Vous êtes ici :

Essai Renault Zoe Z.E. 40 (2017) : nous avons testé son autonomie

3/4 avant Renault Zoe Z.E. 40
Les prix de la nouvelle Renault Zoe Z.E. 40 varient de 23 600 € à 28 000 €, bonus écologique de 6 300 € non déduit. Les premiers modèles seront livrés en début d'année 2017.

La Renault Zoe adopte une nouvelle batterie plus performante avec à la clé une autonomie en usage réelle de 300 km. Un rayon d'action plus confortable que nous avons pu vérifier.



Page 1Essai Renault Zoe Z.E. 40 (2017) : nous avons testé son autonomie  

Commercialisée depuis 2012 la Renault Zoe a évolué en mars 2015 en adoptant un nouveau moteur, moins gourmand, avec à la clé 30 km d’autonomie. Ainsi équipée, cette auto 100 % électrique pouvait parcourir jusqu’à 170 km en usage réel. Pour la rentrée 2017, elle ira beaucoup plus loin puisque Renault annonce 400 km, suivant le cycle NEDC, soit 300 km (en été) et 200 km (en hiver) en usage réel. Son secret ? Une nouvelle batterie dont la capacité énergétique est doublée, elle passe de 22 à 41 kWh.

Avec 300 km d’autonomie, Renault a les moyens de rassurer ses clients et de convaincre les futurs usagers à se convertir à la « fée électricité ».


Prix Renault Zoe Z.E. 40

3/4 avant Renault Zoe Z.E. 40 recharge
Renault Zoe Z.E.40

23 600 €, c’est le prix de base de la Zoe, finition Life, sans bonus écologique de 6 300 € déduit. Elle est plus chère de 1 500 € par rapport à l’ancienne version. Un effort financier acceptable par rapport au gain puisque  l’autonomie est doublée. La gamme reste la même (Life, Zen et Intens) mais l’équipement est revu à la hausse avec les rétroviseurs rabattables électriquement et les jantes en alliage de 16 pouces sur le niveau Intens.

Le second niveau Zen offre déjà tout le confort nécessaire avec la climatisation automatique, le système R-Link  avec écran tactile de
7 pouces et GPS, Bluetooth... Malheureusement, il fait l’impasse sur les capteurs de pluie et de lumière, bien pratiques au quotidien. Bonus déduit, elle est facturée 18 500 €, soit l’équivalent d’une Renault Clio dCi 75 ch, dans la même finition.

A cela il faut ajouter la location de la batterie puisqu’elle ne peut vous appartenir. Voici les contrats de location proposés dans le détail :

Cliquez pour zoomer
Cliquez pour zoomer

Si vous possédez déjà une Renault Zoe, il est possible d’installer la nouvelle batterie quel que soit le moteur (R90 ou Q90). L’opération coûtera tout de même 3 500 €, auxquels il faudra ajouter le montant de la location.

A l’occasion du lancement de la nouvelle batterie, une série spéciale Edition One fait office de haut de gamme. Facturée 28 000 € (bonus non déduit), elle dispose de la caméra de recul, de sièges chauffants, de la sellerie en cuir, de jantes de 17 pouces… Il s’agit du modèle que nous avons essayé


La technologie de la Renault Zoe Z.E. 40

Développée en partenariat avec LG, la nouvelle batterie doit offrir sensiblement plus d’autonomie tout en respectant trois fortes contraintes. La première est le coût. Une batterie étant utilisée par plusieurs «clients» (Renault, puis l’industrie…), le prix prend en compte ces différents cycles, le surcoût est d’ici de 1 500 €. La seconde est le poids, Renault s’est accordé un surplus de 50 kg, maximum, la nouvelle batterie est plus lourde de 21 kg (305 kg). Enfin, l’encombrement doit être strictement identique, pas question de modifier la structure de l’auto, trop onéreux.

batterie Renault Zoe Z.E. 40

Renault Zoe Z.E. 40

Deux solutions ont permis d’augmenter la performance énergétique de la batterie. La première concerne la partie chimique avec une nouvelle proportion de matériaux qui composent les cellules (au nombre de 192). Malheureusement, Renault ne détaille pas cette nouvelle recette. Ensuite, la quantité de matière active a été augmentée tout en préservant l’encombrement. En optimisant le design des cellules, 10 % de surface active ont été ajouté. Cela permet un meilleur échange entre les anodes et les cathodes.

Pour refaire le plein la Zoe, l'installation d'une Wallbox de 7,4 kWh (32A) est conseillé. Facturée environ 500 €, elle permettra une charge complète en 7h30 environ. Une prise domestique nécessitera 25h...

 

Au volant de la Renault Zoe Z.E. 40

3/4 avant Renault Zoe Z.E. 40

Le comportement de l'auto est rassurant. En revanche, les pneumatiques "éco" avouent vite leurs limites sur chaussée humide.

Au volant, rien ne distingue la Zoe "cru 2017" de l’actuelle. La position de conduite est toujours aussi imparfaite avec une assise haute et non réglable, due aux batteries logées dans le plancher, et un volant trop horizontal. De plus, les sièges n’offrent pas assez de maintien latéral.

En ville, aucune autre mécanique n’égale la souplesse et le confort d’un moteur électrique. Grâce à son couple disponible dès les premiers tours de roues, la petite Zoe assure des "démarrages éclairs". Aucun à-coup ne vient perturber la conduite et la réponse immédiate à l’accélérateur permet de s’extraire des différents difficultés de la jungle urbaine.

Sur notre parcours d'essai, nous avons roulé à bon rythme, en utilisant le chauffage et tous les équipements de confort...

Sur la route, la Zoe ne se relâche pas. Son moteur de 92 ch assure des accélérations et des reprises correctes même si, passé 80 km/h, la mécanique est plus timide. Cependant, cette Zoe maintient les 130 km/h sur autoroute sans difficulté.

Lors de notre parcours d’essai, nous avons effectué 170 km, trajet mêlant un peu de ville et d’autoroute, mais surtout des voies secondaires. Chauffage en route, sièges chauffants enclenchés par moment, et température ambiante de 15°, l’ordinateur de bord annonçait une autonomie de 100 km une fois arrivés à destination. L’autonomie réelle est donc de 270 km.

 

Dans l’habitacle de la Renault Zoe Z.E. 40

planche de bord Renault Zoe Z.E. 40

La planche de bord de la Renault Zoe est moderne, avec écran tactile placé en hauteur. L'ergonomie est soignée, mais la position de conduite est à revoir.

Renault Zoe Z.E. 40
La qualité des matériaux n'est pas à la hauteur, décevant.
Les rangements sont suffisamment nombreux.
Les rangements sont suffisamment nombreux.
intérieur Renault Zoe Z.E. 40
L'habitabilité à bord de la Renault Zoe est bonne.
coffre Renault Zoe Z.E. 40
Le coffre de 338 litres affiche une contenance correcte.

Concurrence Renault Zoe Z.E. 40

Sur le segment des polyvalentes, la Renault Zoe n’a pas de concurrente. Il faut soit se diriger vers une Smart Fortwo électrique, estimée à près de 23 000 € (avec les batteries), mais il faut s’accommoder de seulement deux places et d'aptitudes routières limitées alors que son autonomie est moins élevée : environ 100 km réels. La Nissan Leaf, nettement plus grande, est polyvalente grâce à son espace à bord et son coffre, mais elle démarre plus haut : à partir de 26 000 €. La batterie est également en location, comptez entre 79 et 142 € par mois suivant l'offre choisie. Son rayon d’action est faible : environ 150 km.

 

Bilan essai Renault Zoe Z.E. 40

3/4 arrière Renault Zoe Z.E. 40
Renault Zoe Z.E.40

Grâce à sa nouvelle batterie, la Zoe devient très intéressante. Nous avons pu vérifier qu’il est possible de parcourir près de 300 km en conditions normales. C’est-à-dire, en roulant à bon rythme, sur des routes variées, et en utilisant les différents équipements de confort. Renault a réussi à doubler l’autonomie de son auto sans faire flamber les prix puisque le surcoût est de 1 500 €. C'est tout simplement la meilleure offre du marché. En revanche, il faut toujours s’accommoder de quelques défauts, comme la finition en retrait ou la position de conduite peu confortable.


On aime

  • L'autonomie confortable
  • Le surcoût limité
  • Le look

On regrette

  • La position de conduite
  • La finition légère
  • Le graphisme du GPS
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
FIFI

Je suis entièrement d'accord avec Rosay et je serais tenté de faire un procès à Renault pour publicité mensongère . J'ai acheté ma ZOE en Janvier 2016 avec une certitude de pouvoir rouler en faisant un plein d'énergie au moins 150 Km puisque elle est donné pour 170 km. Faux et archi faux surtout l'hiver ou je plafonne en autonomie en faisant mon plein d'énergie à 110Kms avec la touche "ECO" et en conduisant très cool , alors les commerciaux de chez Renault devraient arrêter de raconter n'importe quoi aux clients. Une chose est sûre si dans deux ans il n'y a pas plus de borne de recharge je m'orienterai à contre coeur vers un véhicule plus pollueur que la ZOE. Pourquoi le Groupe Renault n'oblige pas les agents qui ont l'enseigne Renault a avoir une borne de recharge comme dans les concessions renault?????Dommage , vraiment dommage pour ce véhicule qui est fort agréable à la conduite , fiable au niveau technologie et pas trop pollueur.

richardp

avec le prix de la location des batteries je roule tout le mois en hybride et il me reste encore parfois de l'argent...et je ne parle meme pas de la facture EDF a la fin du mois a recharger tous les soirs ou deux jours votre ZOE... avec un moteur electrique de 200ch et un essence de 300ch pour une puissance cumulé de 346ch, et la voiture coute moins chez d'occasion que cette ZOE....

thierry

Pas vraiment d'accord avec les chiffres annoncés. Je fais 170km avec la zoe 1 en hiver et j'approche sans problème les 200 en été en conduite éco et en récupérant de l'énergie à chaque rond point ce qui me va très bien comme conduite. Sur cette base je suis persuadé d'avoir entre 300 et 400 d'autonomie réelle en fonction de la saison avec la zoe 2. Pour la petite histoire la première fois que j'ai essayé la zoe le vendeur m'a prévenu qu'elle n'avait que 110km d'autonomie, je l'ai rendu avec 130km au compteur et il restait 35km. La zoe 2 devrait se vendre comme des petits pains. C'est la fin du thermique n'en déplaise à certains mais pas la fin de la voiture. ;o)

1 réponse
rosay -

il faudrais nous expliquer car personnellement avec la mienne en un an je n ais jamais pu charger audela de 130 km et dans ce cas en 5/8 km CELA DESCEND A 100/ 110 KM

Nicolas

"Renault annonce 400 km, suivant le cycle NEDC, soit 300 km (en été) et 200 km (en hiver) en usage réel". Ces chiffres ressemblent à ceux du Nox. "Nous respectons les lois mais..."

1 réponse
SLS -

Nicolas > Rien de nouveau... Il faut bien un test standardisé pour avoir un moyen de comparaison. L"'usage réel" ne signifie rien. Chaque utilisateur a sa propre conduite, ses propres trajets.

Didier

Il faut être très riche pour être écolo !

1 réponse
Nicolas -

c'est faux, nous avons mis au rebut une vieille golf diesel et louons une Leaf 2016 en Ldd,143€ par mois. Si on diminue ce montant du prix d'un plein de gasoil (environ 60€/mois) ca devient au contraire vraiment accessible, et super agréable à conduire!

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Zoe