Vous êtes ici :

Essai du nouveau Peugeot 3008 : essence ou diesel, lequel choisir ?

dynamique peugeot 3008 II sur route ouverte
Les nouveaux Peugeot 3008 II sont ici à l'essai en version 1.2 PureTech et 1.6 BlueHDi.

Le nouveau Peugeot 3008 vous plaît, mais vous hésitez entre essence et diesel. L'argus vous aide à choisir avec les essais des 3008 1.2 PureTech 130 et 1.6 BlueHDi 120, et le calcul du seuil de rentabilité du diesel.



Voitures à l'essai : Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 ch Allure vs Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 120 ch Allure

Peugeot 3008 1.2 PureTech 130 ch Allure
30 450 €
ni bonus
ni malus
Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 120 ch Allure
32 650 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai du nouveau Peugeot 3008 : essence ou diesel, lequel choisir ? 

L’allure athlétique, l’habitacle moderne et la notoriété du nouveau Peugeot 3008 vous ont décidé : ce sera votre prochaine voiture. Mais l’hésitation bat son plein sur le moteur à choisir : essence ou diesel ?

Il est vrai qu’avec le basculement du marché en défaveur du diesel au profit de l'essence pour les raisons que l’on connaît (menace sur sa fiscalité, accusations sur sa pollution et « promesses » d’interdiction en centre-ville), il y a de quoi hésiter.

D’ailleurs, les premiers bons de commande signés pour le Peugeot 3008 montrent qu’il y a un nouveau clivage : 40 % des particuliers ont opté pour l’essence, un score élevé  pour un SUV familial comme ce 3008 II. La majorité des commandes concerne toutefois le diesel (83 %), car les ventes aux entreprises restent archi-majoritaires envers le diesel pour des raisons fiscales.

Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 120.
Peugeot 3008 1.6 BlueHDi 120.
Peugeot 3008 1.2 PureTech 130.
Peugeot 3008 1.2 PureTech 130.

Pour avoir le cœur net sur quel carburant choisir pour son 3008 quand on est un particulier, nous avons testé les deux versions de milieu de gamme aux performances comparables : 3008 essence 1.2 PureTech de 130 ch et 3008 diesel 1.6 BlueHDi de 120 ch.

 

Prix, consommations et rentabilité

 

ESSENCE
Peugeot 3008
II
1.2 PureTech 130

DIESEL
Peugeot 3008 II
1.6 BlueHDi 120
Access 25 900 € non dispo
Active 27 700 € 29 900 €
Allure 30 450 € 32 650 €
GT Line 32 450 € 34 650 €
Boite auto EAT6 + 1600 € + 1600 €
Puissance fiscale 7 CV 6 CV
Rejets de CO2 117 g/km 104 g/km
Bonus malus écologique aucun aucun
Cons. mixte homologuée  5,1 l/100 km 4,0 l/100 km
Cons. réelle sur route 7,4 l/100 km 6,0 l/100 km
Révision tous les  1 an ou 25 000 km 1 an ou 25 000 km

Premier avantage de la version essence PureTech 130, elle démarre à un prix nettement inférieur, 25 900 €, car elle est disponible en finition de base Access contrairement au diesel BlueHDi 120 qui, lui, ne commence qu’en deuxième niveau Active à 29 900 €. Mais l’important est de retenir l’écart de prix entre les deux motorisations.

Le 3008 diesel est 2 200 € plus cher que le modèle à essence

+ 2 200 €, voici l’effort  à fournir pour acheter un 3008 qui consomme moins d’un carburant moins cher. Pour comparer le coût à la pompe, oublions la consommation mixte homologuée qui n’est pas le reflet de la réalité, pour s’arrêter sur la consommation réelle de ces deux versions : 6,0 l/100 km pour le BlueHDi 120 et 7,4 l/100 km pour le PureTech 130.

Nous avons retenu la consommation réelle des Peugeot 3008 pour nos calculs.
Nous avons retenu la consommation réelle des Peugeot 3008 pour nos calculs.

Sur ces bases, et avec des prix moyens des carburants à 1,16 € le litre pour le gazole et 1,37 € le litre pour le sans plomb 95 (source www.prix-carburant.gouv.fr), nous avons calculé le seuil de rentabilité du diesel à 69 225 km.

Il faut parcourir près de 70 000 km pour amortir le surcoût du 3008 diesel à l'achat

Pour un petit rouleur (10 000 km par an), il faudra attendre 7 ans pour rentabiliser l’achat d’un 3008 diesel, c’est trop long. Pour un gros rouleur (30 000 km par an), ce sera fait en un peu plus de 2 ans, c’est le bon choix. Lorsque l’on se situe dans la moyenne française (15 000 km par an), le surcoût du diesel sera amorti après 4,5 ans d’usage.

C’est déjà long, et ce calcul ne prend pas en compte le coût d’entretien du diesel, un peu plus élevé, sa maintenance supérieure (17 litres d’AdBlue tous les 20 000 km pour la catalyse des NOx), ni son indice de revente dans 4 ans : où en sera la popularité de ce carburant en 2020 ?

Moteur 3008 diesel.
Moteur 3008 diesel.
Le 3008 diesel a besoin d'adBlue.
Le 3008 diesel a besoin d'adBlue.

A noter que pour les amateurs de boîte automatique, c’est le statu quo : PureTech 130 et BlueHDi 120 peuvent s’accoupler à la transmission EAT6 contre un surcoût de 1 600 €. Dans les deux cas, le CO2 reste sous la valeur de déclenchement du malus.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (19)
Rody 76

15 euros pour faire l appoint d adblue pour 20.000 klms c est pas cher d autant plus que moi je conduit tranquille ca peut faire beaucoup plus. ! plus vous conduisez comme un malade comme le carburant plus vous en consommerez. logique .

Rody 76

plutot 1.45 E pour le sp 95 pour les pannes n oubliez pas que le moteur essence est aussi bourré d electronique et aussi sujet aux pannes a repetition quand la voiture va vieillir. les vibrations ???? ma citroen au ralenti et meme sur autauroute le moteur on ne l entend pas. les bruits d air forcement.

leulier.pierre1296

Quand saurons nous la vérité sur la pollution réelle des essence injection directe? Un expert peut il donner son avis?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008