoules défaillantes sont alors vite repérées. Ne pas oublier de contrôler également celui de la remorque ou de la caravane et d'avoir une boîte d'ampoules à bord.

À lire. Le futur de l'éclairage selon Audi


Pression et usure des pneus

La surcharge de votre véhicule à une incidence sur les pneus, il est donc indispensable de les gonfler au maximum suivant les valeurs indiquées par le constructeur, voire de les surgonfler légèrement. Attention, la pression des pneus doit se faire à froid. Rouler sous-gonflés présente des dangers.

Vérification de la profondeur des rainures d'un pneu
La limite légale de profondeur est de 1,6 mm.
Par ailleurs, une usure irrégulière est souvent le signe d’un mauvais réglage des trains roulants. Il est déconseillé d’atteindre la limite d’usure (1,6 mm de profondeur des rainures) pour changer vos enveloppes. La roue de secours, les pneus de la caravane ou de la remorque ont droit aux mêmes attentions. De même, il faut vérifier qu'ils ne sont pas abimés, qu'aucun objet étranger n'a pénétré la gomme et l'absence d'hernie.

Enfin, pour une question de stabilité, les pneus les moins usés doivent être placés sur le train arrière.


Climatisation

Pour son entretien, la compétence d’un professionnel est indispensable. Seul le filtre d’habitacle, situé en général en bas du pare-brise ou sous la boîte à gants, peut être contrôlé par vous-même. Un passage en atelier est conseillé tous les ans avec un changement du fluide frigorigène, celui-ci s’évaporant naturellement (20% de perte par an).

Recharge climatisation
La climatisation doit être vérifiée régulièrement.
Par ailleurs, négliger l’entretien de la bouteille déshydratante peut endommager le compresseur avec, à la clé, de coûteuses réparations. Il est plus judicieux de profiter des nombreux contrôles gratuits proposés l’été et des différentes promotions. Les tarifs des révisions varient entre 60 et 150 €. Nombre d'enseignes proposent des contrôles gratuits et des promotions pour les départs en vacances.

l ne faut pas que la différence entre la température extérieure et celle programmée excède 10°. Enfin, pensez à ouvrir les fenêtres afin d’évacuer la chaleur, plutôt que d’activer la climatisation à fond.

Amortisseurs

Les fabricants préconisent une vérification des amortisseurs tous les ans (ou 20 000 km) et un changement à 80 000 km. Ces moyennes, établies par les équipementiers (Kyb, Monroe, Delphi...), dépendent du style de conduite et des types de routes empruntées. C’est une
Remplacement d'un amortisseur
L'amortisseur est un élément de sécurité trop souvent négligé.
moyenne basse, un remplacement entre 100 000 et 120 000 km est tout à fait envisageable.

Quelques signes doivent vous alerter, comme la voiture qui plonge lors d’un freinage, des vibrations dans le volant, une perte d’adhérence dans les virages, l’usure irrégulière des pneus, l’allongement des distances de freinage et des claquements sur route dégradée.


Entretien: profitez des promotionsLes sociétés d’assistance sont formelles, le taux d’intervention augmente de 50% l’été et les avaries sont plus nombreuses lorsque les températures dépassent 25°. Les voitures âgées de plus de cinq ans sont les plus sensibles à ce phénomène. Système de refroidissement, courroie de distribution, mais aussi équipements périphériques sont donc à vérifier de près. Le système de freinage, soumis à rude épreuve à cause de la surcharge, doit être irréprochable.

Cette période de l’année est propice aux campagnes de promotion dans les centres autos (Feu Vert, Norauto, Midas…), mais aussi dans le réseau des constructeurs où des contrôles gratuits sont proposés.


Amortisseurs, pneumatiques, échappement, climatisation ou éléments de freinage sont alors vérifiés à des tarifs inférieurs. Mais il faut rester vigilant, certains n’hésitent pas à « gonfler » les devis avec des réparations superflues ou injustifiées. En cas de doute, n’hésitez pas à aller voir la concurrence.

 

Partager cet article
Mots clés
  • guide
  • vacances
  • conseils
  • vidange
  • vérifications
  • moteur
  • départ
Annonces auto
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !