Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Essai Hyundai i20 (2016) : notre avis sur le 1.0 T-GDi 120 à essence

Hyundai i20 2016 creative rouge roulant en ville vue avant gauche
La Hyundai i20 est ici photographiée en finition haute Creative. Associée au nouveau moteur à essence 1.0 T-GDi de 120 ch, la i20 s'achète au prix de 19 250 €.

La nouvelle Hyundai i20 enrichit déjà ses fiches techniques : la gamme à essence accueille un moteur 1.0 turbo à trois cylindres, décliné en 100 ch et 120 ch. Premier essai dans sa version la plus puissante, la i20 T-GDi 120.



Voiture à l'essai : Hyundai i20 1.0 T-GDi 120 Créative

À partir de
19 250 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Hyundai i20 (2016) : notre avis sur le 1.0 T-GDi 120 à essence 

Kia et Hyundai ne font plus rire. Ni le public amateur d’automobile, ni les marques concurrentes. Et pas seulement car leur période de garantie culmine à cinq ans (Hyundai), voire sept (Kia). La nouvelle Hyundai i20 en est le dernier exemple : cette citadine polyvalente, rivale des Peugeot 208 et Renault Clio, a malmené cette dernière lors de leur confrontation en version diesel (lire notre essai comparatif Hyundai i20 vs Renault Clio).

La Hyundai i20 de deuxième génération est commercialisée en France depuis décembre 2014. Sa déclinaison à trois portes s'appelle i20 Coupé.
La Hyundai i20 de deuxième génération est commercialisée en France depuis décembre 2014. Sa déclinaison à trois portes s'appelle i20 Coupé.

Face à la voiture la plus vendue de France, la Hyundai i20 s’est ainsi montrée supérieure sur plusieurs points : espace à bord, présentation intérieure, insonorisation, dotation de série. Dans cette collection de talents, un seul manque toujours au tableau de chasse : l’agrément de conduite. Moteurs souvent paresseux, commandes manquant de précision, les coréennes ne montrent pas l’entrain de leurs rivales européennes. L’arrivée d’une nouvelle génération de moteurs à essence sur les Hyundai i20 et Kia Cee’d pourrait tempérer ce constat.


Un trois cylindres prometteur

Ford a tiré le premier dès 2012, en dégainant son fameux moteur Ecoboost à essence… alors observé comme un extraterrestre : juste trois cylindres cubant à 1.0 l, mais un petit turbo autorisant des puissances de 100, 125, voire 140 ch. Les rivaux ont suivi, et adopté la même architecture pour abaisser les "vilaines" émissions de CO2 :  Renault (TCe 90), PSA (PureTech 110 et 130), Opel (Ecotec 115), Volkswagen (TSI 95). Comme chez Peugeot, le nouveau bloc Hyundai est décliné en deux niveaux de puissances, fixées à 100 et 120 ch.

Hyundai i20 2016 creative gros plan sur le nouveau moteur 1.0 turbo T-GDi

Baptisé 1.0 T-GDi, ce petit moteur à trois cylindres ne lésine pas sur les technologies : turbo à soupape de décharge électrique, injection directe, injecteurs percés au laser, refroidissement séparé de la culasse et du bloc moteur…

Autant de systèmes permettant d’optimiser le rendement du moteur, au bénéfice des performances et de la consommation. Sur le papier, c’est réussi : 4,3 l aux 100 km en cycle mixte et 10,7 s de 0 à 100 km/h pour le T-GDi 100 ch, c’est mieux que l’ancien 1.4 100 ch à 5,3 l et 11,4 s. Le T-GDi 100 justifie ainsi son surcoût de 250 € par rapport au 1.4 atmosphérique (soit 15 900 € minimum), lequel reste pour l’heure au catalogue.
 

Une Hyundai i20 en grande forme

En version 120 ch, qui équipait notre Hyundai i20 d’essai, le prix grimpe à 18 350 € minimum. La consommation augmente légèrement, mais les accélérations progressent encore (10,2 s) et la boîte manuelle gagne une vitesse (six au total). En dépit de rapports longs, cette transmission ne grève pas les performances de la i20 T-GDi 120, malgré un couple identique à la version 100 ch (172 Nm).

Hyundai i20 2016 creative rouge roulant en ville devant une vitrine
Vigoureux du ralenti jusqu'à la zone rouge, le nouveau trois cylindres turbo Hyundai soigne son agrément de conduite. Sa consommation apparaît moins remarquable.

Dès 1 500 tr/min en ville, sur les rapports intermédiaires sur route, et même en sixième sur autoroute, un filet de gaz suffit à éveiller la Hyundai i20, qui profite de son turbo pour offrir des décollages vifs et des relances sécurisantes. L’agrément de conduite y gagne, surtout que le trois cylindres reste discret à l’accélération et se coupe rapidement au feu rouge : son système Stop & Start intervient dès que l’auto passe sous les 5 km/h.
 

A quelques détails près…

Pour atteindre l’excellence, il ne manque donc plus grand-chose à ce trois cylindres Hyundai. En l’occurrence, une douceur accrue dans les encombrements (l’embrayage manque un peu de progressivité, et de légers à-coups apparaissent lors des évolutions sous 20 km/h), et une consommation plus « constante » selon l’environnement.

Si la i20 T-GDi 120 sait se contenter de 6,0 l aux 100 km à doux rythme, elle n’impressionne guère sur autoroute (quasiment 8,0 l relevés à 130 km/h) et frôle les 10 l, en ville, lorsque le moteur n’est pas en température (le Stop & Start est alors inactif, et le régime de ralenti se cale à 1 200 tr/min au lieu des 750 tr/min habituels).

Hyundai i20 2016 creative rouge roulant en ville vue avant droite
Hyundai i20 2016 creative rouge roulant en ville vue arrière droite

En outre, malgré sa belle vivacité jusqu’à la zone rouge (les petits moteurs turbo s’essoufflent parfois à haut régime), le T-GDi 120 ne transforme pas la Hyundai i20 en polyvalente dynamique. Sur parcours sinueux, l’accord direction/train avant n’offre ni la précision ni l’efficacité des rivales françaises, et la motricité du train avant souffre, par temps de pluie, sur les premiers rapports.
 

Hyundai i20, une citadine bien née

Pour le reste, et puisque la jeune Hyundai i20 n’a guère évolué au-delà de son moteur, nous retrouvons ses grandes qualités… et ses petits défauts. Côté pile, elle conserve son brillant habitacle : la cellule avant combine matériaux valorisants, ergonomie ben pensée et nombreux rangements tandis qu’à l’arrière, l’espace aux jambes compte parmi les meilleurs du segment.

Hyundai i20 2016 creative vue de la planche de bord avec sellerie en cuir
Rangements spacieux, belle qualité perçue, dotation riche : la Hyundai i20 séduit à bord. Notre version d'essai disposait du pack Premium à 1 950 € (sellerie cuir, sièges et volant chauffants, clef mains-libres, caméra de recul).

Le coffre achève de convaincre : volume de 326 l en cinq places (seule la Skoda Fabia fait mieux), et double plancher amovible qui forme un espace plat sièges rabattus, et sait dissimuler la plage arrière si besoin.

Côté face, la Hyundai i20 mériterait de mieux filtrer les irrégularités de la chaussée à faible allure, et de soigner sa garde au toit en place centrale arrière : l’agréable toit ouvrant panoramique (livré de série) abaisse en effet la hauteur du pavillon… Tant pis pour les grands !

Hyundai i20 2016 creative vue de la banquette arrière avec sellerie cuir
Hyundai i20 2016 creative gros plan sur le plancher de coffre amovible


La puissance au juste prix

Facturée 19 250 € en finition haute Creative, la Hyundai i20 T-GDi 120 peut sembler onéreuse à l’achat. La dotation généreuse explique le tarif (même si la navigation GPS reste optionnelle), et la série spéciale UEFA EURO 2016 + abaisse le prix de 900 € sans trop rogner sur l’équipement (voir détail en page 2).

A 18 350 €, la i20 T-GDi 120 EURO 2016 + ne se défend donc pas si mal face aux rivales dotées d’un moteur turbo essence : la Renault Clio TCe 120 EDC Limited démarre à 18 700 €, avec boîte robotisée à double embrayage de série mais sans toit ouvrant, radar de recul ni même feux et essuie-glaces automatiques.

Hyundai i20 2016 creative gros plan sur l'écran tactile de la navigation GPS
La caméra de recul est seulement comprise dans l'option GPS à 990 €
Hyundai i20 2016 creative gros plan sur le toit ouvrant panoramique sous la pluie
L'agréable toit ouvrant panoramique est lui de série.

L’Opel Corsa 1.0 ECOTEC 115 ch s’achète 19 200 € minimum, car seulement déclinée en finition haute Cosmo. Quant à la Peugeot 208 PureTech 110, elle débute à 19 750 €, soit 1 400 € de plus que la i20. Pour trouver moins cher, il faut aller sonner chez Ford, car la Fiesta EcoBoost 125 Titanium profite d’une ristourne de 2 300 €… soit 16 350 € à l’achat. Intéressant.

 

Bilan de l’essai Hyundai i20 1.0 T-GDi 120

En matière d’agrément de conduite, il n’est pas de doute : le nouveau 1.0 T-GDi 120 apparait comme le meilleur moteur de la gamme i20, en alliant souplesse, vigueur, discrétion... et sobriété à condition de ne pas trop le solliciter. Dès lors, comme la Hyundai i20 goûte peu aux rythmes endiablés, peut-être vaut-il mieux se contenter de la déclinaison 100 ch, qui ouvre droit aux finitions inférieures, allège le prix d’achat et annonce une consommation inférieure d’un demi-litre aux 100 km en moyenne. Pour en avoir le cœur net, un nouvel essai de Hyundai i20 s’impose... A suivre.

Malgré 30 ch de moins, la Hyundai i20 diesel (CRDi 90) réclame 1 150 € de plus que cette agréable version T-GDi 120, à finition équivalente.
Malgré 30 ch de moins, la Hyundai i20 diesel (CRDi 90) réclame 1 150 € de plus que cette agréable version T-GDi 120, à finition équivalente.

 

On aime

  • La vivacité du moteur, du ralenti jusqu’à la zone rouge
  • Le rapport prix/équipement correct
  • L’habitacle agréable à vivre et à regarder

On regrette

  • La consommation sur petits trajets urbains
  • Le léger manque de douceur en ville
  • La garde au toit en place arrière centrale, limitée par le toit ouvrant de série
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
skyver

Désireux de changer de véhicule, je voulais me séparer de ma vieille Clio 3 pour un véhicule neuf sans me ruiner. J'ai donc arreté d'etre chauvin et me suis tourné vers une Hyundai I20 1.0 TGDI 120cv en finition EUFA 2016+. Rapport Qualité/Prix/Equippement il n'y a pas mieux pour cette gamme de véhicule ! Cela fait maintenant un mois que j'ai le véhicule. Consommation plus que convenable, en consommation mixte il faut compter entre 5.5l et 6.5l en ayant une conduite souple. Presque aussi bien que mon ancienne Clio 3 1.5l DCI 70cv ! Plus décevant en ville ou il faut compter un bon 8l. La finition interieur est impecable. Bien plus que sur la Clio 4.... Les equippements sont pour la plus part de série et la gamme UEFA2016+ et richement dotée. Il ne manque que les rétroviseurs qui se rabattent électriquement. Il faut bien sur compter les 5 ans de garantie kilométrage illimité ainsi que 7 mise à jours GPS gratuite ! La tenue de route est vraiment acceptable, sans fioriture et conviendra à la plupart des automobilistes lambda. Voiture prise en main elle se révèle meme agréable ! Je suis donc tres satisfait de cette achat et recommande vivement ce véhicule qui offre un prix plus que raisonnable par rapport à la myriade d'options et de services proposés.

tomawake

J'ai eu le coup de foudre pour cette voiture en version coupé, mais le choix de motorisation m'a refroidit. L'arrivée des turbo est un bon signe ! Savez vous quand ceux ci seront disponibles ? Aucune trace du coté d'Hyundai ...

2 réponses
yoyo31 -

J'ai commander cette voiture neuve en moteur 1.0 t-gdi 100 ch modèle coupé intuitive plus et option système navigation en concessionnaire après l'avoir essayer elle est juste formidable confort tenue de route etc..... je l'ai commander le 11/01/16 , sur le site configurateur hyundai le moteur n'est pas encore accesible en paramétrage il vous faut aller directement chez hyundai elle doit mettre livrer fin février début mars je l'attend avec impatience

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai i20