Vous êtes ici :

Essai Suzuki Swift Sport 2018 : notre avis sur la nouvelle bombinette

vue arrière suzuki swift sport 2018 champion yellow
Aujourd'hui, nous prenons le volant de la nouvelle Suzuki Swift Sport 3 dans sa teinte « Champion Yellow ». Sous le capot, elle abandonne son 1.6 atmosphérique pour un nouveau 1.4 turbo de 140 ch.

La nouvelle Suzuki Swift Sport abandonne son rageur 1.6 atmosphérique pour un nouveau bloc 1.4 turbo à injection directe. Le plaisir de conduite est-il toujours au rendez-vous ? Début de réponse après une centaine de kilomètres au volant de cette nouvelle Swift Sport 3.

Voiture à l'essai : Suzuki Swift Sport 1.4 Boosterjet 140

  • Moteur Essence | Puissance : 140 ch
  • Lancement : juin 2018
À partir de
20 700 €
113 € de malus

Page 1Essai Suzuki Swift Sport 2018 : notre avis sur la nouvelle bombinette  

La Suzuki Swift Sport, c’est une histoire qui a démarré en 2007. Le succès fut immédiat car la japonaise avait tous les ingrédients d’une bonne GTI : un moteur 1.6 atmosphérique (125 ch) ne demandant qu’à grimper dans les tours, un châssis réglé aux petits oignons, une boîte courte et un rapport poids/puissance intéressant (8,2 kg/ch). Le tout vendu à un prix abordable, ne dépassant pas les 16 000 euros à l’époque. La Swift Sport 2 (136 ch) a repris la même formule, tout en gagnant le renfort d’un sixième rapport, permettant de réduire le niveau sonore sur autoroute et la consommation de carburant.

suzuki swift sport 2011
Swift Sport 1
Swift Sport 2

La nouvelle Swift Sport marque une vraie rupture par rapport aux deux premiers modèles. Elle n’est proposée qu’en version à cinq portes et elle abrite un nouveau moteur sous son capot. Dérivé de celui du Suzuki Vitara S, ce 1.4 Boosterjet a compensé sa perte de cylindrée par l’ajout d’un turbo. Si le gain de puissance est modeste (140 ch, soit seulement 4 ch de plus que l’ancien modèle), la nouvelle Swift Sport est surtout plus légère de 80 kg, portant le poids à vide à moins de 1 000 kg. Voilà qui est de bon augure pour la suite de l’essai.

suzuki swift sport 2018 champion yellow
Suzuki a vendu 4 870 Swift Sport en France depuis la première génération. En 2018, la marque espère vendre 500 unités du nouveau modèle.

 

Au volant de la nouvelle Swift Sport 2018

Avec un réservoir de seulement 37 litres, la nouvelle Swift Sport nécessite d'être toujours à proximité d'une station-service. Voire d’être un expert en éco-conduite si vous vous apercevez – un peu tard – que vous roulez sur la réserve depuis plusieurs kilomètres. Nous en avons fait les frais ! Il faut voir le bon côté des choses, cela nous a permis de tester des équipements auxquels nous n’aurions pas prêté attention en temps normal : Stop/Start discret et efficace, bouton « Eco » bien pratique pour réduire l’utilisation de la climatisation, navigation GPS affichant les stations-services à proximité.

suzuki swift sport 2018 champion yellow

Les performances sont correctes mais le tempérament du moteur nous laisse sur notre faim.

Une fois le réservoir rempli de sans-plomb, nous repartons pour un tour. En délaissant notre habit d’éco-conducteur pour revêtir celui d’un pilote du dimanche. Si l’accélération ne vous colle pas au siège, la nouvelle Swift Sport ne déçoit pas sur ce point, avec un 0 à 100 km/h abattu en 8,1 s (0,5 s de mieux que l’ancienne).

En revanche, le tempérament du moteur nous laisse sur notre faim. Alors que le 1.6 des anciennes Swift Sport se réveillait à 4 000 tr/min et poussait sans faiblir jusqu’à 7 200 tr/min, le 1.4 turbo se révèle très linéaire et s’essouffle rapidement au-dessus de 5 000 tr/min. Dès lors, inutile d’aller chercher la zone rouge à 6 500 tr/min. Inutile et impossible, car le rupteur intervient avant, à 6 000 tr/min. Étrange.

La zone rouge débute à 6 500 tr/min... après le rupteur

Ce moteur a aussi des qualités. A commencer par une grande disponibilité à bas régime qui le rend agréable au quotidien. Il se montre également silencieux sur autoroute grâce aux rapports allongés et laisse entendre une sonorité plutôt flatteuse à l’accélération. Quant au châssis, nos premières impressions sont mitigées. D’un côté, la nouvelle Swift Sport marque des points grâce à sa bonne agilité, son confort acceptable pour une petite sportive, moins cassant qu’auparavant, et ses sièges offrant un bon maintien. De l’autre, sa direction peu consistante ne met pas totalement en confiance.

 

A bord de la nouvelle Swift Sport

intérieur suzuki swift sport 2018
Bienvenue à bord de la nouvelle Swift Sport. L'ambiance est assez sportive mais la qualité perçue n'est pas exceptionnelle.
Commandes volant suzuki swift sport 2018
Le volant est bien dessinée mais il y a trop de boutons.
Insert rouge suzuki swift sport 2018
L'insert rouge est spécifique à la Swift Sport.
Sièges suzuki swift sport 2018
Les sièges sport offrent un très bon maintien latéral. La sellerie en tissu n'est pas très agréable au toucher.
Compteurs suzuki swift sport 2018
Le compte-tours est à fond rouge. L'ordinateur de bord est très lisible.
Coffre suzuki swift sport 2018
Suzuki a soigné l'habitabilité arrière au détriment du coffre (265 litres).

 

Prix Suzuki Swift Sport 2018

La gamme de la nouvelle Swift Sport s’articule autour d’une unique finition à l’équipement très riche. Ainsi, les 6 airbags, la climatisation automatique, les phares à LED, les jantes de 17 pouces ou encore la peinture métallisée sont livrés en série.

La nouvelle Swift Sport dépasse les 20 000 euros

Ajoutez à cela plusieurs aides à la conduite (régulateur de vitesse adaptatif, alerte de franchissement de ligne…), un kit carrosserie spécifique composé d’une calandre en nid d’abeille, d’inserts façon carbone sur les boucliers, d’une double sortie d’échappement et vous avez une voiture complète… mais chère.

calandre suzuki swift sport 2018
Calandre en nid d'abeille.
Jante et bas de caisse suzuki swift sport 2018
Jantes de 17 pouces.
Phare suzuki swift sport 2018
Phares à LED.
echappement suzuki swift sport 2018
Double sortie d'échappement.

Suzuki annonce un prix de 20 700 euros environ, ce qui correspond à une hausse de plus de 2 600 euros par rapport à l’ancien modèle. A noter cependant que la nouvelle Swift Sport est peu impactée par le malus écologique (113 euros), ce qui n’était pas le cas de l’ancienne.

 

Les rivales de la nouvelle Swift Sport 2018

Depuis le retrait des Twingo RS, C2 VTS et autres Yaris TS, la Swift Sport (20 700 euros, prix estimé) se retrouve seule sur le segment des petites bombinettes. On peut néanmoins la comparer à la Volkswagen Up GTi, certes plus petite (3,60 m contre 3,89 m) et moins chère (16 790 euros) mais aux performances similaires et assez proche dans l’esprit. La Mini Cooper (3,98 m en 5 portes, 136 ch) est également une bonne alternative. Mais elle est bien plus chère : 24 666 euros en finition John Cooper Works.

Volkswagen up! GTI
Ford Fiesta ST-Line
Volkswagen up! GTI
mini cooper 5 portes
Mini Cooper 5 portes

Enfin, la nouvelle Ford Fiesta (4,04 m) peut rivaliser avec la Swift Sport dans sa version EcoBoost 140 en finition ST-Line. Le prix est comparable à celui de la japonaise (20 100 euros), mais la Fiesta s’avère mieux finie et plus spacieuse.

 

Bilan essai Suzuki Swift Sport 2018

Feux arrière led suzuki swift sport 2018
La Swift Sport a gagné en polyvalence, ce qu'elle a perdu en caractère.

Avant la Swift Sport, c’était une petite voiture pas très confortable, amusante à conduire et qu’il fallait cravacher pour extraire la puissance du moteur. La nouvelle Swift Sport s’éloigne de cette philosophie : suspension moins cassante, moteur plus à l’aise en bas du compte-tours.

Ceux qui recherchent une petite sportive polyvalente apprécieront. Les puristes regretteront certainement le sale caractère de l’ancienne version.

 

ON AIME

  • Le look réussi, bien dans l'esprit des petites bombinettes
  • L'équipement de série très complet
  • La disponibilité du moteur à bas régime
  • L'utilisation de la voiture plus polyvalente qu'auparavant
  • La position de conduite en progrès

ON REGRETTE

  • Le petit réservoir, limitant l'autonomie
  • Le moteur plus linéaire et atteint au-dessus de 5 000 tr/min
  • La direction peu informative
  • Le prix, plus élevé qu'auparavant

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
stefaf078

Esthétiquement les Swift 1 & 2 étaient de jolies autos mais la 3 est un vilain petit montre

Thrawn

Suzuki a semble t-il fait entrer sa bombinette dans le rang avec ce moteur turbo...quel dommage! Pour gagner quelques petits dixièmes sur une fiche technique et pourvoir se comparer "marketing parlant" aux autres, Suzuki enlève ce qui faisait la personnalité de la SSS; son moteur atmosphérique rageur et grisant qui ne faisait pas tomber les chiffres certes (0-100 en 9,2sec) mais avait une santé de fer. Dans ces tarifs et ces performance, il ne reste pour moi qu'une seule petite sportive à l'ancienne, la Jazz Dynamic, malheureusement peu connue et distribuée au compte goutte par Honda Japon.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Suzuki Swift