Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch

Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch
Essai Toyota RAV4 2.2 D-4D de 150 ch - Roulant

Le nouveau Toyota RAV4 a soigné sa version 4 x 2 mais reste évidemment fidèle à la transmission intégrale. Comme ses rivaux japonais, plus virulents que jamais.

Maintenant qu'il dispose d'une version 4 x 2 bien calibrée en puissance et en prix (2.0 D-4D de 124 ch, dès 26 590 €), le RAV4 a les moyens d'élargir son horizon. Il peut ainsi se tourner vers une clientèle qui recherche un SUV plus pour ses prestations familiales que pour ses talents hors bitume. Et ça marche : 41 % des nouveaux RAV4 sont des 4 x 2 (contre 25 % pour l'ancienne génération).
 Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch
 

Un meilleur agrément


En adéquation avec cette orientation, le Toyota est plus grand, plus confortable, et soigne sa modularité (banquette escamotable) au point qu'il peut remplacer le monospace aux yeux des familles qui veulent passer à un autre univers automobile.
Le RAV4 a d'ailleurs fait des efforts jusqu'au bout de son pare-chocs arrière, désormais surplombé par un large hayon de coffre se substituant à la porte battante, peu pratique. La poupe massive laisse deviner un gros volume de chargement mais, hélas, manque cruellement d'élégance.
Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch
S'il fait des clins d'œil appuyés aux familles, le Toyota RAV4 n'oublie pas sa clientèle de fidèles, qui apprécie les quatre roues motrices et leur polyvalence.
Dans ce cas, le prix grimpe (+ 3 900 €) car la transmission intégrale semi-permanente est proposée avec une motorisation plus solide : le 2.2 D-4D de 150 ch.

Ainsi armé, le japonais prend du galon sur la route : performances plus consistantes et agilité supérieure grâce au contrôle dynamique de la conduite, qui accompagne la transmission intégrale (mode Sport avec transfert actif du couple moteur entre les essieux).

 

Taxé, mais sobre


Sa garde au sol de 19 cm et ses suspensions bien absorbantes sur les terrains abordés à vive allure lui donnent accès aux chemins cahoteux. Et pour les passages les plus délicats, il est possible de bloquer le différentiel central (jusqu'à 40 km/h). En revanche, l'assistance en descente n'est réservée qu'à la version à boîte automatique, dommage.
Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch
Plus talentueuse, plus sécurisante et plus agréable, la déclinaison 4 x 4 se heurte néanmoins, sur le marché français, à un malus écologique de 400 € (rien en 4 x 2). Pourtant, ce véhicule se montre assez sobre en carburant : 7,1 l aux 100 km lors de notre essai routier.
Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 ch
Les concurrents du Toyota RAV4 sont eux aussi soumis à l'écotaxe, et les trois protagonistes se tiennent dans un mouchoir de poche, qu'il s'agisse de gabarit, de puissance ou de prestations.

D'ailleurs, le récent Mazda CX-5 et le nouveau Honda CR-V représentent aujourd'hui une menace plus sérieuse pour le Toyota. Car si ce dernier a d'indéniables qualités intrinsèques, il lui manque ce supplément d'âme qui caractérise le Mazda (dynamisme) comme le Honda (prestance, sobriété).


Les concurrents du Toyota RAV4



Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 chHonda CR-V i-DTEC 4 x 4
Quelle sobriété ! Renouvelé il y a six mois, le Honda rehausse sa présentation et propose, comme le RAV4, des prestations plus familiales. C'est du côté de la mécanique que l'on relève les progrès les plus notables, avec une étonnante sobriété : 6,5 l/100 km sur notre parcours routier. à l'automne, la gamme s'enrichira d'une version 4 x 2 1.6 i-DTEC de 120 ch, financièrement plus accessible.
 
Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 chMazda CX-5 SKYACTIV-D 4 x 4
Pour l'agilité. Lancé il y a un an, le CX-5 se présente comme le plus dynamique du trio, que ce soit au plan du style ou du châssis. La structure de la gamme oblige à monter en finition Dynamique, plus chère que la version équivalente chez ses rivaux, mais mieux dotée (GPS et feux xénon en série, en option sur les Toyota et Honda). Moins gourmand sur le papier (malus de 100 €), le CX-5 n'a pas fait mieux que le CR-V sur la route.
 

Bilan de l'essai du RAV4


Essai du nouveau Toyota RAV 4 2.2 D-4D de 150 chMalus compris, le RAV4 4 x 4 réclame 4 300 € de plus que le 4 x 2. Un surcoût que les plus exigeants trouveront justifié, tant le Toyota exprime tout son potentiel dans cette version. D'ailleurs, la clientèle reste majoritairement fidèle à la transmission intégrale.

Mais le nouveau RAV4 doit passer un double obstacle : les rivaux japonais bâtis sur le même mode se sont réveillés, et lui s'est éloigné des SUV de taille compacte (appréciés sur notre marché), tels que les Kia Sportage, Nissan Qashqai ou Volkswagen Tiguan.

 
Commentaires (4)

Mots clés

Commentaires

RAV4 150 D4D 4RM 2014

JEAN -

Je possède ce véhicule à mon avis 2 avis précédents ne le connaissent pas...oui le XC5 est un bon véhicule banal de ligne intérieurement triste. .en version 150 le RAV n'a rien à lui envier . Le bon choix reste le votre Bruno. Les forums cx 5 parlent de petits PROB Niveau huile FAP Boite Auto.. GPS...lui aussi n'est pas exemplaire Alors objectivité, gouts et couleurs ..

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

RAV4

Olivier -

Il a perdu son ame ce RAV4 en devenant un vulgaire monospace surélevé. Il est dépassé par rapport à tous ses concurrents, dommage.

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

CX5 Trop cher

polo1968 -

Le CX5 reste un bon véhicule, mais devient financière trop cher par rapport à cesconcurrents directs

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

CX-5

Bruno du 13 -

Moins de roulis, plus de precision, super moteur skyactiv 150ch (deja norme Euro 6) qui consomme peu, le bon choix c'est bien le MAZDA CX-5.

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

À lire aussi

La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre Toyota en 2 minutes !

Calculer la Cote Argus de ma Toyota RAV4

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

La nouvelle Skoda Fabia à l'essai

La Fabia, c'est LE pilier de la gamme: 30% des immatriculations Skoda en France où ses rivales, Peugeot 208 et Renault Clio, se disputent le titre du modèle le plus vendu. C'est dire le poids présent sur les épaules de cette 3e génération, qui emprunte beaucoup à la VW Polo pour relever le défi.
Nos partenaires
La nouvelle Skoda Fabia à l'essai
Essai Seat Leon X-Perience 2.0 TDI 150 : l'appel des collines
Essai Porsche Cayenne S E-Hybrid : le Cayenne sonne la charge