Vous êtes ici :

DS7 Crossback (2017). Prix, innovations... tout ce qu'il faut savoir

présentation du DS7 crossback orange 28 février
Le DS7 Crossback vient d'être dévoilé officiellement une semaine avant le salon de Genève. Voici nos images exclusives de la présentation près de la place Vendôme à Paris.

Mardi 28 février, DS vient de présenter son nouveau SUV compact premium dont voici nos photos exclusives. Moteurs, technologies, concurrents... L'argus vous dévoile en avant-première les secrets du DS7 Crossback dont la commercialisation débutera en janvier 2018.

Deux ans après l’annonce de la création de la marque DS en tant que constructeur, voici enfin le premier véhicule de la nouvelle ère. Si le temps a pu paraître long pour les clients comme pour les observateurs, à l’échelle industrielle une nouvelle gamme ne se construit pas du jour au lendemain. Le DS7 Crossback est la première pierre de l’édifice, et il doit imposer la marque dans l’univers du haut de gamme face à des mastodontes que sont Audi, BMW ou Mercedes.

A lire. Toutes les infos et photos officielles du DS7 Crossback

 

 

présentation du DS7 crossback 28 février


Style

Ce n’était plus un secret, depuis que le DS7 Crossback a été surpris lors d’un tournage du côté de la Défense, à Paris. L'avant est instantanément reconnaissable, avec sa calandre DS « double wings » inspirée de celle du concept DS Divine, tandis que les feux diurnes verticaux, en forme de perles, rappellent la DS E-Tense.

L'arrière se caractérise par un volet façon Audi Q5 et surtout par le traitement des feux arrière, en forme d’écailles, reliés par un jonc chromé. Malgré ces particularités, certains jugeront le design conventionnel. Peut-être, mais sur ce marché premium, l’élégance prime sur l’audace.

 


Raffinement

présentation du DS7 crossback 28 février

L’un des points forts du SUV français sera la qualité perçue dégagée par l’habitacle. A l’image des deux concepts précités, l'intérieur sera habillé de matériaux haut de gamme (cuir, bois, plastiques moussés…) et incarnera « l’élégance à la française », faisant à la fois référence à la mode et à l’artisanat. Les différentes commandes sur le volant ou la console centrale montreront ce soin dans les détails. Le raffinement passera aussi par le graphisme des compteurs numériques et du grand écran tactile central, de forme rectangulaire.


Technologies

Phares pivotants

Outre la qualité perçue, le DS7 Crossback justifiera son positionnement premium par son contenu technologique. Comme sur la mythique DS, les phares avant pivotent sur les livrées haut de gamme.

Ce SUV inaugurera aussi dans le groupe PSA la suspension à amortissement piloté couplée à une caméra AMVAR. Pour faire simple, celle-ci lit les défauts de la route pour que l’amortissement adopte le meilleur réglage. Idem dans les virages, afin d’améliorer le comportement. Citons aussi le régulateur de vitesse actif ACC Stop&GO et le DS Connected Pilot, qui permet de rouler de façon autonome dans certaines conditions. D’autres technologies liées à la sécurité et au confort sont aussi au menu…


Technique

Pas de surprise, la base technique EMP2 est celle des Peugeot 3008 et 5008. A cette différence près : le DS7 Crossback disposera d’un train arrière multibras spécifique. Côté motorisations, la gamme à essence comprendra le 1.2 PureTech de 130 ch ainsi que le 1.6 THP dans des versions remaniées de 180 et 225 ch. En diesel, le DS7 Crossback bénéficiera du 1.5 BlueHDi de 130 ch et du 2.0 BlueHDi de 180 ch. Outre la boîte manuelle à six rapports, le DS inaugurera la nouvelle transmission automatique à 8 rapports d’origine Aisin.

DS7 crossback hybride rechargeable essence


4x4 ou pas 4x4 ?

Les deux, mon capitaine. Sur les versions 100 % thermiques, le DS7 Crossback ne sera disponible qu’en version 4x2. En revanche, la version hybride rechargeable à essence de 300 ch bénéficiera d’une transmission intégrale grâce au second moteur électrique monté sur le train arrière. Cette version commercialisée au printemps 2019 sera équipée du moteur 1.6 THP de 200 ch et de deux moteurs électriques de 80 kW chacun.


Commercialisation

Si le DS7 Crossback fait sa première mondiale au salon de Genève, son arrivée dans les concessions n’est programmée qu’à partir de janvier 2018.

En effet, sa production dans l’usine de Mulhouse débutera seulement en octobre prochain. Le site inaugurera à cette occasion une nouvelle ligne de montage avec des process industriels inédits dans le groupe PSA.

 


Quels concurrents ?

Si le DS7 Crossback est considéré par nombre d'observateurs comme un grand SUV, il se revendique, par la taille (4,55 m de long), du segment C. Par conséquent, il visera davantage les SUV compacts premium que les modèles du type Audi Q5 et Mercedes GLC dont le gabarit est supérieur (4,66 m). Ainsi, ses rivaux désignés sont l’Audi Q3, le BMW X1, Land Rover Evoque et Mercedes GLA, voire le Volkswagen Tiguan dans ses versions supérieures.

 

présentation du DS7 crossback La Première 28 février
DS a dévoilé deux versions du DS7 Crossback dont la série limitée de lancement, baptisée La Première (en gris), que les clients peuvent commander à partir du 7 mars.


Prix

Selon nos estimations, le DS7 Crossback devrait être proposé à partir de 32 000 € avec le moteur à essence 1.2 PureTech 130 ch. Le constructeur ouvrira son carnet de commandes vers octobre. Un tarif qui le met en concurrence avec l’Audi Q3 1.4 TFSI 125 ch (à partir de 30 500 €), le BMW X1 sDrive 18i de 136 ch (à partir de 32 950 €) ou le Mercedes GLA 180 de 122 ch (à partir de 29 700 €). Le français aura l’avantage d’offrir un habitacle et un coffre plus spacieux, et probablement un équipement plus riche. Avant le lancement, DS commercialisera une série limitée baptisée La Première dont les tarifs seront annoncés à l'occasion du salon de Genève.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
jaxmasca

Un 1.2 turbo dans un gabarit pareil... Apres on s'etonne que la clientèle se tourne vers les japonaises ou allemandes... Seules la technologie des moteurs MCE-5 (franco-anglais en plus) etait une vraie alternative aux gros v8 mais bon...

shooby136

la face arrière et le profils me rappellent trop l'Infiniti QX70 !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 7