Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Essai Renault Mégane dCi 90 : le test de la Mégane diesel premier prix

nouvelle megane de dos
La nouvelle Renault Mégane est disponible depuis janvier 2016. Elle est présentée ici en finition Zen au prix de 25 400 € avec ce moteur 1.5 dCi 90.

La nouvelle Mégane démarre sa gamme diesel avec ce dCi de 90 ch. Premier prix à 22 100 € en Life et 24 100 € en Zen comme notre modèle d'essai. Une bonne affaire ?



Voiture à l'essai : Renault Megane dCi 90 Zen

À partir de
24 100 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Renault Mégane dCi 90 : le test de la Mégane diesel premier prix 

Depuis ses premiers essais, la Renault Mégane 4 s’exhibe surtout dans ses finitions hautes pour se montrer sous son plus beau jour. Notre modèle d’essai nous plonge au cœur de la gamme Mégane : finition Zen et moteur dCi de 90 ch.

Cela ne sera pas le moteur le plus diffusé auprès des particuliers qui vont préférer le dCi 110 ou passer à l’essence avec par exemple le TCe 130, mais cette version est une carte maîtresse pour les entreprises : premier prix en diesel, 95 g de CO2 et finition Business dédiée forment l’équation idéale du gestionnaire de flotte. Notre Mégane d’essai de couleur blanche colle encore plus à l’offre professionnelle. Alors, cette Mégane dCi 90 est-elle la meilleure VRP de la gamme ?

statique megane 4
En finition Zen, la Mégane se dote des jantes en alliage de 16 pouces, des feux de jour à LED à l'avant et des lécheurs de vitres chromés.

 

Prix Renault Mégane dCi 90 

Le tarif de base de la Mégane dCi 90 démarre à 22 100 € en finition Life peu enviable (jantes en tôle, vitres arrière manuelles), mais pas radine non plus (climatisation, radio, Bluetooth, USB, régulateur de vitesse). Heureusement, car le prix grimpe de 2000 € pour passer à la finition suivante Zen : 24 100 €.

C’est beaucoup, mais la dotation devient généreuse et technologique (lire page Prix et équipements de série). La présentation monte aussi d’un cran (sellerie avec surpiqûres, lécheurs de vitres chromés, jantes en alliage et feux jour à LED à l’avant) et ce sera un argument important au moment de la revente du véhicule. En ajoutant la peinture métallisée (620 €), la Mégane dCi 90 Zen frôle donc les 25 000 €.

feux arrière megane
calandre nouvelle megane

Face à la Mégane essence comparable, l’écart de prix dCi 90 contre TCe 100 est conséquent : 3 900 € en finition Life et 3 100 € en Zen en faveur de l’essence.  Autrement dit, il faut un être un gros rouleur pour rentabiliser cette Mégane diesel.

 

Au volant de la Mégane dCi 90 

Jusqu’à maintenant, les essais des Mégane 4 diesels nous ont laissé une bonne impression. Du punch pour la version 1.6 dCi 130 et une belle homogénéité pour la 1.5 dCi 110. Ici, on retrouve le 1.5 dCi avec une boîte mécanique à six rapports et toujours  une insonorisation convenable pour un diesel. Le niveau vibratoire est lui aussi bien contenu.

megane sur route

Sur les parcours urbains et péri-urbains, cette Mégane dCi 90 s’en sort bien. La souplesse du moteur permet de se glisser avec aisance dans le trafic et la conduite n’est pas perturbée par de quelconques à-coups.  Le tableau est moins réjouissant sur la route. Les 40 Nm de couple en moins par rapport au dCi 110 et la boîte de vitesses aux rapports longs mettent les performances en sourdine. On se surprend parfois à accélérer à fond pour reprendre de la vitesse et les dépassements demandent bien plus d’anticipation.

La Mégane dCi 90 consomme un peu plus que la version dCi 110

Résultat, la consommation observée lors de notre parcours routier est loin des valeurs officielles et nous avons même consommé un peu plus qu’avec la dCi 110 : 5,7 l/100 km retenue, contre 5,5 l avec la dCi dans des conditions comparables et un utopique 3,7 l pour la valeur homologuée.  Avec cette mécanique sans grand entrain, le châssis n’a pas de mal à suivre le rythme et il s’entoure des qualités observées  sur cette nouvelle Mégane : des commandes douces pour guider des trains roulants qui font la part belle au confort et à la sécurité.

 

Dans l’habitacle de la Renault Mégane

La finition Zen de la Mégane propose une sellerie « carbone foncé » avec surpiqûres. Les sièges maintiennent bien et sont confortables.
La finition Zen de la Mégane propose une sellerie « carbone foncé » avec surpiqûres. Les sièges maintiennent bien et sont confortables.
Pas de grand écran vertical en finition Zen, mais celui-ci de 7 pouces, également tactile. Le design des commandes sous l'écran manque d'élégance.
Pas de grand écran vertical en finition Zen, mais celui-ci de 7 pouces, également tactile. Le design des commandes sous l'écran manque d'élégance.
bvm6 megane
Sur cette version Zen, pas de frein à main électrique, mais un bon vieux levier. Il reste de la place pour les rangements : porte-boissons et réceptacle devant le levier.
Deux prises USB en pied de console. Elles sont faciles d'accès pour brancher les appareils, mais le plastique placé autour est sensible aux rayures.
Deux prises USB en pied de console. Elles sont faciles d'accès pour brancher les appareils, mais le plastique placé autour est sensible aux rayures.

 

Bilan essai Mégane dCi 90 

Ce sera surtout la Mégane des entreprises,  acquise par des gestionnaires de parc plus regardants sur l’aspect financier que sur l’agrément routier. Ainsi gréée, la Mégane dCi 90 fait le job : confort, habitabilité et équipement en Zen et Business. Il lui manque toutefois l’étincelle des performances pour rendre la route agréable et sécurisante pour doubler. Pour les particuliers, il est préférable de s’orienter vers la version dCi 110 : 1 300 € plus chère mais avec des performances plus dignes de la modernité de la nouvelle Mégane. Au moment de la revente, c’est aussi la motorisation qui sera la plus appréciée.

 

On aime

- Equipement, surtout en Zen
- Confort et espace à bord
- Bruit et vibrations contenus pour un diesel

 

On regrette

- Performances justes sur route
- Design console centrale
- Quelques plastiques sensibles aux rayures
 

À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Daniel

Suis-je le seul à trouver moches ces nouveaux tableaux de bord Renault avec leur grosse tablette verticale mal intégrée ?

oliv85

Langlois, c'est quoi ce message "stat... sur fiabilité"? elle n'a même pas rouler 50 000 kms, c'est quoi " vas-y, n'hésitez pas un instant...." pour un "représentant" RENAULT, ils ne vont pas aimer tes amis renault! vous êtes un "beau duo" avec beniot à moins que vous ne fassiez qu'un! Les modérateurs svp: accepter de passer des coms de propagande comme celui de beniot ou langlois et nous nous censurer, pas de poids de mesure ou censure pour tous merci!

1 réponse
Frédéric LANGLOIS -

pour le moment, tout ce que j sais, c'est que Renault aime sa situation actuelle : des ventes qui progressent largement, une gamme appréciée ds gens, avec un design accepté, une fiabilité au top ... tout le reste, ce n'est qu'un bruit de fond sans importante

olive85

Langlois, tu es commercial chez renault? pour la fiabilité....certains devraient lire les nombreux rappels renault ,dacia, lodgy, sandero, logan, et les pannes récurentes..............

Frédéric LANGLOIS

j'espère qu'une version 4 roues directrices sera dispo en dci

3 réponses
Frédéric LANGLOIS -

ah, monseigneur n'aime pas la contradiction ? J'ai quand même le droit de donner mon avis sur cette auto non. De quel droit m'interdisez-vous de le faire ? En plus, vous êtes hors sujet, là. Pour quelqu'un qui reproche ça chez les autres quand ces autres rappellent des choses qui ne vous plaisent pas, c'est fort, quand même

Nolan

Que de belles images de Paris. Pourquoi mettre une voiture aussi banale et peu fiable devant ?

4 réponses
Daniel -

La mégane 3 pas de soucis où avez vous vu cela ? (pas sur la fiche de Caradisiac en tout cas). Pannes lourdes ou immobilisantes : Casse moteur. Nombreuses casses moteurs expérimentées par des possesseurs de modèle 1.5 dCi 85 ou 105/110. En cause, une fragilité de la courroie de distribution. Casses parfois avant 50 000 km. Une action en atelier a lieu depuis avril 2013. Avec remplacement de la courroie, voire du moteur. Avant cela, les remplacements de moteur ont le plus souvent été pris en garantie. Autre cause de casse, une faiblesse de la pompe à huile, toujours sur 1.5 dCi, mais essentiellement 90 ch. Casse moteur (bis). Une pompe d'injection mal alignée et à repositionner peut entraîner des difficultés de démarrage, voire la casse du moteur sur le 1.5 dCi 105 jusqu'en juin 2010 (action en atelier en juin 2012). Volant moteur. Sur les 1.5 dCi 105 et 1.9 dCi 130, rupture prématurée du volant moteur sur un nombre non négligeable d'exemplaires, sans que ce soit épidémique. Entraîne le remplacement de l'ensemble embrayage/volant moteur. Avec prise en charge le plus souvent, mais pas totale après les 3 ans de la voiture. Selon le kilométrage de survenue, il faut demander de 50 % à 100 % de prise en charge (50 % autour de 100 000 km, 100 % en deçà de 50 000 km). Autres pannes ou faiblesses : Injecteurs. Sur le 1.5 dCi 110 essentiellement, soucis d'injecteurs ou des joints d'injecteurs, qui présentent des défaillances prématurées et entraînent un fonctionnement heurté du moteur ou des difficultés de démarrage. Il faut les remplacer. Renault participe, mais à géométrie variable. Embrayage. Défaillance rare mais possible de l'émetteur/récepteur d'embrayage sur quelque 1.5 dCi 105 et 1.9 dCi 130. À remplacer. Volant et levier de vitesses. Quand ils sont en cuir, les craquelures et l'usure apparaissent rapidement (pèle). Parfois pris en garantie, parfois non, il faut insister car le problème est commun. Résolu à partir du restylage de 2012. Bruits de mobilier. Sur mauvaise route, les bruits de mobilier font leur apparition avec le temps, spécialement des craquements au niveau des portières. Tirants de porte. Ils claquent, se dévissent ou cassent au niveau des arrêts de porte, parfois avant 80 000 km. Il faut resserrer ou remplacer. C'est courant et doit avoir été pris en garantie. Infiltrations. Sur certains modèles aléatoirement, des infiltrations d'eau peuvent survenir dans les bacs de porte, les trappes aux pieds des passagers ou le bac de roue de secours. En cause, des évacuations bouchées, des défauts d'étanchéité au niveau du pare-brise ou de la lunette arrière. À faire reprendre en atelier. Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Megane