Vous êtes ici :

Essai Porsche Macan 4 cylindres : notre avis sur le Macan premier prix

Porsche Macan 2017 bleu roulant sur une route vue avant droite
Le Porsche Macan à quatre cylindres est mu par un 2.0 turbo à essence de 252 ch. Son prix est fixé à 58 235 € hors options

Bâti sur la plate-forme de l'ancien Q5, le Porsche Macan se sert à nouveau chez Audi pour décliner une version d'appel : son moteur essence à 4 cylindres n'est autre que le 2.0 TFSI 252 ch qui officie sur le récent Q5 II, plus léger et moderne. Payer le blason Porsche a t-il toujours un intérêt ?

Voiture à l'essai : Porsche Macan 2.0 252 ch

À partir de
58 235 €
2 200 € de malus

Page 1Essai Porsche Macan 4 cylindres : notre avis sur le Macan premier prix 

Qu’il s’appelle Macan S, Macan GTS, Macan Turbo ou même Macan S diesel (de respectivement 340 ch, 360 ch, 400 ch ou 258 ch), le SUV Porsche respectait une règle : celle d’être motorisé par un V6 d’au moins 3.0 litres de cylindrée. Le nouveau Macan «tout court» brise ce systématisme, et couve un petit 4 cylindres sous son vaste capot : 2.0 l, 252 ch, 6,7 s de 0 à 100 km/h, 229 km/h en vitesse de pointe. Soit le Macan le moins véloce jamais commercialisé.

Porsche Macan 2017 bleu avant droit
Cette version d'appel s'appelle sobrement... Macan. Il s'agit du premier SUV à quatre cylindres de la marque Porsche.

Ceci ne devrait guère alarmer les puristes, déjà remis de la commercialisation d’un SUV (le Cayenne dès 2002), puis d’un diesel (Cayenne diesel dès 2009), puis d’un tandem 718 Boxster et Cayman à quatre cylindres seulement. Dans le cas des 718, il s’agit même de la seule architecture disponible depuis l’arrêt des six cylindres ! Pour l’authentique Porschiste, le nouveau Macan 2.0 n’est donc plus si choquant…


Prix Porsche Macan 4 cylindres

Si son image dynamique prend un coup dans l’aile, le Macan à quatre cylindres voit au moins ses prix chuter : à 58 235 € hors options, il permet d’économiser 4 920 € par rapport au Macan S diesel de 258 ch, et 5 520 € face au Macan S essence de 340 ch. Les écarts diffèrent une fois les malus 2017 appliqués, avec un Macan V6 diesel situé 3 400 € plus cher, et un Macan V6 essence facturé 10 400 € de plus !

Porsche Macan 2017 bleu arrière droit
2 200 € de malus en 2016, puis entre 4 050 € et 5 113 € selon la taille des roues (qui influent sur les émissions de CO2) en 2017. Le V6 S, lui, devra s'acquitter de 10 000 € d'écotaxe....

Voilà une sérieuse économie, qui compensera -un peu- la pingrerie du Macan de base : navigation GPS, bluetooth, sellerie cuir, feux au Xénon, radars de stationnement, clef mains-libres, rien n’est livré de série…. Une habitude Porsche. Sur notre Macan d’essai, certaines options faisaient même sourire (bas de bouclier arrière peint pour 444 €, écussons Porsche en couleur à 162 € sur des jantes de 20 pouces pourtant facturées 2 880 €), et portaient son prix final au-delà des 80 000 €. Presque comique… pour ceux qui ne signent pas le chèque.


Au volant du Porsche Macan 4 cylindres

Lors des premiers kilomètres, rien n’indique que nous roulons à bord d’une Porsche. La suspension pilotée efface les bosses avec tact, le nouveau moteur semble aphone et la boîte PDK à double embrayage siérait plutôt à une douce limousine : aucun à-coup de fonctionnement, passage de rapport supérieur à 1 500 tr/min avec le pied léger, et même un mode «roue libre» à la décélération, pour ne pas briser l’élan et moins solliciter l'accélérateur à la relance.

Porsche Macan 2017 bleu roulant sur une route vue de face

En matière d’appétit, le Macan annonce d’ailleurs 7,2 l aux 100 km en cycle mixte mais à moins de rouler à 80 km/h stabilisés, il est difficile de descendre sous les 10 l sur route, 11,5 l sur autoroute et 12,5 l en ville. Rien d’alarmant pour un SUV essence à transmission intégrale permanente, qui avoue tout de même 1 845 kg avec conducteur…

Porsche Macan 2017 bleu vue de la planche de bord en roulant


Plus tard, notre pied droit s’impatiente mais le Macan conserve son tempérament sérieux. Les montées en régimes, vives mais linéaires, tempèrent les sensations dans l’habitacle, comme les rapports supérieurs longs (l’étagement de boîte reste celui du V6, 90 ch plus puissant). Après, s’il possède les options ad hoc, le Macan sait montrer un autre visage : celui du SUV le plus dynamique du marché, à ce niveau de puissance.

Malgré son poids respectable et ses rapports longs, le Macan ne manque jamais de puissance : la boîte PDK, très réactive, exploite idéalement les ressources du moteur

La première option concerne l’échappement sport (2 424 €) qui, d’une pression sur un bouton, affirme le caractère du Macan à quatre pattes : pas de sonorité extravagante mais une voix plus rauque et de subtiles déflagrations au passage du rapport supérieur. En mode Sport, la boîte PDK devient aussi incroyablement rapide, alors que la suspension (affermie si elle est pilotée à 1 164 €) invite à une conduite enlevée que le Macan encaisse sans trembler : direction directe, train avant incisif, train arrière qui accompagne agréablement la mise en virages.

Porsche Macan 2017 bleu roulantsur une route vue arrière droite

Rendant le Macan presque survireur à la réaccélération sous la pluie, la transmission intégrale achèvera de convaincre les plus sportifs mais là encore, mieux vaut avoir coché l’option PTV Plus (différentiel arrière piloté électroniquement à 1 500 €) pour jouir de l’agilité maximale en virages. Autant de suppléments qui peuvent paraître superflus pour le public «SUV», mais qui restent le seul moyen de différencier le Macan d’un indolent Audi Q5 2.0 TFSI 252…

 

A bord du Porsche Macan 2017

Porsche Macan 2017 planche de bord depuis le siège passager
Massive, la planche de bord reste bien présentée... surtout avec le cuir étendu à 3 204 €. Le chronomètre au centre vient avec le Pack Sport Chrono (1 080 €), qui comprend un mode de conduite Sport+ et un Launch Control qui fait chuter le 0 à 100 km/h de 6,7 à 6,5 s.
Porsche Macan 2017 compteur
Le compte-tours central reste typiquement Porsche. A droite, plusieurs affichages sont disponibles (GPS, ordi de bord, répartition du couple AV/AR, etc).
Porsche Macan 2017 gros plan sur la console centrale
La boîte robotisée PDK à double embrayage et sept rapports est livrée d'office. La collection de boutons qui l'entourent réclame un temps d'adaptation.
Porsche Macan 2017 écran GPS
La navigation est une option facturée 1 560 €.
Porsche Macan 2017 écran tactile
L'interface GPS/multimédia apparaît intuitive.
Porsche Macan 2017 banquette
L'espace n'est pas immense mais aux places latérales, deux adultes voyageront confortablement. La centrale reste vouée à du dépannage.
Porsche Macan 2017 coffre
Le volume de coffre pointe à 500 l en cinq places, et la banquette se replie selon un rapport 40/20/40.
Porsche Macan 2017 gros plan sur le bouton d'ouverture de coffre
L'ouverture électrique du hayon (de série !) se commande sous l'essuie-glace arrière.



Concurrence Porsche Macan 2.0 252 ch

Mu par le même moteur 2.0 turbo de 252 ch, l’Audi Q5 repose sur une nouvelle plate-forme plus légère, peut désormais se doter d’une suspension pneumatique (comme le Macan), et propose des équipements plus modernes, comme le chargeur de smartphone par induction ou le régulateur de vitesse adaptatif actif jusqu’à l’arrêt (30 km/h minimum en Macan). Tout aussi confortable et silencieux, le Q5 génère simplement des sensations de conduite plus édulcorées qu’un Macan… bardé d’options. L’Audi est facturé 49 750 € en prix de base (58 235 € pour le Porsche), et 59 100 € dans une finition S line bien mieux dotée.

Audi Q5 vert 2017 avant gauche
Audi Q5
BMW X4 rouge 2017 avant droit
BMW X4

Le seul autre rival direct de ces versions de Macan et Q5 reste le BMW X4 28i (4 cylindres turbo de 245 ch, dès 57 700 €), car les autres SUV sportifs ne proposent pas de version à essence de cette puissance : le Mercedes GLC Coupé saute directement de 211 ch à 367 ch (GLC 250 dès 53 000 €, GLC 43 AMG dès 70 000 €), et le Jaguar F-Pace démarre à 340 ch minimum (Supercharged dès 61 100 €). Reste le Volvo XC60 (le T5 développe 245 ch dès 49 870 €)… au tempérament placide, et dont la conception remonte à 2008 !

 

Bilan de l’essai Porsche Macan 4 cylindres

Le premier SUV à quatre cylindres de la marque n’a rien d’une Porsche au rabais, et permet d’économiser plus de 10 000 € par rapport à la version V6 une fois les malus 2017 pris en compte. Mais attention : sans les onéreuses options qui dynamisent sa conduite (échappement sport, suspension pilotée voire pneumatique, Pack Sport Chrono, différentiel arrière piloté électroniquement), le Macan 2.0 252 ch se signale davantage par sa grande douceur de conduite et son confort plutôt que par son tempérament. Si telle est la priorité de son acheteur (et que le blason Porsche importe peu… ce qui est rarement le cas !), le moderne Audi Q5 2.0 TFSI 252 démarre encore 8 500 € plus bas.

Porsche Macan 2017 bleu roulantsur une route vue de profil

 


On aime

  • La grande douceur de conduite (moteur souple, aucun à-coup de transmission)
  • Le compromis confort / efficacité avec la suspension pilotée ou pneumatique
  • Le malus « raisonnable » par rapport au V6

On regrette

  • La dotation de série indigente
  • La sonorité quelconque sans échappement sport
  • L’écart entre la consommation homologuée et réelle
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
jmd2451614

je possède un Macan S 340 cv. mod 2017, et j'ai pu conduire un Macan 4 cyl lors d'une revision . La direction était plus dure, peut-être manquait il l'option power steering plus ?, les freins ne m'ont pas convaincu, même à vitesse légale, j'ai été surpris plus d'une fois par le manque de mordant des freins, Au retour en concession, il me fut confirmé que les freins n'étaient pas les mêmes que sur le S. ( pm des Brembo à 6 pistons ) Malgré la suspension pneumatique, ( que j'ai aussi sur mon S),le confort m'a paru plus ferme encore, j'ai attribué cela au moindre poids sur le train avant, car en courbe vu le moindre poids sur le train avant le Macan 4 cyl est plus agile en courbe que le v6 3.0 S qui a tendance à se vautrer ( j'exagère pour que vous compreniez la nuance entre les 2) Le " bruit " moteur m'a rappelé ma Golf 6 Gti, rien de comparable avec le velouté et le ronflement du V6 en charge, de plus , le matin à la mise en marche, pas le bruit d'échappement flatteur du V6. Le modèle essayé était bardé d'options comme un porte-avion, avec un choix plus judicieux d'options, on peut toujours se payer un S, car la consommation du 4 pattes n'est pas si économique que cela, mon S consomme en moyenne , bcp de ville, 12,5 l/100 kms, tandis que le 4 pattes s'est contenté d'un 9,5 l/100 kms. Et les révisions chez Porsche seront du même niveau, prix des pièces et de la main d'oeuvre. C'est comme du Canada Dry, ça a tout du whisky, mais ce n'en est pas.

alaindupuisost794

Une alternative intéressante: le Subaru Forester XT. Avec 240ch et des capacités routière et tout terrain très intéressantes il lui manque seulement le prestige et une finition plus cossue. Il existe aussi des possibilités de l'améliorer en fonction de l'orientation route ou TT en puisant dans les banques d'équipement des préparateurs japonais américains et australiens pour se concocter son exemplaire bien à soi.

brout906

les 2 best-sellers SUV. de ce gabarit que sont le Q5 et le Macan, une question de style (plus discret pour l'Audi), ou d'originalité (on ne croise pas tous les jours un Macan), mais de toute façon ces deux-là restent bien supérieurs en technologies et qualité de fabrication par rapport à un Jaguar F Pace, qui a de nombreuses failles (fiabilité de l'electronique entrainant des bugs répétés, moins bonne finition des détails, motorisations bien moins elaborées et agréables au quotidien (fade à coté des sympathiques teutons.....surtout en V6). en tout cas un choix bien sympathique que ce Macan face à un Q5.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Macan