Vous êtes ici :

Des Formule 1 atypiques exposées au salon Rétromobile 2017

tyrell f1 6 roues
L'espace Richard Mille au salon Rétromobile 2017 expose plusieurs Formule 1 historiques ayant marqué l'histoire par leur ingéniosité.

L'espace Richard Mille au salon Rétromobile 2017 expose plusieurs Formule 1 historiques ayant marqué l'histoire par leur ingéniosité.

Le salon Rétromobile 2017 fait la part belle aux anciennes Formule 1. Quelques beaux spécimens sont exposés sur l'espace Richard Mille, mais pas n'importe lesquels : des F1 des années 60 et 70 qui ont marqué l'histoire du sport automobile par leur ingéniosité.

 

Des F1 à quatre roues motrices

mclaren M9A rétromobile 2017
La Cosworth F1 4WD a été pilotée par Jackie Stewart au cours de la saison 1969.
La McLaren M9A de 1969 avec sa transmission à quatre roues motrices.
lotus 63 f1 rétromobile 2017
La BRM P67 de 1964 a notamment été pilotée par Graham Hill.
La Lotus 63 de la saison 1969 disposait de quatre roues motrices.

Citons, par exemple, la monoplace P99 qui fut la première F1 à quatre roues motrices. Elle a permis à Stirling Moss de gagner la course d'Oulton Park sous une pluie battante. Ce fut la seule victoire d'une F1 à transmission intégrale, malgré les projets de plusieurs écuries les années suivantes (McLaren, Lotus, Matra...).

 

Des F1 à six roues

La Tyrrell P34-B a participé au championnat du monde 1977.
tyrrell p34 6 roues
Goddyear concevait des pneus aux dimensions spécifiques pour Tyrrell.

On ne peut pas parler de F1 atypique sans évoquer la fameuse Tyrrell P34 à six roues. Lancée en 1976, cette monoplace a permis à Jody Scheckter de remporter le GP de Suède et de terminer la saison à la 3è place du championnat. Malheureusement, la saison 1977 s'est avérée beaucoup plus décevante. Au point de convaincre les dirigeants de l'écurie d'abandonner le projet dès la deuxième année.

march 2-4-0 rétromobile 2017
La March 2-4-0 a été conçue à la fin des années 70.
La March 2-4-0 possède deux essieux arrière.

Moins connu, la March 2-4-0 (pour deux roues avant, quatre roues motrices et aucun différentiel1) a aussi marqué l'histoire de la F1 à la fin des années 70. A la différence de la Tyrrell, l'essieu supplémentaire est situé à l'arrière. La voiture dispose de six roues, dont quatre motrices, ce qui lui conférait une bonne motricité. Malheureusement, cette monoplace n'aura jamais participé à un seul Grand Prix de F1.

1 Source : Wikipedia

A LIRE. Les voitures de collection les plus recherchées en 2016

Partager cet article
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
138 099 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !