Vous êtes ici :

Essai Porsche 718 Cayman S : au volant du nouveau Cayman à 4 cylindres

porsche 718 cayman s miami blue avant
Disponible à la vente fin septembre 2016, le nouveau 718 Cayman coûte 53 960 euros en prix d'appel. Notre version Cayman S avec boîte manuelle démarre, quant à elle, à 66 710 euros. Ajoutez à ce prix de très nombreuses options.

En devenant 718 Cayman, le « petit » coupé Porsche a perdu deux cylindres mais a gagné un turbo et une vingtaine de chevaux. Le plaisir de conduite est-il intact ? Réponse au volant de la version 718 Cayman S associée à la boîte manuelle à 6 rapports.

Voiture à l'essai : Porsche 718 Cayman S

À partir de
66 710 €
3 600 € de malus

Page 1Essai Porsche 718 Cayman S : au volant du nouveau Cayman à 4 cylindres 

La Porsche 718 était une voiture de course fabriquée à la fin des années 50. Ces trois chiffres font référence aujourd'hui au nouveau Cayman, rebaptisé « 718 Cayman ». Ce nom n'a pas été choisi par hasard. La 718 de l'époque se caractérisait par son moteur 4 cylindres à plat, tout comme le nouveau 718 Cayman.

porsche 718 cayman s miami blue statique arrière
Hormis le toit, le pare-brise et le capot arrière, le nouveau Cayman ne partage aucune pièce de carrosserie avec l'ancien modèle.

A l'instar du Flat-6 de la Porsche 911, le Flat-4 du nouveau Cayman est épaulé par un turbocompresseur. Deux versions sont proposées : un 2 litres de 300 ch réservé au 718 Cayman et un 2,5 litres avec turbo à géométrie variable pour le 718 Cayman S. Ce dernier affiche des caractéristiques records pour ce modèle : 350 ch, 420 Nm de couple et un 0 à 100 km/h réalisé en 4,6 s avec la boîte manuelle à 6 rapports. C'est cette dernière version que nous avons essayée.

 

Prix Porsche 718 Cayman S

Avant de prendre le volant, parlons budget. Notre modèle d'essai - 718 Cayman S avec boîte manuelle - coûte 66 710 euros. Un prix auquel il faut ajouter 3 600 euros de malus écologique en raison des émissions de CO2 importantes (184 g/km).

La facture dépasse déjà les 70 000 euros. Et elle va encore s'alourdir, car Porsche est plutôt radin sur la dotation de série. Des équipements indispensables à ce niveau de gamme comme la climatisation automatique et le régulateur de vitesse sont proposés en option (768 euros et 324 euros, respectivement).

porsche 718 cayman s miami blue phare
Si les phares bi-xénon sont en série, il faut mettre la main au portefeuille pour disposer du régulateur de vitesse, de la navigation GPS ou encore de la climatisation automatique !

Il faut également ajouter près de 900 euros pour disposer des radars de stationnement avant et arrière (1 548 euros avec la caméra de recul), et 1 560 euros pour bénéficier de la navigation GPS. Si le système multimédia avec écran tactile de 7 pouces est livré en série, la connectivité pour smartphone via Apple Car Play est, quant à elle, payante. Comptez 624 euros, voire près de 1 190 euros pour ajouter un point d'accès Wi-Fi.

Un 718 Cayman S correctement équipé et disposant d'options recherchées peut vite atteindre 80 000 euros
Au final, une Porsche 718 Cayman S correctement équipée et disposant d'options recherchées (Pack Sport Chrono, échappement Sport, différentiel à glissement limité Torque Vectoring, suspension pilotée...) peut vite atteindre 80 000 euros.

 

Les rivales de la Porsche 718 Cayman S

La Porsche 718 Cayman S a trois principales concurrentes sur le marché français :

  • Jaguar F-Type Coupé
jaguar f type coupé grise avant
Jaguar F-Type Coupé

La rivale la plus sérieuse de la Porsche 718 Cayman S est la Jaguar F-Type. Son gros V6 de 3 litres est moins puissant que le petit 4-cylindres 2,5 litres de la Porsche (340 ch, soit 10 ch de moins) et les performances sont bien inférieures : de 0 à 100 km/h en 5,7 s, une seconde de plus que la Porsche !

L'explication est simple : la Jaguar est plus grande (4,47 m contre 4,38 m) et donc plus lourde (1587 kg à vide contre 1355 kg). La Jaguar F-Type se rattrape par un prix inférieur (à partir de 65 890 euros, près de 1 000 euros de moins avant malus) et un équipement de série plus généreux.

  • Audi TT-S Coupé
audi tts coupé jaune avant 2016
Audi TT-S Coupé

L'autre adversaire du 718 Cayman S provient du même groupe : la nouvelle Audi TT-S. Son 4 cylindres 2.0 TFSI accuse 40 ch de moins que celui de la Porsche (310 ch contre 350 ch) mais grâce à sa transmission intégrale quattro (en série), les performances sont assez proches entre les deux modèles, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 4,9 s pour la TT-S contre 4,6 s pour le 718 Cayman S.

L'Audi TT-S se démarque principalement par un prix inférieur de 10 000 euros, voire près de 12 000 euros en intégrant le malus écologique.

  • Nissan 370Z Nismo
nissan 370z nismo dérapage
Nissan 370Z Nismo

Parmi les autres coupés sportifs du marché, on peut citer la Nissan 370Z Nismo (V6 3,7 litres - 344 ch). L'image de marque n'est pas la même, l'efficacité du châssis et les performances non plus.

Mais le coupé japonais est tout
de même plaisant à conduire pour un prix nettement plus abordable
(46 100 euros avant malus écologique).

 

Au volant de la Porsche 718 Cayman S

julien sarboraria au volant de la porsche 718 cayman s miami blue
Le nouveau Flat-4 ne chante pas aussi bien que l'ancien Flat-6 mais le plaisir de conduite est resté intact.

Nous prenons place à bord du 718 Cayman S. La position de conduite est excellente. Tradition Porsche oblige, le Neiman est situé à gauche de la colonne de direction. Un tour de clé et le Flat-4 se réveille dans un bruit sourd. A l'instar du Manettino chez Ferrari, une petite molette située sur le volant permet de choisir entre différents modes de conduite : Normal, Sport, Sport + ou Individual. Nous sélectionnons le mode Normal, le temps de faire chauffer la mécanique.

Ce nouveau Flat-4 fait preuve d'une incroyable souplesse dès 2000 tr/min
Les premiers tours de roues font immédiatement ressortir les qualités de ce moteur, qui fait preuve d'une incroyable souplesse dès 2 000 tr/min. Inutile de monter dans les tours comme l'ancien Cayman, le nouveau modèle permet de rouler sur un filet de gaz grâce au fort couple (420 Nm). Dans ces conditions, on apprécie également le confort de roulement, tout à fait acceptable pour un coupé sportif.

porsche 718 cayman s miami blue becquet
Le petit becquet arrière améliore l'aérodynamisme à haute vitesse. Il peut être déployé manuellement via un bouton sur la console centrale.
porsche 718 cayman s 2016 molette pack sport chrono
Le Pack Sport Chrono est réglable depuis le volant. Quatre modes de conduite sont proposés : Normal, Sport, Sport Plus et Individual.

Tous les voyants sont au vert. En plaçant le sélecteur sur le mode Sport, le 718 Cayman change de personnalité. La réponse de l'accélérateur est plus directe et la poussée est franche jusqu'à 6 500 tr/min, régime auquel le 718 Cayman S atteint sa puissance maximale (350 ch).

Cette montée dans les tours est accompagnée d'une sonorité qui devient de plus en plus rauque à l'approche de la zone rouge. C'est agréable à l'oreille même si le moteur du 718 Cayman S est nettement moins musical que le Flat-6 de l'ancien Cayman. L'échappement Sport, proposé en option, n'y change pas grand-chose.

La boîte manuelle effectue automatiquement un talon-pointe au rétrogradage
Si le 718 Cayman S accélère fort en ligne droite (de 0 à 100 km/h en moins de 5 s), c'est dans les virages qu'il distille le meilleur plaisir de conduite : direction précise, châssis réglé aux petits oignons, boîte manuelle au guidage parfait. Cette dernière vous plonge dans la peau d'un pilote en effectuant automatiquement un talon-pointe au rétrogradage.

porsche 718 cayman s miami blue jante

Les disques de frein de 330 mm à l'avant sont pincés par des étriers 4 pistons. Un système de freinage en carbone-céramique est également proposé en option à plus de 7 000 euros !

 

Que vaut le 718 Cayman sur circuit ?

Notre essai se poursuit sur circuit, l'endroit idéal pour tester les limites du nouveau Cayman. Nous quittons la voie des stands au volant d'une nouvelle version : un 718 Cayman de 300 ch équipé de la boîte PDK 7 à double embrayage.

porsche 718 cayman s miami blue sur circuit
Le 718 Cayman s'apprécie aussi sur circuit.

L'accélération est moins violente, la sonorité moins gratifiante mais le comportement est vraiment efficace grâce à la suspension adaptative qui permet de rabaisser le châssis de 20 mm et les freins répondent toujours présents même après plusieurs tours à haute vitesse. On ne se sent pas piégé au volant de la voiture qui a plutôt tendance à élargir sa trajectoire dans les courbes (sous-virage) plutôt qu'à chasser du train arrière (survirage).

La boîte PDK lisse un peu les sensations au volant mais elle s'impose comme le choix idéal sur circuit tant elle brille par sa rapidité. Un regret tout de même : les palettes au volant sont trop petites.

 

Dans l'habitacle de la Porsche 718 Cayman

porsche 718 cayman s 2016 sièges sport

Bienvenue dans l'univers Porsche. La présentation est soignée dans l'ensemble et les sièges Sport offrent un très bon maintien. La sellerie cuir est en option.

porsche 718 cayman s 2016 tunnel central
Les rangements sont peu nombreux. Un smartphone peut être placé sous l'accoudoir.
porsche 718 cayman s 2016 commandes tunnel central
Les différentes fonctions de la voiture (ESP, échappement Sport...) sont facilement accessibles.
porsche 718 cayman s 2016 boite manuelle
La boîte manuelle est un vrai régal à manipuler. Dommage que le pommeau soit recouvert d'un plastique couleur aluminium.

 

Bilan essai Porsche 718 Cayman S

porsche 718 cayman s miami blue profil
Un 718 Cayman S avec la boîte manuelle, le mariage parfait !

Même amputé du Flat-6, le 718 Cayman S reste une vraie Porsche. Avec toutes les qualités qui en découlent : tenue de route incroyable, freinage puissant et endurant, direction très précise, boîte rapide et bien guidée.

Certes, le passage à un moteur à 4 cylindres ne s’est pas fait sans sacrifice côté sonorité. Mais, en contrepartie, la Porsche 718 Cayman S a gagné en souplesse à bas régime (420 Nm dès 1900 tr/min !) et en performance.

 

On aime

  • Réel plaisir de conduite
  • Tenue de route incroyable
  • Grande souplesse du moteur
  • Maniement de la boîte manuelle

 

On regrette

  • Moteur moins musical que l'ancien Flat-6
  • Mesquineries d'équipements
  • Bruits de roulement assez importants
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
rene.gardet259

Autant choisir une Nissan 370 nismo, presque aussi performante et beaucoup moins chère. Bien-sûr, les kéké qui friment devant les terrasses coude à la portière et musique à fond ne partageront pas mon avis...

jlfor08374

Bonjour En fait de "talon-pointe" ce n'est qu'un double débrayage Le vrai "talon-pointe" consiste à freiner avec la pointe du pied et d'actionner l'accélérateur avec le talon lors des rétrogradages

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Cayman