Vous êtes ici :

Essai Audi RS3 berline (2018) : notre avis sur l'A3 de 400 ch !

Audi RS3 berline 2018 blanc vue arrièree droite
Jusqu'alors réservée à la carrosserie Sportback, la déclinaison RS3 s'associe désormais à la berline. Et passe de 367 à 400 ch !

La mode est au downsizing ? Pas chez Audi, qui conserve un gros 5 cylindres turbo à essence sur la plus sportive des A3. A l'occasion de son restylage, cette RS3 passe même de 367 à 400 ch, et se décline en inhabituelle carrosserie berline ! Essai d'un mouton à cinq pattes...

Voiture à l'essai : Audi RS3 Berline 2.5 TFSI 400 quattro S tronic 7

À partir de
62 900 €
9 353 € de malus

Page 1Essai Audi RS3 berline (2018) : notre avis sur l'A3 de 400 ch ! 

L’histoire récente des automobiles sportives se résume à une triste collection d’amputations : 8 cylindres au lieu de 10 pour la BMW M5, 6 cylindres au lieu 8 pour l’Audi RS5, 4 cylindres au lieu de 6 pour les Porsche Cayman et Boxster. Bicylindre, la future Clio R.S. ?

Audi RS3 berline 2018 blanc vue avant droit statique

Le 2.5 turbo de 400 ch de la RS3 équipe également le TT RS. Et demeure seul au monde : il s'agit de l'unique moteur à cinq cylindres du marché, toutes énergies confondues.

Une évolution imposée par la nécessaire réduction des émissions de CO2 (du moins, sur les cycles d’homologation…), qui n’a pas découragé Audi à l’heure de renouveler sa RS3 en juin 2015 : l’ancien 5 cylindres 2.5 turbo 340 ch a été remplacé par un… 5 cylindres 2.5 turbo de 367 ch, passé à 400 ch lors de ce discret restylage.

 

Malus et prix Audi RS3 restylée

La RS3 restylée se décline donc en deux carrosseries : toujours une Sportback à cinq portes, facturée 61 500 €, et désormais une berline, affichée 62 900 €. Un tarif costaud qui ne dispense pas de l’ajout d’options comme la suspension pilotée (1 190 €), l’échappement Sport (1 030 €), la recharge de smartphone par induction (450 € avec commandes vocales et réception améliorée) ou la « simple » caméra de recul (450 €).

Audi RS3 berline 2018 blanc statique arrière gauche
La RS3 berline est 14 cm plus longue (4,48 m), cinq kilos plus lourde (1 515 kg) et 1 400 € plus chère que la RS3 Sportback.

Pour ne rien arranger, le malus de la RS3 cogne fort (9 353 €) et culmine à 10 000 € si la monte pneumatique optionnelle est sélectionnée (le diamètre stagne à 19 pouces, mais les pneus avant passent de 235 à 255 mm de large et rehaussent légèrement les émissions de CO2 de 188 à 191 g/km). En 2018, il y aura moins à hésiter puisque selon les nouveaux barèmes, le malus maximal (10 500 €) s’appliquera dès 188 g...

 

Au volant de l’Audi RS3 berline

Pour relever les défauts de l’Audi RS3, mieux vaudrait passer le volant à un sourd. Lui pesterait sans doute contre l’amortissement perfectible, qui fait talonner la RS3 sur route bosselée même avec la suspension pilotée. Contre son refus de dériver légèrement du train arrière à l’entrée d’un virage, pour aider la voiture à tourner.

http://www.largus.fr/Jaguar_F-Type+Coupe.htmlvue embarquée
Audi RS3 berline 2018 blanc vue de face

Contre l’endurance limitée de son freinage avec les disques acier, imposant aux amateurs de circuit l’option freins céramique à 5 400 €. Enfin, contre l’étagement étrange de sa boîte robotisée à sept rapports, dont le trou important entre le 2e et le 3e rapport complique parfois les rétrogradages avant les épingles.

Seulement voilà : notre ouïe fonctionne parfaitement et chaque accélération balaie ces remontrances d’un souffle de turbo. Quel que soit son régime de rotation, ce bloc à « cinq pattes » nous envoûte de son timbre rauque et suave, au point que la moindre manœuvre de stationnement s’effectue en mode Sport et vitres entrouvertes, pour ne rien perdre de sa mélodie.

La moindre manœuvre de stationnement s’effectue en mode Sport et vitres entrouvertes, pour ne rien perdre de l'irrésistible mélodie du cinq cylindres...

Sa poussée virulente devient la chantilly sur la cerise mais, à la limite, on aimerait qu’il grimpe moins vite à 7 000 tr/min, histoire de profiter plus longtemps de ce concert sans faire crépiter les (mauvais) flashs.

Malgré sa tonne et demie sur la bascule, la RS3 berline enrhume tout ce qui roule ou presque (0 à 100 km/h en 4,1 s, comme une Jaguar F-Type R AWD de 550 ch !), sans le moindre patinage des roues grâce à sa transmission intégrale.

Audi RS3 berline 2018 blanc vue arrière gauche

Cette dernière, à système Haldex, n’offre pas l’agilité de la transmission quattro à différentiel arrière actif des grandes sœurs RS4 et RS5, et se contente d’assurer une motricité irréprochable plutôt que jouer les facétieuses, façon Ford Focus RS qui s’extrait des virages serrés en plaisante dérive.

Mais comme une sortie d’épingle est généralement suivie d’une accélération musicale, le reproche est rapidement balayé… Cette chanson, elle existe aussi en streaming ?

 

L'Audi RS3 berline en détails

Audi RS3 berline 2018 planche de bord

Pas de changement spectaculaire à bord de la RS3, par rapport à l'A3 classique. Position de conduite, qualité perçue et ergonomie continuent de séduire.

Audi RS3 berline 2018 virtual cockpit
Livré de série, le désormais célèbre "virtual cockpit" dispose d'un affichage spécifique aux modèles RS qui place un gros compte-tours au centre.
Audi RS3 berline 2018 ecran drive select
Les modes de conduite s'affichent sur le deuxième écran central... toujours pas tactile, mais qui peut disparaître pour dégager le champ de vision.
Audi RS3 berline 2018 boite S tronic
La boîte S tronic à double embrayage et sept rapports reste rapide à la montée des vitesses, mais il faut parfois patienter à la descente.
Audi RS3 berline 2018 palettes S tronic
Le mode manuel peut se commander depuis ces petites palettes placées derrière le volant. En mode Sport, un "bong" retentit au passage des rapports...
Audi RS3 berline 2018 jantes
En option, les pneus avant passent de 235 mm à 255 mm et deviennent donc plus larges que les arrière !
Audi RS3 berline 2018 pot sport
Avec l'indispensable échappement Sport à 1 030 €, les sorties ovales préfèrent le noir au chrome.

 

Concurrence Audi RS3 berline

Avec 400 ch dans un gabarit si compact, l’Audi RS3 pourrait sembler seule au monde. Les éternels rivaux BMW et Mercedes ont pourtant de quoi lui répondre… La Mercedes-AMG CLA 45 d’abord, reste la plus proche techniquement : 381 ch, quatre roues motrices, boîte à double embrayage imposée, une carrosserie à quatre portes et des performances similaires (0 à 100 km/h en 4,2 s).

Mais un équilibre très sage en virage, et un moteur à quatre cylindres bien moins attachant en matière de sonorité. Son unique avantage réside dans ses émissions de CO2 très inférieures (162 g contre 188 g minimum pour la RS3), qui limitent le malus à 3 113 € et abaissent nettement le coût d’achat malgré le prix catalogue identique : 62 900 €, comme l’Audi RS3 berline.

Mercedes-AMG CLA 45
Mercedes-AMG CLA 45
BMW M2 Coupé
BMW M2 Coupé

Chez BMW, la démarche apparaît différente. Une seule carrosserie pour la M2 Coupé, moins pratique au quotidien et d’ailleurs plus radicale : suspension très ferme, deux seules roues motrices à l’arrière, boîte mécanique à six rapports toujours disponible. Et un moteur à six cylindres de 370 ch mélodieux… qui élève le malus à 10 000 € (8 460 € avec la boîte robotisée) et n’arrange rien au tarif, encore supérieur aux rivales : 63 950 € en BVM, 67 900 € en BVR !

 

Bilan de l’essai Audi RS3 berline

Objectivement, rien ne justifie l’achat d’une RS3 par rapport à une S3, 16 000 € moins chère malus compris, déjà performante (310 ch), mieux amortie, et plus agile sur parcours sinueux. Mais l’objectivité fuit précisément à la seconde où la RS3 démarre son cinq cylindres : linéaire mais explosif, gourmand mais musical, déraisonnable mais irrésistible, ce 2.5 turbo emprunté au TT RS constitue sans doute l’un des meilleurs moteurs du moment. Et puis, pour le foyer, la RS3 reste plus facile à justifier qu’un TT RS, non ?

On aime

  • La fougue et la sonorité du moteur
  • La facilité de conduite
  • La présentation soignée

On regrette

Audi RS3 berline 2018 feux
  • L’amortissement perfectible, qui nuit parfois au confort et à l’efficacité
  • Le train arrière trop sage
  • Les options nombreuses, malgré le prix avec malus dépassant les 72 000 € !
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Audi A3