Vous êtes ici :

Essai Renault Mégane dCi 90 : le test de la Mégane diesel premier prix

nouvelle megane de dos
La nouvelle Renault Mégane est disponible depuis janvier 2016. Elle est présentée ici en finition Zen au prix de 25 400 € avec ce moteur 1.5 dCi 90.

La nouvelle Mégane démarre sa gamme diesel avec ce dCi de 90 ch. Premier prix à 22 100 € en Life et 24 100 € en Zen comme notre modèle d'essai. Une bonne affaire ?

Voiture à l'essai : Renault Megane dCi 90 Zen

À partir de
24 100 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Renault Mégane dCi 90 : le test de la Mégane diesel premier prix 

Depuis ses premiers essais, la Renault Mégane 4 s’exhibe surtout dans ses finitions hautes pour se montrer sous son plus beau jour. Notre modèle d’essai nous plonge au cœur de la gamme Mégane : finition Zen et moteur dCi de 90 ch.

Cela ne sera pas le moteur le plus diffusé auprès des particuliers qui vont préférer le dCi 110 ou passer à l’essence avec par exemple le TCe 130, mais cette version est une carte maîtresse pour les entreprises : premier prix en diesel, 95 g de CO2 et finition Business dédiée forment l’équation idéale du gestionnaire de flotte. Notre Mégane d’essai de couleur blanche colle encore plus à l’offre professionnelle. Alors, cette Mégane dCi 90 est-elle la meilleure VRP de la gamme ?

statique megane 4
En finition Zen, la Mégane se dote des jantes en alliage de 16 pouces, des feux de jour à LED à l'avant et des lécheurs de vitres chromés.

 

Prix Renault Mégane dCi 90 

Le tarif de base de la Mégane dCi 90 démarre à 22 100 € en finition Life peu enviable (jantes en tôle, vitres arrière manuelles), mais pas radine non plus (climatisation, radio, Bluetooth, USB, régulateur de vitesse). Heureusement, car le prix grimpe de 2000 € pour passer à la finition suivante Zen : 24 100 €.

C’est beaucoup, mais la dotation devient généreuse et technologique (lire page Prix et équipements de série). La présentation monte aussi d’un cran (sellerie avec surpiqûres, lécheurs de vitres chromés, jantes en alliage et feux jour à LED à l’avant) et ce sera un argument important au moment de la revente du véhicule. En ajoutant la peinture métallisée (620 €), la Mégane dCi 90 Zen frôle donc les 25 000 €.

feux arrière megane
calandre nouvelle megane

Face à la Mégane essence comparable, l’écart de prix dCi 90 contre TCe 100 est conséquent : 3 900 € en finition Life et 3 100 € en Zen en faveur de l’essence.  Autrement dit, il faut un être un gros rouleur pour rentabiliser cette Mégane diesel.

 

Au volant de la Mégane dCi 90 

Jusqu’à maintenant, les essais des Mégane 4 diesels nous ont laissé une bonne impression. Du punch pour la version 1.6 dCi 130 et une belle homogénéité pour la 1.5 dCi 110. Ici, on retrouve le 1.5 dCi avec une boîte mécanique à six rapports et toujours  une insonorisation convenable pour un diesel. Le niveau vibratoire est lui aussi bien contenu.

megane sur route

Sur les parcours urbains et péri-urbains, cette Mégane dCi 90 s’en sort bien. La souplesse du moteur permet de se glisser avec aisance dans le trafic et la conduite n’est pas perturbée par de quelconques à-coups.  Le tableau est moins réjouissant sur la route. Les 40 Nm de couple en moins par rapport au dCi 110 et la boîte de vitesses aux rapports longs mettent les performances en sourdine. On se surprend parfois à accélérer à fond pour reprendre de la vitesse et les dépassements demandent bien plus d’anticipation.

La Mégane dCi 90 consomme un peu plus que la version dCi 110

Résultat, la consommation observée lors de notre parcours routier est loin des valeurs officielles et nous avons même consommé un peu plus qu’avec la dCi 110 : 5,7 l/100 km retenue, contre 5,5 l avec la dCi dans des conditions comparables et un utopique 3,7 l pour la valeur homologuée.  Avec cette mécanique sans grand entrain, le châssis n’a pas de mal à suivre le rythme et il s’entoure des qualités observées  sur cette nouvelle Mégane : des commandes douces pour guider des trains roulants qui font la part belle au confort et à la sécurité.

 

Dans l’habitacle de la Renault Mégane

La finition Zen de la Mégane propose une sellerie « carbone foncé » avec surpiqûres. Les sièges maintiennent bien et sont confortables.
La finition Zen de la Mégane propose une sellerie « carbone foncé » avec surpiqûres. Les sièges maintiennent bien et sont confortables.
Pas de grand écran vertical en finition Zen, mais celui-ci de 7 pouces, également tactile. Le design des commandes sous l'écran manque d'élégance.
Pas de grand écran vertical en finition Zen, mais celui-ci de 7 pouces, également tactile. Le design des commandes sous l'écran manque d'élégance.
bvm6 megane
Sur cette version Zen, pas de frein à main électrique, mais un bon vieux levier. Il reste de la place pour les rangements : porte-boissons et réceptacle devant le levier.
Deux prises USB en pied de console. Elles sont faciles d'accès pour brancher les appareils, mais le plastique placé autour est sensible aux rayures.
Deux prises USB en pied de console. Elles sont faciles d'accès pour brancher les appareils, mais le plastique placé autour est sensible aux rayures.

 

Bilan essai Mégane dCi 90 

Ce sera surtout la Mégane des entreprises,  acquise par des gestionnaires de parc plus regardants sur l’aspect financier que sur l’agrément routier. Ainsi gréée, la Mégane dCi 90 fait le job : confort, habitabilité et équipement en Zen et Business. Il lui manque toutefois l’étincelle des performances pour rendre la route agréable et sécurisante pour doubler. Pour les particuliers, il est préférable de s’orienter vers la version dCi 110 : 1 300 € plus chère mais avec des performances plus dignes de la modernité de la nouvelle Mégane. Au moment de la revente, c’est aussi la motorisation qui sera la plus appréciée.

 

On aime

- Equipement, surtout en Zen
- Confort et espace à bord
- Bruit et vibrations contenus pour un diesel

 

On regrette

- Performances justes sur route
- Design console centrale
- Quelques plastiques sensibles aux rayures
 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (42)
nakhon815

Bonjour Pour ma part je suis commercial pour une grosse boîte d ascenseur. Pendant 3 ans j'ai eu une Clio et je n'ai eu aucun soucis cela va faire quelques mois que j'ai la nouvelle ça marche bien aussi même si l'intérieur est perfectible. Vivement que je passe à la megane!!!

beniot9888

Et revoilà le copier-coller habituel du "oui, mais en 1994, l'allume cigare n'était pas fiable; et sur les R20, le V6 PRV consommait de l'huile. Et la Renault Fuego rouillait...

evrardxavier210

Bonjour , va tu la prendre avec l'EDC ? il est vrai que lorsque l'on croise une Mégane 4 sur route , on a plus l'impression de croiser une routière qu'une compacte et elle fait beaucoup plus cossue en vrai que sur photos , je possède une Mégane 3 Bose Dci 130 2014 , j'en suis très satisfait à part l'insonorisation ,le confort et l'absence du Full Led Pure Vision !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane