Vous êtes ici :

Essai Mercedes GLA 2017 : notre avis sur le GLA restylé

Mercedes GLA restylé : action 3/4 AV gauche mer
Le GLA restylé est lancé en ce mois d'avril 2017. ll est disponible en cinq finitions, avec trois diesels et deux moteurs à essence. Son prix de départ est de 32 650 €.

A l'occasion de son restylage, le Mercedes GLA prend ses distances avec la compacte Classe A dont il est dérivé. Il rehausse sa garde au sol et s'offre quelques attributs plus baroudeurs, histoire d'afficher davantage ses gènes de SUV. Premier essai dans sa version essence GLA 200.

Voiture à l'essai : Mercedes-Benz Classe GLA 200 Intuition

À partir de
32 650 €
173 € de malus

Page 1Essai Mercedes GLA 2017 : notre avis sur le GLA restylé 

Mercedes GLA restylé : statique 3/4 AR droit mer village

Le Mercedes GLA 2017 ici essayé dans sa version 200 avec moteur à essence de 156 ch.

Les SUV ont la cote, surtout chez Mercedes. Près de 18 000 exemplaires ont trouvé preneur en France lors de l'année 2016. Etant donné l'engouement croissant pour ce type de véhicule et l'offre tentaculaire proposée par la firme à l'étoile, c'est plutôt logique.

Au sein de la gamme compacte Classe A, ce rôle est dévolu au GLA. Avec près de 7 500 ventes annuelles dans l'Hexagone, il rencontre un succès que bien des constructeurs lui envient. Pourtant, la similitude entre les deux modèles pose un problème identitaire qui ne se retrouve pas dans les gammes supérieures. Proportions et lignes générales sont un peu trop semblables pour se différentier vraiment. Au point, sans doute, de se cannibaliser un peu.

Mercedes GLA restylé : statique extérieur AV droit arbres

Pour son retylage 2017, le GLA entend prendre ses distances avec la Classe A. Si son profil n'évolue guère, il affirme son envie d'aventures au travers d'une grille de calandre avec lamelles perforées, de boucliers plus massifs, de protections latérales noir mat, de feux arrière subtilement redessinés et d'une garde au sol plus élevée. Autrefois disponible en option (300 €), le  train de roulement Off-road (châssis rehaussé de
30 mm) est désormais monté en série. Suffisant pour muscler son jeu, à défaut de transformer le GLA en taxi-brousse...

 

Prix Mercedes GLA 200 restylé

Le GLA profite de ce restylage pour faire évoluer sa gamme. Proposée à partir de 32 650 € en finition Intuition, notre version d'essai 200 essence (156 ch) est uniquement disponible en traction (roues avant motrices). A ce prix, la dotation comprend le minimum syndical : Bluetooth, port USB et climatisation manuelle. Par rapport à précédemment, elle ajoute pour 1 300 € de plus les modes de conduite personnalisables (Dynamic Select), une interface avec préparation GPS, des tapis de sol en velours noir, des rails de toit noir brillant et des sièges avant confort.

Mercedes GLA restylé : statique intérieur console centrale commandes de clim

Climatisation THERMOTRONIC bi-zone à affchage digital séparé.

Moyennant une rallonge de 1 800 €, la finition Inspiration s'offre les nouveaux feux à LED avec assistant feux de route et une climatisation automatique. Le surcoût atteint
1 300 € face à l'ancienne version. Surtout que les les rétroviseurs jour/nuit automatiques, caméra de recul et hayon auto ne sont désormais plus livrés en série.

Mercedes GLA restylé : statique intérieur écran GPS

Facturée 2 500 € supplémentaires, la version Sensation s'enrichit encore (voire équipements). Pour
1 400 € de plus que sa devancière, elle propose un nouveau GPS doté d'un écran de 8 pouces et délaisse les vitres latérales surteintées. Cela fait tout de même un peu cher...

Enfin, la Fascination affiche complet (voir tableau). Vu le surcoût de
3 300 €, c'est normal. Cela ne l'empêche pas de s'afficher 500 € de moins que sa devancière avec le Pack Confort Keyless-Go (avec hayon mains libres), un accoudoir arrière et des sièges avant chauffants à réglages lombaires. Le toit ouvrant panoramique électrique et le Pack Sport black ne font en revanche plus partie de la dotation de série.

 

Au volant de la Mercedes GLA 200 restylée

Mercedes GLA restylé : action embarquée

Trois centimètres de garde au sol en plus, cela change bien des choses. Installé un peu plus haut malgré une position de conduite typée berline, le conducteur d'un ancien GLA trouvera sûrement cette version un peu moins dynamique... Si les mouvements de caisse sont correctement contenus, les suspensions souples entraînent des phénomènes de pompage sur les grosses irrégularités. La précision de conduite s'en ressent. Le plaisir aussi. Reste un confort correct à basse vitesse et une bonne filtration des nids de poules, Par contre, le GLA sautille un peu sur les saignées et sur autoroute ou quelques bruits aérodynamiques apparaissent.

Mercedes GLA restylé : action filé profil gauche

Son châssis Off-Road autorise de légères escapades hors bitume. Encore faut-il rester raisonnable avec une garde au sol de 164 mm. C'est juste suffisant pour escalader les trottoirs sans abimer les jantes grâce aux pneus à flancs hauts. Plutôt utile en ville...

Mercedes GLA restylé : action travelling AR gauche

Avec 156 ch, le 1.6 turbo essence du GLA 200 constitue un juste milieu. Ses relances sont suffisamment toniques pour un usage familial. Plus souple que brillant dans les tours, ce petit quatre cylindres fait correctement son travail. Seul problème, son inertie (le moteur tourne encore quelques brefs instants après que le conducteur ait relâché l'accélérateur) entache un peu l'agrément mécanique.

Petite douceur facturée  2 250 €, la boîte automatique optionnelle à sept rapports rend la conduite plus fluide et s'accorde parfaitement à l'esprit du GLA. Dommage qu'elle manque autant de rapidité et de réactivité, malgré un mode manuel correct. Au point de donner parfois l'impression de « mouliner » dans son convertisseur lors de chaque réaccélération énergique.

 

Dans l’habitacle du GLA 200 restylé

Mercedes GLA restylé : statique intérieur planche de bord large

Nouveaux garnissages et selleries revues : la planche de bord et l'habitacle évoluent en douceur. Le grand écran central de 8 pouces est monté en série dès la finition Sensation. Malgré quelques plastiques perfectibles dans le bas de la console centrale, la qualité de fabrication est sérieuse et l'ergonomie réussie.

Mercedes GLA restylé : statique intérieur écran GPS caméra de recul
La boîte automatique dont le levier est implanté près de la colonne de direction est une option à 2 250 €.
Dotée de lignes de guidage, la caméra de recul est montée en série sur la finition Sensation.
Mercedes GLA restylé : statique intérieur siège passager rabattable horizontalement.

L'espace dévolu aux jambes est correct à l'arrière, mais la banquette trop courte et un peu ferme rend les longs voyages fatigants. L'espace central est inutilisable.

Le siège du passager avant propose une mise en tablette en série sur les modèles à réglages manuels. L'habitacle propose en outre des rangements bien étudiés.

Mercedes GLA restylé : statique intérieur coffre 2/3-1/3

La contenance du coffre (420 litres) n'est pas exceptionnelle et le seuil de chargement haut ne facilite pas l'installation d'objets lourds. Ses formes carrées et l'espace plat après avoir rabattu les dossiers arrière le rendent tout de même assez pratique.

 

Concurrence du GLA 200 restylé

Mercedes GLA restylé : statique 3/4 AV gauche mer village

L'Audi Q3 est le seul du lot à proposer un 1.4 TFSI d'une puissance comparable (150 ch). Son handicap de 6 ch le rend un peu moins performant (0 à 100 km/h en 9,2 s contre 8,4 s) pour des consommations comparables. Disponible à partir de 32 000 € et doté d'un plus grand coffre (460 l contre 421 l), il propose dans sa finition de base une dotation sensiblement comparable :  feux xénon en plus, mais simples roues de
16 pouces.

Autre rival direct, le BMW X1 18i doit par contre se contenter d'un petit trois cylindres 1.5 turbo de 136 ch. Ses 20 ch de moins le rendent un peu moins alerte à bas régimes et en accélérations (0 à 100 km/h en 9,7 s), mais un peu plus économe (5,1 l/100 km). Il se rattrape par la qualité de vie à bord et sa meilleure capacité d'emport (coffre de 505 litres). Pour 300 € de plus que le GLA de base, sa finition Lounge (32 950 €) offre une climatisation automatique.

Troisième larron, le Mini Countryman reprend les dessous techniques du BMW X1 et le même moteur. Son tarif de base se montre en revanche le moins élevé des quatre : à partir de 26 900 €. Il faudra tout de même rajouter 1 900 € (soit 28 800 € au total) pour s'offrir une finition Chili à la dotation semblable à celle d'un GLA de base. Sa longueur inférieure ne l'empêche pas de conserver suffisamment de coffre (450 l).

 

Bilan essai Mercedes GLA 200 restylé

Mercedes GLA restylé : action travelling AR gauche vue mer

En affichant davantage son identité de SUV, ce GLA profite d'un positionnement plus clair au sein de la gamme compacte A. C'est une bonne chose, même si Mercedes n'a évidemment pas pu le transformer en véritable aventurier. A l'exception d'une hauteur de caisse supérieure de 30 mm qui modifie un peu son comportement, le reste demeure pratiquement identique. Objectivement assez cher, un peu étriqué à l'arrière et guère passionnant à conduire dans cette version 200, le GLA reste tout de même parfaitement armé pour séduire une clientèle qui recherche en priorité une ligne, un blason et une présentation. Achat plus coup de cœur que réellement rationnel, le GLA a toutes les raisons de pérenniser son succès.

 

On aime

  • Positionnement (un peu) plus affirmé
  • Présentation
  • Aspects pratiques

On regrette

  • Tarif élevé
  • Inertie moteur
  • Châssis moins enjoué

Mercedes GLA restylé : statique extérieur feu et logo AR face

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz GLA