Vous êtes ici :

Essai comparatif : la Renault Clio restylée défie la Peugeot 208 !

Renault Clio 2016 grise roulant à côté d'une Peugeot 208 GT Line blanche
La Renault Clio 2016 adopte un bouclier redessiné, et de nouveaux feux à LED à partir de la finition haute Intens (22 550 € en dCi 110). La Peugeot 208 est ici photographiée en finition GT Line (23 000 € en BlueHDi 120).

Quand la voiture la plus vendue en France affronte sa dauphine, le match devient électrique. Pour mesurer les progrès de la Clio restylée par rapport à la 208, nous avons convoqué leurs versions huppées : diesel puissant et finition haut de gamme, meilleures démonstrations de leur savoir-faire...

Voiture à l'essai : Peugeot 208 BlueHDi 120 GT Line 5p

À partir de
23 000 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai comparatif : la Renault Clio restylée défie la Peugeot 208 ! 

Si la Renault Clio a toujours dominé la Peugeot 208 sur l’échiquier des ventes, nos essais comparatifs montrent une hiérarchie différente : en essence (Clio TCe 120 vs 208 PureTech 110), en diesel (Clio dCi 90 vs 208 HDi 92), et même chez les sportives (208 GTi vs Clio RS Trophy), la 208 a toujours dominé la Clio d’une courte tête. Pourquoi ?

Renault Clio 2016 grise garée à côté d'une Peugeot 208 GT Line blanche vue avant

Car la Peugeot 208 présente une meilleure qualité perçue à bord, une offre de motorisations plus large et une dotation plus moderne, notamment depuis le restylage opéré en 2015. Autant de domaines justement remaniés sur la Clio 2016, qui commercialise à son tour une version restylée, disponible dès le mois de septembre (lire notre essai détaillé).

La Clio domine la 208 sur l'échiquier des ventes... mais rarement dans nos essais comparatifs. Quid de la version restylée ?

A l’extérieur, la Clio « phase 2 » présente ainsi une nouvelle signature lumineuse en forme de C (encadrant des feux 100% LED), mieux intégrée que l’ancienne barrette de LED dans la calandre. A l’intérieur, planche de bord, console centrale et contre-portes rehaussent la qualité de leurs matériaux. Enfin, l’offre diesel s’enrichit d’une version dCi 110 (90 ch maximum auparavant), qui peut enfin rivaliser avec la 208 haut de gamme et son diesel de 120 ch.

Renault Clio 2016 grise garée à côté d'une Peugeot 208 GT Line blanche vue arrière

Pour profiter de toutes ces améliorations, il faut hélas supporter un prix fort : 22 550 € pour la nouvelle Clio dCi 110 Intens, 23 000 € pour la 208 BlueHDi 120 GT Line. Une somme rondelette pour de petites voitures qui, dans ces versions puissantes et richement équipées, n’ont jamais aussi bien porté leur qualificatif de citadines « polyvalentes »... Démonstration.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
mezenc43

oui en effet on généralise tout, c'est de coutume en France sitôt qu'il y a un problème sur une voiture ,hop on a l’impression que toutes sont concerné ,meme cas pour le sav, qui est classé dans les meilleurs des comparatif des constructeurs; comment peut on affirmé de tel chose ,les gens possède pas 100 000 ou 80000 véhicules chacun !!!!! (ce qui correspond a peu prés au nombre de clio 4 ou 208 vendu en france)? un peu de bon sens!

legall.gerard496

Ne généralisez pas en disant "sav loin d'être à la hauteur', le sav duquel je dépends est excellent !

aaa.aa564

possedant une clio 4 , 2 points à préciser:insonorisation désastreuse par des bruits aérodynamiques , sav loin d'etre à la hauteur

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 208
Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Clio