Vous êtes ici :

En Argentine, le Dacia Dokker devient Renault Kangoo

renault kangoo dokker argentine
Oui, il s'agit bien d'un Renault Kangoo... argentin. Celui-ci reprend la base du Dacia Dokker.

Sur le marché argentin, le Renault Kangoo de première génération vient d'être remplacé par un nouveau Kangoo, qui n'est autre que le Dacia Dokker que nous connaissons...

Chez nous, la distinction entre les modèles des gammes Renault et Dacia est très nette, les seconds étant toujours un peu considérés comme low cost. Pourtant, les véhicules des deux marques partagent beaucoup et une grande partie de leurs composants est commune. Seulement, il semblerait quasiment impossible de poser un losange sur la calandre d’une Logan, de peur de déprécier l’image des autres modèles Renault…

Pour de nombreux autres marchés comme l’Argentine, la marque française se complique moins la vie et les Logan et autres Duster prennent place dans la gamme Renault aux côtés du Koleos et arborent ainsi le même blason.

renault kangoo dokker argentine
Une version entièrement vitrée sera bientôt disponible, pour une utilisation familiale.

Les Argentins ne seront donc pas forcément choqués en voyant que leur vieux Kangoo (première génération) est aujourd’hui remplacé par un modèle vendu chez nous avec le badge Dacia. En effet, plutôt que de distribuer là-bas la seconde génération de Kangoo, Renault a préféré remplacer son petit utilitaire par celui que nous connaissons sous le nom de Dacia Dokker. Et la marque lui a tout de même redonné le nom de Kangoo

 

Trois Kangoo différents en Argentine

Pour l’instant, ce nouveau Renault Kangoo n’est disponible qu’en version fourgon et l’ancien modèle perdure au sein de la gamme « particuliers ». Mais il ne fait aucun doute qu’une variante vitrée semblable à notre Dokker fera bientôt son apparition.

renault kangoo dokker argentine
L'habitacle est naturellement très proche de celui du Dacia Dokker.

On pourra enfin s’étonner de voir que si le Kangoo II n’a pas été choisi pour remplacer son prédécesseur en Argentine (le Dokker étant moins coûteux à produire), il est tout de même présent au sein de la gamme dans sa version électrique.

Bien entendu, par rapport à « notre » Dacia Dokker, ce Renault Kangoo adopte une calandre un peu différente et arbore naturellement un gros losange en son centre. Sur le plan mécanique, s’il bénéficie du même bloc diesel 1.5 dCi 90, il n’a en revanche pas droit au récent moteur turbo 1.2 TCe 115 en essence. Il conserve à la place le 1 .6 SCe atmosphérique de 115 ch.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
electromeca

J'avais devancé Renault et remplacé mon Kangoo II par un Dokker. La direction du Kangoo est plus précise et surtout il est plus court pour stationner, mais sur tout le reste le Dokker est un peu mieux, même la sensibilité au vent latéral est moindre.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Renault