Vous êtes ici :

Essai Alfa Romeo Giulia Veloce 280 : notre avis sur la Veloce essence



Page 2Essai Alfa Romeo Giulia Veloce 280 : notre avis sur la Veloce essence 

Dimensions Giulia Veloce essence

Longueur : 4,64 m
Largeur : 1,86 m
Hauteur : 1,44 m
Empattement : 2,82 m
Volume de coffre : 480 litres
Capacité du réservoir : 58 litres
Pneumatiques : 225/45 R18 (AV) ; 255/40 R18 (AR)
Roue de secours : non, kit de réparation
Poids à vide : 1 535 kg

Alfa Romeo Giulia Veloce 2017 gris dans un parking face avant
Alfa Romeo Giulia Veloce 2017 gris dans un parking profil gauche

 

Technique Giulia Veloce essence

Moteur : essence. 4 cylindres turbo
Cylindrée : 1 995 cm3
Puissance : 280 ch à 5 250 tr/min
Couple : 400 Nm à 2 250 tr/min
Transmission : aux quatre roues
Boîte : automatique à 8 rapports
 

Performances Giulia Veloce essence

0 à 100 km/h : 5,2 s
Vitesse maxi : 240 km/h

Alfa Romeo Giulia Veloce 2017 moteur
Alfa Romeo Giulia Veloce 2017 gris pots d'échappement

 

Consommations/CO2* Giulia Veloce essence

Ville : 8,9 l/100 km
Route : 4,9 l/100 km
Mixte : 6,4 l/100 km
Rejets de CO2 : 148 g/km
Malus écologique 2016 : 900 €
Malus écologique 2017 :  1 153 €
(*) Valeurs d’homologation
 

Fiscalité/Garantie Alfa Romeo Giulia essence

Puissance fiscale : 17 CV
Garantie : 3 ans ou 100 000 km
Entretien : selon indicateur

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Prain

J'ai acheté une des premières en bm6 et diesel 180cv "seulement", je me moque totalement des détails de finitions ou des prises USB. Je la regarde par ma fenêtre : elle est magnifique ! Gris Lipari, cuir rouge ! Au volant, c'est un vélo . Elle est légère, braque très bien et offre un toucher de route super sympa. Quel plaisir ! Je suis un peu de parti pris mais je l'aime ! Il faut savoir si l'on veut rouler en Apple connecté ou dans une auto qui donne du Plaisir. Le seul vrai défaut à mon sens est le coffre trop petit pour une auto de 4,69m mais bon, j'étais habitué à des Lancia Théma ou Alfa 166 dont la conception permettait de favoriser l'espace au détriment de la sécurité. Bref : aucun regret !

esteban

"all weather" ou "advance efficiency" le mode A du DNA de la Giulia ? ;)

1 réponse
La rédaction -

Advanced Efficiency, l'ancienne appellation All Weather ayant effectivement évolué... Merci pour votre lecture attentive, et à bientôt sur L'argus.fr !

Azop

On regrette: La sonorité quelconque du moteur ????? Croyez-vous que ceux qui mettent 50.000 € dans une voiture cherchent à impressionner les autres avec des vroum-vroums comme des posts adolescents boutonneux. Ils doivent plutôt rechercher le plaisir de conduire confortablement une voiture luxueuse et puissante. Cette voiture impressionne par elle-même, elle n'a pas besoin d'artifices de tuning bling-blings.....

1 réponse
beniot9888 -

On peut regretter un beau bruit lorsqu'on monte dans les tours. Un bruit feutré lorsque l'on conduit en souplesse et un plus rageur lorsque l'on conduit plus sportivement. Pour ce qui est du bling bling, cette Alfa aux grosses jantes et grosses entrées d'air ne joue pas que la carte de l'élégance, désolé.

Lolo

Bonjour, pour la finition, j ai pu lors d un petit salon régional, comparer la Giulia à une série 3 et une A4 de base . . Franchement j ai plutôt trouvé la Giulia mieux finie que les allemandes, j en suis resté très étonné, surtout après les critiques sur ce point dans les différents sites. . . A se demander si certain sont déjà entrés dans une A4 ou le bas des portières, entre autre, est du plastoche bas de gamme. . A part pr les options, plus fournies chez les allemands, je peux dire que la Giulia met une caisse royale aux allemandes, je me demande même si je ne vais pas craquer. . Incroyable, je ne l aurai jms pensé pr une alfa . . Bien à vous

vfr52

Pourriez-vous documenter un peu plus précisément vos affirmations sur l'écart de qualité perçue par rapport aux Allemandes? Sur les modèles commercialisés aujourd'hui, ceci n'est pas évident, je viens de le vérifier sur une Giulia 200 Lusso avec le cuir pleine fleur, dont la finition est identique à celle de la Veloce...Cela n'apparait pas non plus évident sur les belles photos de ce reportage. Certains journalistes avaient (un peu lourdement) mis en avant ce point lors de la découverte des exemplaires de pré-série (il fallait bien trouver des défauts, mais on avait vu ceci également pour la Jaguar XE à sa sortie...) mais il ne faudrait pas que ceci devienne un lieu commun repris par n'importe quel compte rendu avant même d'être monté dans la voiture. Le fait est que la Giulia est finie avec beaucoup de soins. Par ailleurs, serait-il possible d'avoir des mesures précises (vitesse, accélération, consommation?) et non de simples impressions? Sinon, il est difficile de parler "d'essai"...

1 réponse
L'argus -

Bonjour VFR52, et merci pour votre question. Si la qualité perçue a effectivement progressé depuis les premiers modèles de présérie essayés avant l'été, la Giulia conserve des petits défauts de finition. Pour être très précis : le levier de boîte, agréable par sa forme, l'est beaucoup moins au toucher à cause de son placage en plastique dur et grainé : dommage pour un élément souvent saisi, et qui tranche avec les sublimes palettes au volant en alu (optionnelles). En pied de console, le plastique entourant la prise USB manque de robustesse (il s'enfonce très facilement si l'on branche une clef) et aurait pu être mieux ajusté. Enfin, les différentes molettes affichent un léger jeu quand on les manipule. Autant de petits détails insignifiants pour certains, mais qui participent à la qualité perçue d'un modèle et qui n'apparaissent pas, par exemple, dans une Audi A4 plus très éloignée en matière de tarif. Nous le signalons donc, sans l'élever au rang de défaut rédhibitoire. A bientôt sur L'argus.fr

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Alfa-Romeo Giulia