Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Essai du C3 Picasso restylé

Essai du C3 Picasso restylé -

L'arrivée de concurrents menaçants (Ford B-MAX, Fiat 500L) pousse le C3 Picasso à évoluer. Il n'a pas l'air trop inquiet : nouveau bouclier avant, options modernisées... mais rien de plus !

Citroën C3 Picasso

1.6 HDi 115
Diesel
115 ch
De 21 750 à 23 650 €
 
Essai du C3 Picasso restylé

Depuis son arrivée sur le marché en mars 2009, le C3 Picasso domine ses rivaux sur l’échiquier des ventes. Et si le soufflé commence à retomber (ventes en baisse de 25 % par rapport à 2011), il peut se réjouir d'une nouvelle : l’arrêt de production du Renault Modus -initiateur du segment en 2005- qui réalisait encore de jolis scores de vente. Ce ne sera peut-être pas suffisant : le segment est en pleine ébullition.

Le concurrence s'organise


Ainsi, le Ford B-MAX compte sur son architecture inédite (portes arrière coulissante, pas de pied milieu) pour séduire les petites familles. Dans un autre registre (celui du charme), la Fiat 500L souhaite capitaliser sur le succès de sa petite sœur. En embuscade, l’Opel Meriva joue l’originalité avec des portes antagonistes, le Kia Venga le coté rassurant avec sa garantie sept ans.

Essai du C3 Picasso restylé

Pour le C3 Picasso, il fallait réagir. Ce petit cube chevronné démarre donc 2013 flanqué d’un nouveau sourire : logo très élargi entre les optiques avant, entrées d’air réagencées, feux à diodes. Bien. Et après ?


Options pour riches ?


Les autres nouveautés sont à découvrir dans la liste des options. Le C3 Picasso restylé peut couvrir ses sièges d’une sellerie cuir intégrale, très pratique côté entretien (surtout avec des enfants !), mais hélas difficile à s’offrir : 1 400 € de surcoût, car les sièges avant chauffants et le Pack Voyage sont obligatoirement livrés avec. Pour ne rien arranger, elle n’est disponible que sur la finition haute Exclusive (23 650 € en HDi 115 !).

Essai du C3 Picasso restylé

L’autre option inédite, la pratique caméra de recul, souffre des mêmes problèmes : niveau Exclusive imposé, et navigation GPS indissociable, qui porte le supplément à 1 000 €. A l’usage, la caméra manque en plus de pertinence : l’image projetée sur l’écran est entièrement noire de nuit, et se coupe automatiquement au-delà de 10 km/h. Peu pratique, pour les longues marches arrière…
 
Essai du C3 Picasso restylé Essai du C3 Picasso restylé

 
Puisque le C3 Picasso n’a pas évolué par ailleurs, ses petits défauts demeurent au quotidien : le diesel reste sonore à l’accélération. La banquette arrière se montre un peu courte et ferme sur longs trajets. Pour le reste en revanche, le Picasso a parfaitement traversé les années.


Un talent intact


Son architecture intérieure d’abord, se situe parmi les références du segment. A l’avant, les passagers profitent d’une excellente visibilité périphérique et d’une planche de bord aérée. A l’arrière, la banquette coulisse sur 15 cm et sert tantôt l’espace aux jambes, tantôt le volume de coffre.
 
Essai du C3 Picasso restylé Essai du C3 Picasso restylé


Enfin, la modularité reste bien pensée : les sièges arrières rabattus forment une aire plane en un clin d’œil, le plancher de coffre comporte deux positions, et avec le Pack Voyage très complet à 350 € (tablettes aviation, stores latéraux, miroir de surveillance des enfants, tiroir sous siège passager, trappe à ski, lampe nomade dans le coffre) le siège avant droit peut se coucher pour transporter des objets longs.
 
Essai du C3 Picasso restylé Essai du C3 Picasso restylé Essai du C3 Picasso restylé


Au volant, le Citroën reste fidèle à sa vocation familiale : confort plutôt que dynamisme, même dans cette version diesel la plus puissante (HDi 115 ch). Si les relances se montrent efficaces, les trois chevaux glanés au restylage ne se sentent guère. Il faut dire que le véhicule est lourd : 1 318 kg, soit 230 kg de plus qu’une C3.

 

Sûr de son coût


Malgré l’absence d’évolutions notoires et la dotation de série restée identique, les prix du C3 Picasso augmentent légèrement : 200 euros supplémentaires, auxquels il faut ajouter 200 autres euros d'augmentation datant du 1er janvier... 

Essai du C3 Picasso restylé

Cela fait du Citroën le minispace le plus onéreux du segment, surtout dans notre finition Exclusive d’essai qui impose encore l’antidérapage ESP, le Pack Voyage ou la navigation GPS en option. Un constat compensé par la politique de remise agressive chez Citroën, notamment sur les séries spéciales.

 
Bilan
Les mauvaises langues appellent cela un « restylage de boîte à gant » : hormis un bouclier avant modernisé, le C3 Picasso ne présente aucune évolution majeure. Les deux seules nouvelles options (sellerie cuir intégral et caméra de recul) elles, sont facturées au prix fort et uniquement disponibles en finition haute Exclusive.

En clair ? Inutile de remplacer son Picasso actuel par cette version restylée. Pour les nouveaux arrivants, il reste toutefois un excellent choix : bonne bouille, habitacle bien pensé, confort moelleux.

Essai du C3 Picasso restylé
Essai du C3 Picasso restylé
Essai du C3 Picasso restylé
Essai du C3 Picasso restylé
Essai du C3 Picasso restylé
Essai du C3 Picasso restylé
Commentaires (12)

Mots clés

Commentaires

ZOOM -

ON NS DIT D ACHETER FRANCAIS PR FAIRE TRAVAILLER LES OUVRIERS FRANCAIS MAIS IL NY A PLUS OU PRESQUE DE VOITURES CONSTRUITES EN FRANCE ? et les constructeurs ne disent pas aux clients ou sont construit leurs modeles ( çà n est pas très vendeur de dire que le vehicule vient de turquie ou de roumanie ect ou de tanger

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

c3 115 cv exclusive

prevar -

Pour commencer ; comparer ce qui est comparable kia et une rols sont des véhicules ..... Le c3 c'est un engin qui allie le confort le vrai pas celui des journalistes 'un agrément de conduite et le silence Je suis au 2eme c3 picasso essayez de faire 1000km par jour dans une "Kia " prenez un bon kiné à l'arrivée ..... Le bbmax c'est bien mai c'est du Ford...... Je crois que ce véhicule n'est pas comparable c'est "citroen et un vrai on aime ou l'on n'aime pas ... mai que c'est agréable

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Maryse -

Oui mais le Citroën C3 Picasso a été développé par des ingénieurs français ce qui n'est pas le cas du Venga. Petite différence qui a son importance.

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

A dolu

TocToc -

Le kia Venga est fabriqué en Europe de l'est... comme ce C3 picasso... donc au final meme combat... acheter une marques Française ne veut pas dire acheter du fabriqué en France

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

jin -

Le Meriva reste cher par rapport à ses mediocres prestations car il est trop gros et trop lourd donc il faut viser haut en motorisations (j'ai essayé le diesel 130ch, 23000¤ en milieu de gamme, sans radar de recul sans toit ouvrant alors que mon Venga diesel 115ch Urban Chic à tout ça et meme plus pour 2000¤ de moins HORS REMISES aie aie aie:!!) alors que sur un Venga le 90ch suffit, et le 115ch est excellent meme sur autoroute .

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

À lire aussi

La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre Citroën en 2 minutes !

Calculer la Cote Argus de ma Citroën C3 Picasso

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Audi TT 2014 : déjà à l'essai !

En 1998, il semblait échappé d'un salon de design. Après deux générations et 500 000 exemplaires produits, l'Audi TT prend aujourd'hui de l'assurance. Et affirme son caractère...
Nos partenaires
Essai Peugeot 508 BlueHDi restylée (2014) : Plus de caractère
Audi TT 2014 : déjà à l'essai !
La Mini 5 portes à l'essai