Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FE

Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FE
Sous les feux des projecteurs au Salon de Francfort en septembre, la 208 Hybrid FE s'est dégourdie les jambes sur le circuit de Mortefontaine courant octobre.

Après un an de labeur, les ingénieurs de Peugeot Sport ont fait la preuve que la 208 Hybrid Fe est bien plus qu'un concept de salon. Rendez-vous a été pris sur le circuit de Mortefontaine pour l'essai de ce prototype dont nous avons suivi la genèse.

Sous les feux des projecteurs au Salon de Francfort en septembre, la 208 Hybrid FE s'est dégourdie les jambes sur le circuit de Mortefontaine courant octobre. Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FE
Sous les feux des projecteurs au Salon de Francfort en septembre, la Peugeot 208 Hybrid FE s'est dégourdie les jambes sur le circuit de Mortefontaine courant octobre 2013.
Si l’essai d’un concept a toujours un caractère unique, celui de l’Hybrid FE revêt une saveur particulière. Notamment car durant plusieurs mois, nous avons pu suivre les avancées du projet chez Peugeot Sport.

Ainsi, en prenant le volant du second démonstrateur (déterminé deux jours avant), on réalise le fantastique exploit d’avoir développé et construit ces deux véhicules en l’espace de 12 mois.


VIDEO - Les secrets de la Peugeot 208 HYbrid FE




Mise au point éclair

Mise au point éclair Essai de la Peugeot 208 Hybrid FE sur le circuit de Mortefontaine. Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FEPour se faire une idée, c’est le temps qu’un bataillon d’ingénieurs met à profit pour la seule mise au point de la calibration d’un véhicule de série. Sauf que pour l’Hybrid Fe, impossible de multiplier les stratégies censées répondre à tous les cas de figure d’une conduite réelle.

Dans la foulée des résultats de l’homologation, début septembre, le magicien de l’électronique s’est affairé à la tâche, et ce n’était pas une mince affaire.

Par conséquent, le terrain d’essai a été volontairement réduit à un aller-retour avec deux lignes droites au lieu d’un périple sur le parcours routier du circuit de Mortefontaine qui enchaîne virages, portions à basse et haute vitesse. Ignorant les coulisses de ce projet, observateurs et journalistes n’ont pu que regretter la brièveté de l’essai.


Concept réaliste

La 208 Hybrid Fe est d'autant plus réaliste que l'habitacle est préservé en style mais aussi en habitabilité. Le rétroviseur intérieur intègre les images des caméras qui remplacent les rétroviseurs. Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FE
La Peugeot 208 Hybrid Fe est d'autant plus réaliste que l'habitacle est préservé en style mais aussi en habitabilité. Le rétroviseur intérieur intègre les images des caméras qui remplacent les rétroviseurs.
Une fois à bord, on se croirait à s’y méprendre dans une 208 du commerce. Mais si l’habitacle est semblable à celui de la 208 GTi, l’Hybrid FE ne s’appréhende pas comme un véhicule de série.

D’une part car la mise au point nécessiterait encore de nombreux mois de travail et surtout parce que les deux exemplaires produits représentent des centaines de milliers d’euros.

C’est donc avec des gants de velours que nous nous sommes glissés derrière le volant, après deux tours de pistes aux cotés de l’un des concepteurs.


Gros potentiel

Essai de la Peugeot 208 Hybrid FE sur le circuit de Mortefontaine. Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FEAu démarrage, le vrombissement du trois-cylindres à essence laisse place au sifflement aigu du moteur électrique qui anime l’Hybrid Fe jusqu’à 80 km/h.

A partir de ce seuil, le moteur thermique est démarré brutalement sur le quatrième rapport lorsque la charge de la batterie est insuffisante.

Un capharnaüm amplifié par l’absence d’insonorisation (réduction de poids oblige) et une ligne d’échappement spécifique. La sonorité rauque du 1.2 VTi-FE donne à ce démonstrateur une vocation de sportive, loin d’être usurpée.

Ce qui se confirme dès que l’on actionne le sélecteur sur le mode Fun, qui contrairement au mode Eco, privilégie la performance à la consommation. Ainsi, les 30 kW (41 ch) du moteur électrique donnent un coup de pied aux fesses en boostant les accélérations, permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en 8 s (au lieu des 14 s d’une 208 1.0 VTi). Bluffant !

A lire : Essai Peugeot 208 1.0 VTi


D’inévitables concessions

Essai de la Peugeot 208 Hybrid FE sur le circuit de Mortefontaine. Essai et vidéo du concept Peugeot 208 Hybrid FECe galop d’essai n’a en revanche pas permis de mesurer le comportement et l’adhérence des pneumatiques de grand diamètre et de faible largeur (Michelin 145/65 R19). Ce démonstrateur met en lumière que la baisse de la consommation à l’avenir nécessitera des concessions.

Les pneumatiques en sont une mais le sacrifice de la direction assistée est plus difficile à concevoir, d’autant plus sur une citadine. La solution est toute trouvée avec une direction 100% électrique (déjà sur l’Infiniti Q50) alimentée par une architecture 48V.

Enfin, les suspensions inédites équipées de lames en résine se sont révélées plus confortables que ce que nous envisagions. Si leur apport dans le gain de masse est indéniable, cette technologie demeure pour l’heure complexe à industrialiser.

A lire : Des solutions hybrides... et abordables


Présentation vidéo Peugeot 208 Hybrid FE

Commentaire (0)

Mots clés

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   
La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre voiture en 2 minutes !

Calculer ma Cote Argus

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents
Nos partenaires
Salon de Los Angeles (2014) : Audi dégaine le premier