Vous êtes ici :

Ferrari 212 Inter. Une pièce unique pour 1,3 million d'euros

ferrari 212 inter 1952
Cette Ferrari 212 Inter, qui fut achetée par le président argentin en 1952, reçoit une peinture peu commune pour une auto de la marque italienne.

Une Ferrari 212 Inter de 1952 est actuellement en vente aux Etats-Unis pour la somme de 1,3 million d'euros. Une auto au pedigree unique, qui marque la fin d'une époque pour les Ferrari de route.

Voilà une auto qui devrait intéresser les amateurs de Ferrari anciennes ! Cette Ferrari 212 Inter présente en effet une histoire et un niveau de conservation assez uniques, qui en font une véritable rareté.

Présentée au Salon de Paris de 1952, cette auto fut achetée par Juan Peron, qui était alors président de l’Argentine. Elle fut ensuite rachetée par un Italien vivant à Buenos Aires, puis a ensuite été revendue en 1987 à son troisième propriétaire.

ferrari 212 inter 1952
L'intérieur comme la carrosserie ont bénéficié d'une réfection complète en 1990.

En 1990, elle bénéficia d’une restauration complète afin de retrouver l’aspect qu’elle avait à l’origine et reçut par la suite de nombreux prix, dont une deuxième place au concours d’élégance de Pebble Beach en 2002.

 

La dernière avant la lignée des 250

Evolution de la 195 Inter, la 212 Inter reprend le même V12 conçu par Gioacchino Colombo, mais dont la cylindrée a été portée à près de 2,6 litres. La puissance développée est de 150 ch et permet d’atteindre 185 km/h en vitesse maxi.

Comme les précédentes Ferrari de série, la 212 Inter fut façonnée par plusieurs carrossiers, et notamment par Vignale et Ghia. Elle fut cependant l’un des derniers modèles de la marque dans ce cas, puisque Pininfarina, qui collabora pour la première fois avec Ferrari sur quelques exemplaires de 212 Inter, fut par la suite l’artisan privilégié pour le dessin des autos routières de la marque au cheval cabré.

ferrari 212 inter 1952
La 212 Inter est l'une des dernières Ferrari routières avant la lignée des 250 dessinées par Pininfarina.

Mais, si la 212 Inter demeure la première Ferrari à avoir bénéficié des soins de Pininfarina sur une partie de sa production, l’exemplaire qui nous intéresse aujourd’hui se pare d’une carrosserie unique réalisée par Ghia. Ce qui renforce encore son attrait en collection.

Ce modèle est actuellement mis en vente par Hemmings aux Etats-Unis, au prix de 1 595 000 dollars, soit environ 1,3 million d’euros.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Ferrari