Vous êtes ici :

Dongfeng L60 : la Dacia Logan Chinoise de PSA

vue avant Dongfeng L60
La Dongfeng L60 est l'archétype esthétique de la berline traditionnelle chinoise.

Peugeot et Citroën peaufinent en Chine leur stratégie low-cost. Par le biais de la joint-venture avec le constructeur local Dongfeng ils ont conçus la L60, une berline tricorps dans la veine de la Dacia Logan.

Sous ses faux airs de Volkswagen, la Dongfeng L60 est une auto intéressante à plus d’un titre.  Ce n’est pas son design qui interpelle, consensuel à souhait, il s’adapte à une clientèle de primo accédant Chinois qui a besoin d’être rassuré par un style ultra classique.

En revanche, la Dongfeng L60 incarne en Chine, le premier modèle low-cost de PSA.
Autrement dit avec la L60, Peugeot et Citroën se lancent à la poursuite de la Dacia Logan.


Similitudes intérieures avec la Logan

planche de bord Dongfeng L60
La planche de bord de la Dongfeng L60 est très classique, elle intègre néanmoins un écran tactile.
A bord l’architecture est très proche, avec un combiné d’instrumentation qui fait immédiatement penser à celui de la berline roumaine. Compteurs ronds cerclés d’un jonc  aluminium mat et afficheur central monochrome en témoignent. L’interface tactile au centre poursuit dans cette voie tout comme le mobilier intégralement composé de plastiques durs pour limiter le coût de production.

places arrière de la Dongfeng L60
Les places arrière de la Dongfeng L60 sont très accueillante. C'est primordial en Chine.

Néanmoins aux places arrière, la conception chinoise à l’image du débouché commercial sautent aux yeux. L’accessibilité et l’habitabilité ont été particulièrement soignées. Le skaï de la banquette se retrouve sur les tapis de sol de sorte à former une continuité.




Une boite robotisée à double embrayage

vue arrière Dongfeng L60
Le contour des feux peut évoquer ceux de la Citroën C5, normal c'est le centre de style PSA de Shanghai qui a été consulté.

Assemblée sur la plateforme technique PF2 de l’ancienne Peugeot 308, la Dongfeng L60 propose deux motorisations essence. Il s’agit d’un bloc 1497 cm3 atmosphérique délivrant 112 ch et 145 Nm ainsi qu’un 1396 cm3 turbo de 142 ch et 220 Nm.  L’auto fait preuve d’une étonnante modernité au chapitre de la transmission puisqu’elle dispose d’une boite robotisée à double embrayage à six rapports conçue par le manufacturier allemand Getrag.
Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
136 401 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !