Vous êtes ici :

Essai Dacia Duster 2 SCe 115 Essentiel : le Duster d'entrée de gamme

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)
Le nouveau Dacia Duster est ici à l'essai en version essence SCE 115 ch, au prix de base de 11 990 € et facturé 13 850 € dans cette finition Essentiel.

Après avoir goûté aux configurations les plus huppées du nouveau Dacia Duster, il est temps de revenir à l'essence même de la marque. Voici donc l'essai de l'une de ses versions les moins chères équipée du moteur d'entrée de gamme SCe 115 ch associé au deuxième niveau de finition Essentiel.

Voiture à l'essai : Dacia Duster 1.6 SCe 115 ch Essentiel 4X2

À partir de
13 850 €
2 153 € de malus

Page 1Essai Dacia Duster 2 SCe 115 Essentiel : le Duster d'entrée de gamme 

A l'origine, la raison d’être de Dacia c'est de proposer une voiture neuve à un prix défiant toute concurrence. C’est pourquoi, plus encore qu’avec une autre marque, il est légitime de mettre à l’épreuve ses modèles les plus modestes, ne serait-ce que pour vérifier qu’elle n’a pas perdu de vue sa vocation première. Sur la deuxième génération du Dacia Duster, qui est encore en phase de lancement, le rôle de moteur d’entrée de gamme est dévolu au 1.6 SCe 115 ch, situé juste en dessous du 1.2 TCe 125.

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)
Le Dacia Duster Essentiel reçoit des jantes en tôle stylisées, mais il fait l'impasse sur les enjoliveurs d'ailes, les montants peints en noir et la canule d'échappement chromée.

Ce quatre cylindres d’origine Nissan fait figure d’exception sur notre marché envahi par le turbo puisqu’il s’agit d’un 1.6 atmosphérique. Peu connu chez nous, sinon sous le capot du Juke, il l’est en revanche beaucoup plus sur les marchés de prédilection de Nissan puisque ce bloc HR16DE équipe ses modèles les plus diffusés sur le globe, depuis la Sentra américaine jusqu’à la Bluebird Sylphy très répandue en Asie. Nous aurions aimé essayer ce moteur dans la version la plus dépouillée du Duster, mais Dacia n’en possède pas. Aussi avons-nous réalisé cet essai à bord d’un modèle Essentiel, un peu mieux équipé.

 

Prix Dacia Duster 2 SCe 115 Essentiel

La version Duster 1.6 SCe permet au SUV Dacia de proposer un prix d’appel de 11 990 €, tout simplement sans concurrence. Notre modèle Essentiel affiche quant à lui un tarif supérieur de 1 860 €, mais son équipement compte quelques raffinements qui n’ont rien de superflu : la climatisation, la radio, le Bluetooth, le siège conducteur et le volant réglables en hauteur et en profondeur, la banquette fractionnable ou encore les barres de toit.

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)

Reste que ces tarifs alléchants apparaissent parfaitement fictifs dans notre beau pays. En plein scandale sur le diesel, le malus écologique 2018 pénalise fortement de nombreuses motorisations essence. Dans le cas du Duster, cela confine au massacre programmé puisque le SCe atmosphérique est soumis à un malus de… 2 153 € ! Le diesel 90 ch, facturé 15 850 € et non soumis au malus est donc ipso facto meilleur marché et coûte 153 € de moins à l’achat.

Pour le Duster SCe de 115 ch, le malus est un massacre : 2 153 € d’écotaxe, soit 16 % de son prix !

Il ne fait cependant pas totalement enterrer le SCe 115 ch sur le plan financier : sa simplicité de conception et sa distribution à chaîne jouent clairement en sa faveur en matière de coûts d’entretien. Par ailleurs, ce bloc lancé en 2006 a largement fait la preuve de sa fiabilité. Notons également que cette version, qui n’a pas besoin de filtre à particules comme les derniers petits moteurs essence pour respecter les normes antipollution, sera admise plus longtemps dans les grandes villes que le diesel, notamment à Paris. Il faut enfin souligner que ce moteur sera bientôt proposé en version GPL moyennant 900 € supplémentaires. Un surcoût raisonnable puisque entièrement couvert par le malus écologique inférieur de 1 000 € grâce aux 141 g/km de CO2.

 

Au volant du Dacia Duster 2 SCe 115

Un SUV atmosphérique a tout de la curiosité dans le contexte actuel. Sans parler de CO2, ce type de moteur à faible couple paraît peu adapté à un genre de véhicule par définition plus lourd et moins aérodynamique qu’une berline classique. Evidemment, le Duster échappe à ce stéréotype puisqu’il revendique une masse de 1 179 kg, équivalente à celle des plus légères compactes d’entrée de gamme.

C’est sans doute pourquoi les premiers tours de roue au volant du Duster n’ont rien d’une purge. Très docile à bas régime, le SCe 115 ch fait merveille en ville où il fait preuve de discrétion et répond parfaitement aux sollicitations. D’ailleurs, le SUV roumain se montre étonnamment compétent dans cet environnement grâce à sa visibilité périphérique très correcte et son rayon de braquage excellent.

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)
C'est surtout en matière de relances que le Dacia Duster premier prix fait sentir son manque de punch...

Même constat sur route : certes, ce Duster n’éblouit pas par ses performances mais il répond toujours suffisamment aux sollicitations et joue la discrétion. En cas d’urgence, il faut cependant réapprendre à chercher les tours pour trouver le couple maximal disponible à 4 000 tr/min. Correctement étagée, la boîte à 5 rapports est plus agréable à utiliser que dans le précédent Duster grâce à une commande plus précise. Ce n’est vraiment que sur autoroute que ce Duster rend les armes. Si le niveau sonore reste très supportable et infiniment mieux maîtrisé que sur la génération précédente, le manque de reprises devient vraiment handicapant, particulièrement à l’abord d’une côte. Et encore n’avons-nous réalisé cet essai qu’avec une seule personne à bord.

Ce Duster essence est compétent en ville, mais il rend les armes une fois sur autoroute...

Autant dire que pour les familles adeptes de longs trajets, le diesel s’impose de lui-même. Au chapitre de la consommation, c’est surtout en ville que le SCe 115 ch fait payer sa cylindrée élevée malgré son Stop&Start de série. Nous avons relevé 8,4 litres aux 100 km dans ces conditions. Sur route, il est possible de rester aux alentours de 6,2 litres aux 100 km tandis que sur autoroute, il faut compter environ 7 litres. Pour le reste, le Duster en version Essentiel profite des mêmes améliorations que les autres Duster : des sièges beaucoup plus confortables, une direction nettement plus précise et un confort préservé. Le Duster 2 en donne vraiment beaucoup pour son argent !

 

A bord du Dacia Duster 2 Essentiel

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)
En finition Essentiel, le Dacia Duster ne bénéficie pas des raffinements des modèles haut de gamme : les boutons de climatisation ne sont pas chromés et les contreportes privilégient le « tout plastique ». Toutefois, les assemblages sont très supérieurs à ce que proposait l'ancienne génération.
Correctement positionné et accessible, le système de navigation est une option facturée 550 € sur le Dacia Duster Essentiel avec le régulateur de vitesse et le volant « Soft feel ». Difficile de s'en passer.
C'est à notre sens l'un des principaux progrès apportés par le Dacia Duster 2 : des sièges avant réellement confortables et une position de conduite enfin agréable. Au quotidien, ça change la vie.
Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)
Correctement positionné et accessible, le système de navigation est une option facturée 550 € sur le Dacia Duster Essentiel avec le régulateur de vitesse et le volant « Soft feel ». Difficile de s'en passer.
A l'arrière, le Dacia Duster Essentiel est un Duster comme les autres. Il y a de la place, mais le dossier est un brin trop vertical.
A l'arrière, le Dacia Duster Essentiel est un Duster comme les autres. Il y a de la place, mais le dossier est un brin trop vertical.
L'aménagement du coffre joue le service minimum, mais le volume utile reste très correct vu le gabarit du Dacia Duster.
L'aménagement du coffre joue le service minimum, mais le volume utile reste très correct vu le gabarit du Dacia Duster.

 

Concurrence Dacia Duster 2 SCe 115

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel

Même avec son malus handicapant, le Dacia Duster SCe 115 ch Essentiel n’a rien à craindre de la concurrence. A 16 003 € écotaxe incluse, il reste 1 400 € moins cher que le Renault Captur premier prix équipé du TCe 90 ch et dépourvu de climatisation et de radio. Nul besoin d’aller chercher du côté des SUV neufs de taille équivalente, aucun n’est en mesure de lutter.

Comme toujours chez Dacia, c’est donc du côté du marché de l’occasion ou des modèles en fin de carrière soumis à de grosses promotions qu’il faut se tourner pour trouver des prestations comparables au même prix. C’est le cas en ce moment des derniers stocks de Citroën C4 Cactus 1.2 Puretech  ou de Ford EcoSport 1.0 Ecoboost phase 1. Tendance du marché oblige, il est cependant beaucoup plus facile de trouver des promotions sur des modèles diesels.

Renault Captur
Renault Captur

C’est finalement dans sa gamme qu’il risque de trouver le plus redoutable concurrent : le Duster TCe 125 ch. Grâce à son malus inférieur, son surcoût par rapport au SCe 115 ch n’est que de 407 €. Equipé d’une boîte à 6 rapports, ses performances apparaissent nettement supérieures et il est disponible en finition Confort et Prestige mais aussi en version 4x4, contrairement au SCe. Autant dire que celui-ci risque de connaître une carrière plus qu’éphémère en France.

 

Bilan essai Dacia Duster 2 SCe 115

Dacia Duster 2 SCE 115 Essentiel (2018)

Soyons clairs : le SCe 115 est à recommander pour ceux qui utilisent leur Duster que pour des petits trajets ou sont rassurés par la conception simple et robuste de son moteur. Sans être un mauvais bougre, ce quatre cylindres n’a pas beaucoup de sens du point de vue économique en raison de son malus écologique. Dommage, car sans lui cette version d’entrée de gamme aurait tout son sens. Pour l’instant, le SUV Dacia se savoure donc en diesel ou en TCe 125, en attendant l’arrivée prochaine du nouveau 1.3 TCe qui devrait lui permettre d’afficher des émissions de CO2 plus raisonnables. Pour le reste, le Duster continue d’impressionner par son rapport prix/prestations tout simplement exceptionnel.

 

On aime

  • Le moteur silencieux
  • Le rapport prix/prestations
  • Le confort

On regrette

  • Le malus de sportive
  • Les reprises anémiques
  • La consommation en ville
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Dacia Duster