Vous êtes ici :

Gilles Vidal nous décrypte la Peugeot 508 SW

Gilles Vidal directeur du style Peugeot Peugeot 508 SW
Gilles Vidal, le parton du style Peugeot nous décrypte le design de la nouvelle 508 SW.

Qui de mieux que le directeur du design de Peugeot pour décrypter le style du nouveau break familial de la marque ? Gilles Vidal nous livre les secrets des lignes de la 508 SW de seconde génération.

Lors de notre séance photo en studio, où nous « comparions » la Peugeot 508 berline et la Peugeot 508 SW, un invité de marque nous a rejoints. Gilles Vidal, le directeur du design de Peugeot nous détaille les lignes de sa dernière création.
 

Peugeot 508 : un modèle radical

Gilles Vidal directeur du style Peugeot Peugeot 508 SW
Le bandeau noir sous la lunette arrière de la Peugeot 508 SW permet une plus forte inclinaison sans perdre en volume de chargement.

« L’idée initiale a été de proposer des berlines beaucoup plus attractives sur le segment D qui est en difficulté. Il a fallu charmer les clients. Rendre les voitures plus excitantes, plus intéressantes. »

« Nous avons choisi de les faire toutes les deux (ndlr : 508 berline et 508 SW) plus compactes dans leur dimensions (hauteur, longueur) et beaucoup plus dynamiques dans leur design, cela est vrai pour les deux voitures »

La nouvelle Peugeot 508 SW a une longueur de 4,78 m, c’est 5 cm de moins que sa devancière pourtant, elle parait plus longue.
 

« Ensuite, un break doit remplir quelques missions de prestations de volume et de praticité lorsque l’on est assis à l’arrière et aussi au niveau du coffre, mais sans suggérer visuellement du volume.

Au contraire, on a voulu montrer un break très dynamique et très sexy. Et ça, c’est tout un tas d’astuces de forme, de lignes et de graphisme.
  »

« Il y a encore un avenir pour ce type de voiture, il y a des gens qui recherchent toujours un certain statut associé à une certaine dimension utilitaire, mais il faut leur apporter les bonnes réponses. Pour nous, c’est créer des aspérités, une silhouette qui change un peu la donne dans les codes sportifs, un véhicule  plein de charisme ».

« Nous avons voulu ‘’secouer’’  le segment  et retrouver des clients partis vers les SUV. La nouvelle 508 SW redonne du peps à un segment très classique. » 

Cette seconde génération de la Peugeot 508 SW rompt effectivement avec la silhouette nettement plus traditionnelle du modèle actuel, lancé en mars 2011 puis restylée en 2014.
 

Des portes sans cadre

Peugeot 508 SW portes sans encadrement
La Peugeot 508 SW dispose de portes sans cadre.

« Les proportions sont plus radicales qu’auparavant. La hauteur a été réduite de 6 cm, sans renier sur les prestations.
Nous avons fait appel à un équipementier allemand, fournisseur des marques premiums, pour réaliser les portes sans encadrement.
»

Les portes sans cadre sont typiques des coupés et des cabriolets, elles offrent du standing aux Peugeot 508 berline et 508 SW. C’est parfait pour assurer sa montée en gamme. Habituellement, cette architecture est réservée aux modèles premiums, on pense notamment aux Audi A5 Sportback, Mercedes CLA et CLA Shooting Brake et, chez les marques généralistes, à la Volkswagen Arteon.
 

Des feux communs entre berline et break

Peugeot 508 SW GT Line blanche vue arrière et Peugeot 508 berline GT rouge vue arrière
C'est la première fois qu'une berline et qu'un break Peugeot partagent les mêmes feux.

« Pour la première fois, une berline et un break partagent les mêmes feux. Cela pour garantir une signature globale, une identité 508 sur la route. Les synergies industrielles entre la berline et le break s’expliquent par une technologie complexe et une coûteuse mise en œuvre. La zone transparente entre les blocs optiques est soudée au laser. Cela permet de voir parfaitement les trois griffes tridimensionnelles lorsque l’on tourne autour de l’arrière de l’auto. Par ailleurs, les feux sont allumés en permanence, leur intensité varie en fonction de la lumière extérieure. En plein soleil, ils brillent plus fort. En revanche, dans un tunnel, l’éclairage est atténué pour ne pas éblouir les conducteurs qui suivent. »

Autre élément commun, la partie basse de la porte arrière, pour offrir au break le bel épaulement de la berline.

C’est une première avec une largeur d’aile arrière jamais atteinte sur une Peugeot. Et pourtant, c’est  là encore un beau trompe-l’œil, car la voie avant de la Peugeot 508 est plus large que la voie arrière. De visu, on jurerai le contraire !

 

Anomalie positive volontaire

Peugeot 508 SW GT Line 2018 blanche vue de profil
La Peugeot 508 SW a une longueur de 4,78 m

« Sur la ligne de pavillon on observe une cassure en éventail, cela abaisse visuellement le toit tandis que la surface vitrée latérale est amincie. Le double bossage permet quant à lui d’offrir une bonne garde au toit à bord ». En effet, nous avons mesuré pour les deux places latérales arrière un gain de 7 cm (soit un total de 97 cm) par rapport à la berline. 

La mise en scène est différente pour le break. Le lettrage Peugeot s’inscrit sur un bandeau noir au pied de la lunette. Juste en dessous, le lion est placé au centre du bandeau entre les feux. Enfin, de part et d’autre de la plaque minéralogique, le logo 508 est positionné à gauche et la finition (par exemple GT Line) complète la donne, à droite.

Pour la berline, le lion est bien sûr à la même place et, en-dessous, on trouve à gauche le lettrage Peugeot et, à droite, le logo 508 : c’est plus discret.

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508