Vous êtes ici :

Essai Ampera-e : au volant de la nouvelle Opel électrique

vue 3/4 AV de l'Opel Ampera-e 2017
La nouvelle Opel Ampera-e 2017 est plutôt compacte : 4,16 m de long

La commercialisation de la première voiture 100 % électrique d'Opel vient d'être repoussée à la fin de l'année sur le marché français. Non pas que l'Ampera-e ne plait pas, mais elle fait au contraire l'objet d'un trop grand nombre de commandes dans les pays européens où elle est déjà vendue...

Voiture à l'essai : Opel Ampera-e Standard

  • Moteur Electrique | Puissance : 204 ch
  • Lancement : décembre 2017
À partir de
39 500 €
6 000 € de bonus

Page 1Essai Ampera-e : au volant de la nouvelle Opel électrique 

L’Opel Ampera-e a été l’une des stars du dernier Mondial de l’automobile, et de loin celle qui a attiré le plus de monde sur le stand de la marque, notamment en affichant 520 km d’autonomie. Aujourd’hui, Opel s’affranchit de ce chiffre mirifique en cycle NEDC pour annoncer 380 km selon des essais internes approchant le cycle WLTP, bientôt en vigueur et plus réaliste.

Nous verrons plus loin que cette donnée est assez fiable, avec une vraie autonomie constatée d’un minimum de 300 km, voire 350 km. Des chiffres flatteurs rendus possibles par l’emploi d’une batterie de 60 kWh, dont il convient de ne pas occulter l’important temps de recharge lorsqu’elle est vide : jusqu’à 26 heures sur une prise de 16 ampères, et environ 2h00 sur une charge rapide. Il convient donc de ne pas attendre d’être presque à sec pour refaire son plein d’énergie.

 

Victime de son succès

Alors que la commercialisation de la voiture vient d’être repoussée à la fin de l’année en France, on estime son tarif à environ 39 500 € (hors bonus de 6 000 €), compte tenu des prix affichés en Allemagne. En Norvège, là où les aides de l’Etat sont les plus fortes mais prévues à la baisse dans les semaines à venir, la demande est très élevée et la seule usine qui fabrique l'Ampera-e, aux Etats-Unis, ne suit pas la cadence. Opel a alors dû faire des choix et servir les marchés qu’elle jugeait les mieux préparés à recevoir son premier modèle 100 % électrique (Norvège, Allemagne, Suisse et Pays-Bas) et la France attendra.

vue de profil de l'Opel Ampera-e 2017
L'Opel Ampera-e 2017 est une citadine au profil de SUV.

 

Cousine de la Chevrolet Bolt

Opel n'est pas parti d’une feuille blanche avec cette Ampera-e puisque General Motors commercialise ce modèle dans la gamme Chevrolet sous le nom de Bolt. L'Ampera-e, hormis quelques réglages de direction, est la copie conforme de la Bolt en termes de technologie, avec une batterie d’une puissance généreuse de 60 kWh fabriquée par le coréen LG.

 

prise de recharge Opel Ampera-e 2017

Le temps de recharge de l'Opel Ampera-e 2017 est variable selon la puissance de la prise : de un peu moins de 3 heures à plus de 30 heures sur un prise 10A...

 

Entre la Renault Zoé et la Nissan Leaf

Avec une longueur de 4,16 m pour une largeur de 1,76 m (sans les rétroviseurs) et une hauteur de 1,59 m, l’Opel Ampera-e se situe entre la Renault Zoé (4,08 m de long) et la Nissan Leaf (4,44 m). En revanche, son empattement est de 2,60 m, soit à peine plus que celui d'une Zoé ou une BMW i3 (16 cm plus courte) et 10 cm de moins qu’une Leaf. Mais cela ne semble pas lui nuire outre mesure, ni en tenue de route ni en habitabilité.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Ampera-e