Vous êtes ici :

Essai Nissan X-Trail 2.0 dCi (2017) : il hausse le ton

essai routier du nouveau nissan xtrail 2.0 dci
Le nouveau X-Trail 2.0 dCi est disponible à la commande avec un prix de départ à 34 580 €. Les premières livraisons auront lieu en janvier 2017.

Le Nissan X-Trail adopte un nouveau diesel 2.0 dCi pour monter en puissance (173 ch) et proposer enfin l'association 4x4 et boîte auto. Essai de ce nouveau X-Trail plus fort, mais aussi plus bavard.

Voiture à l'essai : Nissan X-Trail 2.0 dCi 173 Tekna 4x4 Xtronic

À partir de
41 430 €
2 200 € de malus

Page 1Essai Nissan X-Trail 2.0 dCi (2017) : il hausse le ton 

Jusqu’ici limité à 130 ch avec le 1.6 dCi, le Nissan X-Trail diesel passait à côté d’une partie des clients de SUV familiaux qui recherchent de la puissance pour plus d’aisance au volant et pour tracter. Cela ne l’a pas empêché de connaître une trajectoire à succès, mais il doit aujourd’hui accélérer car la concurrence se pointe dans son rétroviseur : nouveaux Peugeot 5008 au look SUV, Skoda Kodiaq et Renault Koleos arrivent en 2017 sur son créneau des crossovers pour la famille.

Pour ce X-Trail plus puissant, on s’attendait naturellement à la version bi-turbo du 1.6 dCi avec 160 ch à la clé, mais ce n’est pas la solution retenue par Nissan. « Notre choix s’est porté sur le 2.0 dCi car c’est le seul qui nous permettait d’associer la transmission 4x4 à notre boîte automatique, une offre que nous n’avions plus », explique Bernard Loire, directeur général de Nissan France.

nissan xtrail 2.0 dci 2017 vue de 3/4 arrière

 

Prix Nissan X-Trail 2.0 dCi

Par rapport au 1.6 dCi, le 2.0 dCi est 2 200 € plus cher, 43 ch plus puissant, et propose 60 Nm de couple en plus. Le premier tarif du X-Trail 2.0 dCi 4x2 est fixé à 34 580 € avec la boîte automatique X-Tronic et la finition Acenta (+ 900 € de malus).

Notre modèle d’essai avec transmission All-Mode  4x4-i, boîte X-Tronic  et finition Tekna (la plus demandée) pointe à 41 430 €. Une somme qui permet d’accéder à un niveau d’équipement généreux, mais le malus écologique grimpe ici à 2 200 €. Un sacré caillou dans la chaussure de cette version.

 

Essai Nissan X-Trail 2.0 dCi

au volant du nissan xtrail 2.0 dci

On retrouve donc une vieille connaissance sous le capot du X-Trail puisque le 2.0 dCi officiait sur la Renault Laguna il y a une bonne dizaine d’années, et il a aujourd’hui disparu de la gamme au losange. Remanié, ne serait-ce que pour passer la norme antipollution Euro 6, le 2.0 dCi montre les capacités nécessaires pour donner du muscle à l’X-Trail. Et il est vrai que le Nissan ne traîne pas en route avec une mise en action rapide, de la ressource pour doubler et du couple pour tracter (jusqu’à 1 650 kg en boîte auto, soit + 150 kg). La comparaison des performances entre les versions dCi 130 et 173 avec transmission 4x4 et BVM donnent un gain de 1,5 s de moins sur le 0 à 100 km/h et 20 km/h de mieux en vitesse de pointe, ce n’est pas rien.

nouveau nissan xtrail 2.0 dci sur la route
vue arrière dynamique nissan xtrail 2.0 dci

Mais au-delà des chiffres et de la vigueur retrouvée, il y a la manière et c’est là que ça se gâte. Le moteur accuse ici son âge avec un niveau sonore et vibratoire dépassé. A vitesse stabilisée à 130 km/h sur autoroute, le bruit est même agaçant quand on a goûté à des mécaniques plus modernes. La boîte X-Tronic de type variateur n’arrange pas les choses : sur la route, elle lisse la puissance et donne le sentiment que la mécanique mouline trop. D’ailleurs, elle grève performances et consommation contrairement aux boîtes automatiques modernes. Elle se rattrape en ville par sa douceur de fonctionnement.

nissan xtrail 2.0 dci 2017 vue de profil
Notre X-Trail d'essai est doté de la transmission All-Mode 4x4-i. Elle propose 3 modes : 2WD, Blocage 50/50 à basse vitesse et Auto qui gère la répartition du couple entre les essieux (100 % à l'avant en roulage normal et jusqu'à 50 % à l'arrière si nécessaire).

A propos de douceur, le X-Trail l’est également avec ses passagers grâce à une suspension moelleuse qui prend le parti du confort. Ce typage associé à la sécurité ambiante colle bien avec l’esprit du SUV familial. Mais il faudra que le conducteur retienne ses envies de dynamisme : le Nissan est paresseux en virage et sa direction manque de ressenti. Comme pour l’agrément moteur/boîte, le X-Trail est un cran en dessous de ce que propose par exemple un Kodiaq 2.0 TDI 190 ch DSG.

 

A bord du Nissan X-Trail

planche de bord nissan xtrail 2.0 dci
Présentation agréable et bien aérée à bord du X-Trail. Mais à plus de 40 000 € pour cette version essayée, la finition manque de cachet par endroits. Sur cette finition Tekna, GPS et lecture des panneaux sont en série.
coffre nissan xtrail 2.0 dci
Le coffre émarge à 550 l : pas de problème pour les vacances ! En option à 900 €, on peut installer deux sièges escamotables.
places arrière nissan xtrail 2.0 dci
L'endroit est vaste, la banquette coulisse et les assises sont en hauteur : le X-Trail prend soin des passagers arrière.

 

Les concurrents du Nissan X-Trail

Dans son gabarit et son prix (41 430 €), notre X-Trail doit composer avec son rival japonais Honda CR-V qui, pour un tarif proche (41 770 €), propose une mécanique plus moderne dans sa version haut de gamme CR-V 1.6 CDTi 160 BVA9 Exclusive Navi. Par contre, pas d’offre 7 places pour le Honda.

Skoda Kodiaq
Skoda Kodiaq
Honda CR-V
Honda CR-V
Renault Koleos II
Renault Koleos II
Peugeot 5008 II
Peugeot 5008 II

En 2017, la concurrence viendra dès le mois de mars avec le Skoda Kodiaq bien taillé, doté d’une mécanique plus agréable, d’un tarif proche en TDI 190 DSG 4x4 Style (41 650 €) et d’un malus moins pénalisant (900 €). Le Nissan devra aussi composer avec le nouveau Peugeot 5008 au printemps et le Renault Koleos II au début de l’été.

 

Bilan essai Nissan X-Trail 2.0 dCi

nouveau nissan xtrail 2.0 dci en virage

Ce nouveau moteur va aider le X-Trail au moment où la concurrence va s’intensifier et avant un autre coup de pouce : son restylage en 2017. Avec ce 2.0 dCi, le Nissan propose plus de ressources sur la route mais; dommage, le moteur est un peu trop sonore. Et si une boîte automatique sied bien à ce type de SUV, il est ici préférable de s’en passer tant la X-Tronic est énergivore et peu agréable. A la clé, le prix baisse de 1 500 € et le malus de 600 €.

 

On aime

  • Un X-Trail enfin performant
  • Confort de suspension
  • Habitabilité / Sept places possibles

On regrette

  • Moteur bruyant
  • Boîte auto dépassée
  • Prix de cette version
     
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Nissan X-Trail