Vous êtes ici :

Essai comparatif Peugeot 309 GTI 16 vs 308 GTi : c'était mieux avant ?

Peugeot 309 GTI 16 308 GTI statique avant droit
Moteur 1.9 atmosphérique de 160 ch à gauche, et... 1.6 turbo de 270 ch à droite. Les temps changent sur la planète GTI !

En 1990, Peugeot commercialise la série « 3 » la plus sauvage de son histoire : la 309 GTI 16, forte de 160 ch pour moins d'une tonne. Que vaut-elle face à sa descendante contemporaine, la 308 GTi badgée Peugeot Sport et culminant à 270 ch ? Réponse dans ce match anachronique... et passionnant.

Page 1Essai comparatif Peugeot 309 GTI 16 vs 308 GTi : c'était mieux avant ? 

La 309 GTI 16 n’a pas l’aura d’une 205 GTI, et pourtant : plus encore que sa petite sœur, cette géniale boîte à chaussures représente la bombinette ultime des années 90.

Son fait d’arme ? Avoir chipé le moteur de la lourde 405 Mi16 (un 1.9 coiffé d’une culasse à 16 soupapes et crachant 160 ch), transfiguré dans cette légère carcasse de 975 kg toute mouillée. En 1990, les Opel Kadett GSI 16v et Volkswagen Golf GTI G60 n’avaient qu’à bien se tenir.

Peugeot 309 GTI 16 bleu miami statique avant gauche
Cette sublime 309 GTI 16 est la propriété du musée de l'Aventure Peugeot, à Sochaux (25). Sortie des chaînes en 1993, elle totalise moins de 400 km au compteur !
Peugeot 309 GTI 16 bleu miami planche de bord
Peugeot 309 GTI 16 bleu miami logo

27 ans après la 309 GTI 16, la course à la puissance ne s'est pas érodée chez les compactes sportives. Bien au contraire...

 

Peugeot 308 GTi coupe franche bleu statique avant droit
Lancée en 2015, la 308 GTI by Peugeot Sport s'est offert un restylage en septembre 2017. Cette teinte bleue et noire "coupe franche" est disponible depuis lors.
Peugeot 308 GTi coupe franche bleu feu logo

Nous sommes 27 ans plus tard et la course à la puissance ne s’est pas érodée chez les GTI compactes. Malgré 110 ch de plus que son aïeule, la 308 GTi 270 avoue même certains complexes face à ses rivales contemporaines : une Seat Leon Cupra crache 300 ch, une Honda Civic Type R, 320 ch, et l’Audi RS3 culmine à 400 ch !

Roues avant motrices, boîte mécanique, poids contenu (1 205 kg soit la plus légère du segment) et sportivité teintée de polyvalence restent toutefois les arguments d’une 308 GTi qui rappelle précisément les qualités de son ancêtre. Entre la 308 GTi et la 309 GTI 16, la rencontre devenait inévitable.

 

Design : l’éloge de la discrétion

A l’image de sa puissance, la 308 by Peugeot Sport n’est pas la plus démonstrative de la bande en matière de design. Avec ses roues de 19 pouces, son bouclier avant spécifique souligné de rouge et ses deux sorties d’échappement encadrant un faux diffuseur arrière, elle passe pourtant pour une sauvageonne (à fortiori dans cette livrée coupe franche !) face à une 309 dont l’attirail sportif prête aujourd’hui à sourire.

Peugeot 308 GTi coupe franche bleu statique arrière droit
Peugeot 308 GTi
Peugeot 308 GTi
Peugeot 309 GTI 16 bleu miami feu jante
Peugeot 309 GTI 16
Peugeot 309 GTI 16 bleu miami statique arrière droit
Peugeot 309 GTI 16

Quatre roues de 15 pouces et autant de feux rectangulaires en bas du pare-chocs suffisent en effet à différencier une 309 classique de cette GTI 16, qui préfère même entourer sa carrosserie de liserés noirs (plutôt que rouges sur la version GTI de 130 ch). Seul le bleu Miami -réservé à la GTI 16- égaye ici la carrosserie… en plus de tapisser généreusement l’habitacle.

 

Habitacle : une 309 plus futée qu’il n’y paraît

Vous n’aimez pas le bleu ? Fuyez donc la 309 GTI 16, qui couvre d’azur sa moquette et une partie de ses sièges. Un détail kitsch qui concerne aussi le volant (à quatre branches, au lieu de trois sur la plupart des sportives) ou le dessin de la planche de bord, mais n’enlève en rien les astuces d’une 309 en avance sur son temps en matière d’aspects pratiques.

Peugeot 309 GTI 16 bleu miami planche de bordoblique
Mieux vaut aimer le bleu à bord de la 309 ! Cette sellerie semi-cuir était en supplément et, avec l'option sièges tout cuir, la moquette devenait noire.
Peugeot 309 GTI 16 sièges
Peugeot 309 GTI 16 tirettes vitres arrière

Citons par exemple les tirettes de rabattage des dossiers depuis le coffre (façon SUV moderne !), l’ouverture des vitres arrière à compas depuis les places avant (deux manettes étaient logées entre les sièges), ou encore le réglage de la largeur des bourrelets latéraux du siège conducteur. Comme une BMW M5 !

Si la présentation intérieure de la 308 GTi reste évidemment bien plus soignée (sublimes sièges baquets en cuir/alcantara, inserts en alu, surpiqûres rouges sur la planche de bord et les contre-portes), la jeunette avoue quelques complexes en termes d’espace intérieur… ou de richesse d’instrumentation.

Peugeot 308 GTi planche de bordoblique
Ecran tactile avec GPS et Android Auto/Apple CarPlay de série, et sièges baquets massants en 308 : aujourd'hui une GTI doit aussi être luxueuse !
Peugeot 308 GTi sièges

L’espace aux jambes reste ainsi mesuré à l’arrière (la 309 dégage plus de place malgré 20 cm de moins en longueur), et les compteurs de la 308 n’affichent ni la température ni la pression d’huile présentes dans la 309.

Tout juste offrent-ils, en mode sport, de futiles jauges de puissance et de couple, et un éclairage rouge au lieu de blanc qui fait visuellement disparaître la véritable zone rouge. Il est d’ailleurs temps de réveiller les moteurs…

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Bruno du 13

La "lourde" 405 MI16, comme vous dites, pesait 200kgs de moins qu'une compacte d'aujourd'hui... A part ça la 308 tient bien mieux la route, est bien plus performante, sécurisante, et bien moins polluante que son aïeule. Et bien mieux équipée, bien moins disgracieuse... Alors si l'Argus, c'est bien mieux aujourd'hui ;-)

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 309