Vous êtes ici :

Essai Alpine A110 (2018) : enfin notre avis sur la nouvelle Alpine !

Alpine A110 essai traveling avant
La nouvelle Alpine A110 livrera les 1 955 unités de sa Première Edition du premier au troisième trimestre 2018. En France, 19 points de vente seront chargés de les écouler.

Entre l'annonce de la renaissance d'Alpine et l'essai de la nouvelle A110, six années ont passé. Une attente interminable, aujourd'hui récompensée : l'Alpine A110 ? Un joujou extra !

Voiture à l'essai : Alpine A110 Première Edition

À partir de
58 500 €
860 € de malus

Page 1Essai Alpine A110 (2018) : enfin notre avis sur la nouvelle Alpine ! 

Il suffit d’une pression sur le gros bouton rouge, placé entre les sièges, pour réveiller le moteur de l’Alpine A110... et faire naître une petite larme. Pas que le 1.8 turbo soit désagréable à entendre, simplement que ce moment était attendu depuis longtemps.

Trop longtemps : annonce de la renaissance d’Alpine dès 2012, engagement en compétition en 2013, révélation du concept Alpine Célébration en 2015, ouverture des commandes de 1 955 exemplaires d’Alpine « Première Edition » fin 2016.

Alpine A110 Premiere Edition bouton start
Alpine A110 Premiere Edition plaque

Et livraisons promises en 2017… mais pas encore satisfaites puisque nos Alpine A110 d’essai, toutes bleues, ne font même pas partie de ce premier cheptel. Nos exemplaires de pré-série arboraient même une plaque « A110 presse » sous la console, numérotée de 1 à 50. Atypique !

 

Une A110 alu-cinante

Dans quelques secondes donc, nous pourrons enfin arrêter de critiquer la puissance quasi-timide du 1.8 TCe (252 ch, quand la future Mégane R.S. le poussera à 300 ch), de snober les commandes de climatisation empruntées à un Renault Captur, de douter de la fiabilité d’une auto sans cesse repoussée, bref, stopper les palabres qui comblaient le vide d’une attente interminable.

Alpine A110 essai statique avant droit

La nouvelle Alpine sera assemblée dans l'usine historique de Dieppe, qui produit aussi des Clio R.S.

Avouons d’ailleurs que celle-ci valait le coup : structure en aluminium, moteur en position centrale, roues arrière motrices, suspension à double triangulation aux quatre coins, poids contenu à 1 103 kg. Et promesse d’une conduite plus axée sur les sensations que l’efficacité pure, si rafraîchissante dans une ère automobile semblant enfanter 99 % de SUV.

 

La nouvelle Alpine à tout prix ?

Malgré notre palpable excitation, précisons toutefois que nous ne ferons aucun cadeau, à l’heure de juger cette nouvelle A110. D’abord, parce que cette attente nous a rendus exigeants, ensuite parce que la bougresse l’est elle-même, en matière de tarif : 58 500 € pour l’A110 Première Edition, comparables aux rivales badgées Audi voire Porsche (voir chapitre concurrence en page 4).

Alpine A110 essai statique arrière gauche

Une fois livrées les 1 955 Alpine Première Edition, l'A110 se déclinera en deux finitions fin 2018 : la Pure, à l'équipement moindre, et la Legend, plus luxueuse et dotée de sièges réglables en tous sens.

L’A110 classique, promise à la rentrée 2018, devrait toutefois se placer moins chère (dès 55 000 € hors options), en se passant d’équipements spécifiques à l’A110 Première Edition : GPS à système de télémétrie, jantes de 18 pouces biton (logeant les disques de 320 mm de diamètre) ou encore système audio Focal, dont les absences ramèneront le poids de 1 103 kg à 1 080 kg. Une masse inférieure à celle d’une Clio, qui nous motive à cravacher ce moteur démarré depuis déjà 5 minutes… En route !

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (13)
Nival

Euh ... Nan pas tout à fait. En plus c'est pas le même prix, cette petite Alpine A110 est bien plus accessible que ce que pouvait couter une XJ-R en 1998, faut comparer ce qui est comparable :) . L'XJ-R 4.2L était une grosse berline puissante et très chèèère, qui reste surtout une bonne performeuse sur voie rapide. Une Alpine n'est pas du tout dans la même catégorie, et si je n'ai pas trop de doute sur le fait que la berlinette dieppoise dépose sans trop de mal ta Jaguar sur une accélération en ligne droite (départ arrêté comme lancé), il y a fort à parier qu'elle n'en fait qu'une bouchée sur route un tant soit peu sinueuse. Et c'est bien là que se juge un tempérament sportif. De toute façon ta XJ-R a déjà de bien belles performances qui doivent mettre à l'amende bien 99% du parc automobile en circulation, donc tu as surement de quoi en être satisfait ! Mais déjà ce n'est pas une "bête voiture" qui ne serait pas du tout sportive (tu n'es pas sans savoir je pense la signification du 'R' accolé à 'XJ'), et en plus il y a des chances qu'effectivement l'Alpine s'avère encore plus marquée et exclusive sur ce point. En passant (valeurs provisoires encore pour l'Alpine) :

Franco291293

J'aime. Vraiment. J'échangerai bien mon vieux Patrol Y 60 long contre cette belle fugueuse bleue... Bravo Alpine, tu nous fais encore rêver.

Franco291293

Bonsoir, J'avoue ! J'échangerai bien mon vieux Patrol Y 60 long contre cette belle fugueuse bleue. Bravo Alpine !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Alpine A110