Vous êtes ici :

Essai Mercedes Classe E (2016) : c'est qui le patron ?

a bord de la Classe e 2016
Luxe et technologie à bord de la nouvelle Mercedes Classe E, disponible en avril 2016 au prix de départ de 49 200 € en diesel.

La nouvelle Mercedes Classe E fait le spectacle dans son habitacle et franchit un pas vers la conduite autonome au point que l'on se pose la question : qui est le patron à bord, le conducteur ou l'électronique ? Réponse avec l'essai de la E220d, équipée du nouveau moteur 2.0 diesel de 194 ch.



Voiture à l'essai : Mercedes-Benz Classe E 220d Fascination 9G-Tronic

À partir de
65 300 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Mercedes Classe E (2016) : c'est qui le patron ? 

Après le renouvellement de sa gamme de voitures compactes puis de ses SUV (GLE et GLC), Mercedes revient à ses premières amours : la berline routière. Une histoire qui remonte à 1947, compte 10 générations et 11 millions d’exemplaires distribués. Dénommée Classe E depuis 1975 et la fameuse W123, la routière Mercedes fait aujourd’hui peau neuve.

La nouvelle Classe E repose sur la récente plateforme de la Classe C avec des aménagements pour tenir compte de son gabarit. Ce dernier grandit  avec une longueur portée à 4,92 m (+ 4 cm), alors que la nouvelle structure permet un gain de poids de 70 kg selon Mercedes.

De la Classe C, la nouvelle E en reprend aussi le design et perd au passage un peu de personnalité. Terminé les grandes optiques et les hanches généreuses qui apportaient un trait de caractère à la silhouette, la nouvelle Classe E est plus ronde, plus lisse et on la confond facilement avec une Classe C.

nouvelle classe e de face
Large calandre pour la nouvelle Mercedes Classe E, ici avec étoile en bout de capot. Une version avec étoile dans la calandre est aussi disponible.

 

Elle se gare avec un smartphone !

Le trait le plus marquant de la nouvelle Classe E est son électronique embarquée pour proposer une conduite de plus en plus autonome, via le Drive Pilot (en option dans un pack à 1 800 €). La Classe E se conduit seule sur route et autoroute (jusqu’à 210 km/h !), avance toute seule dans les embouteillages et se gare avec un smartphone (300 €).

Le plus spectaculaire est le changement de file automatisé pour doubler dès lors que l’on fait un appui de deux secondes sur le clignotant. Mais cette fonction ne sera pas disponible sur les Classe E en France, car non homologuée par notre législation. La Classe E freine aussi toute seule en cas d’obstacle inopiné. C’est très bien, mais on verra que tous ces systèmes ne sont pas aussi reposants que cela.

Prix et moteurs Classe E 2016

Gamme réduite pour le lancement de la Classe E en avril 2016 avec seulement trois moteurs : un essence E200 (184 ch / 47 350 €) et deux diesels. Le quatre cylindres E220d de 194 ch est le nouveau 2.0 aluminium (type OM654 qui remplace OM651) et il fera l’essentiel des ventes en France. La Classe E220d démarre au prix de 49 200 € et atteint 65 300 € en finition Fascination comme notre modèle d’essai. La E350d commence à 63 900 € avec V6 diesel de 258 ch.

La gamme Classe E s’enrichira dans les prochains mois d’une E400 4matic (V6 de 333 ch) et d’une version hybride rechargeable 350 e (une première pour la Classe E) avec moteurs essence et électrique d’une puissance cumulée de 286 ch. Un diesel E200d d’environ 150 ch avec boîte manuelle à six rapports arrivera aussi pour mieux séduire le marché des flottes d’entreprises, premiers clients sur ce segment de voiture. Enfin, une version AMG baptisée E 43 4MATIC (V6 biturbo de 401 ch) sera commercialisée en septembre 2016 (voir notre diaporama Mercedes-AMG E 43 AMG)

mercedes classe e 3/4 avant
Notre Mercedes Classe E d'essai est équipée du nouveau moteur E220d de 194 ch.
mercedes classe e vue arrière
Elle est ici en finition haut de gamme Fascination. La plus chère à... 65 300 €.

 

À lire aussi
Mots clés
Commentaires
jeanclaude75

Il est bien la le problème, Le patron ne sera plus le conducteur à moyen terme. Ou est le plaisir de conduire?. C'est bien ce qui se passe de plus en plus, il faut faire accepter aux conducteurs les aides à la conduite en les intégrant sur les models haut de gamme. Les constructeurs commencent par leur modèles les plus cher pour lancer la mode et surtout montrer que c'est le somum!! L'humain sera plus le centre de décision mais bien la machine. C'est cela le luxe dans le futur ? Je commence vraiment à me désintéresser de ces marques prestigieuses, car elles vont faire disparaitre la voiture tel que nous la connaissons aujourd'hui. Je ne suis pas favorable à tous ces systèmes autonomes, une aide à la conduite ou à l'endormissement d'accord, un freinage d'urgence d'accord mais qu'on laisse les commandes aux humains. Une sorte de garde fou Le patron de Tesla l'a mentionné dans une interview, le problème c'est l'humain, c'est lui le responsable des accidents, à terme les pouvoirs public interdiront les gens de conduire leur propre voitures. Je ne souhaite pas ce futur

B. C.

Bonjour, je vois que l'insonorisation de ce modèle n'est pas encore considérée comme étant au niveau des meilleurs. Pourriez-vous me dire, dans ce segment de berline routière, qu'elles sont les véhicules les mieux insonorisés, d'après votre expérience (à part Lexus)? Je possède une BMW série 5 F11 et je pense qu'on peut trouver mieux en insonorisation.

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz E