Vous êtes ici :

Essai comparatif : l'Audi TT RS Roadster défie la R8 Spyder !

Audi TT RS Roadster bleu et Audi r8 V10 Spyder grise sur circuit vue avant
Avec son démoniaque 5 cylindres turbo de 400 ch, le TT RS Roadster adopte le statut de "mini-supercar". Tient-il la comparaison face à la plus sportive des Audi, la R8 Spyder et son V10 de 540 ch ? Réponse dans ce match inhabituel...

The Voice, la finale : à gauche, le TT RS, son cinq cylindres turbo et son irrésistible timbre rauque. A droite, la R8, son V10 atmosphérique et son enivrante voix cristalline. Deux organes d'exception pour un match au sommet, arbitré sans filtre... donc sans toit : TT RS Roadster, R8 V10 Spyder !



Page 1Essai comparatif : l'Audi TT RS Roadster défie la R8 Spyder ! 

Ce matin, la météo est printanière et notre humeur aussi. Le coupable ? Ce petit bouton rouge, logé sous la branche droite du volant des TT RS et R8 V10 : une pichenette en son centre, et chaque moteur se réveille, à sa façon, dans un éternuement magnifique. Le genre de bande son qui fige le sourire du chanceux proprio dès l’aube, malgré le lever matinal, les bouchons qui l’attendent, la journée de boulot qui suit. Avec ce doux feulement en arrière-plan, plus rien ne semble important...

Audi TT RS Roadster bleu volant
Audi TT RS Roadster bleu pot d'échappement

Audi TT RS Roadster bleu et Audi r8 V10 Spyder grise vue arrière

 

Le TT RS bouscule la hiérarchie

Il faut dire que ces deux spécimens jouissent d’un bel héritage. Le premier TT RS est né en 2009, avec un 2.5 turbo à cinq cylindres qui perturbait déjà nos sens (lire notre essai Audi TT RS 2009). Pour la deuxième mouture, le bloc est passé de 340 ch à 400 ch, culmine à 480 Nm de couple, s’est allégé de 26 kg. Et propulse le TT RS Roadster de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, soit juste 3 dixièmes de moins que sa majesté R8 Spyder, supercar officielle de la gamme.

Audi TT RS Roadster bleu et Audi r8 V10 Spyder grise vue avant

Apparue en 2016, cette seconde génération de R8 Spyder avait bien fait les choses : plus de V8 mais un V10 imposé, d’ailleurs passé de 525 ch à 540 ch. Une rigidité torsionnelle améliorée de 50%, grâce à l’emploi d’aluminium et de plastique renforcé de fibre de carbone. Mais face au TT RS, elle peine aujourd’hui à rester tranquille : avec ses perfs’ à peine moindre et sa voix de diva, le petit frère n’est pas loin derrière… pour beaucoup moins cher.

 

Prix Audi R8 V10 Spyder et TT RS Roadster

Un écart de prix ? Plutôt un gouffre : Audi réclame 184 000 € pour sa R8 V10 Spyder. Et 77 800 € pour son TT RS Roadster, dont les commandes s’ouvriront fin avril 2017. Mais aujourd’hui, la question n’est pas de savoir si l’acheteur d’un TT RS pourrait hésiter avec une R8 qui vaut plus du double. Plutôt de comprendre ce qui justifie cet écart, trop marqué pour être expliqué par une simple différence d’architecture (V10 central arrière en R8, cinq cylindres turbo à l’avant en TT).

Car au-delà de ses performances proches, le TT RS apparaît aussi bien doté que la R8 V10 : autant de roues motrices (4), autant de rapports de boîte robotisée à double embrayage (7). Et une capote en toile elle aussi commandée électriquement jusqu’à 50 km/h, qui laisse mieux encore profiter de ses sublimes vocalises. D’ailleurs, en route !

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Audi R8
Recevez par e-mail toutes les infos de la Audi TT