Vous êtes ici :

Hyundai i30 N : nos impressions sur la nouvelle compacte sportive

hyundai i30 N
La Hyundai i30 N débarquera sur le marché à l'automne prochain, pour tenter de se faire une place dans la catégorie très disputée des compactes sportives.

Hyundai fait sa première incursion dans le segment des compactes sportives avec sa nouvelle i30N. Nous avons pu découvrir en avant-première lors d'une séance en studio celle qui souhaite se mesurer aux meilleures GTI de la production.

Après s’être essayé aux coupés sportifs, avec deux générations du sobrement intitulé « coupé » puis une Genesis coupé, qui offrait en plus les joies de la propulsion, Hyundai se lance dans le grand bain des compactes sportives grâce à sa nouvelle i30N. Premier véhicule portant le label N, cette dernière compte bien s’affirmer comme une véritable alternative aux références européennes du segment, et semble avoir mis pour cela toutes les chances de son côté.

hyundai i30 N arrière
Comme de nombreuses compactes sportives actuelles, la i30 N affiche juste ce qu'il faut d'agressivité...

 

N comme Nürburgring

Pour information, la lettre N fait à la fois référence à la ville de Namyang en Corée du sud, où se situe le centre de Recherche et Développement de la marque, mais aussi à la célèbre boucle nord du Nürburgring, sur laquelle la nouvelle bombinette a été mise au point. A terme, N devrait être associé à d’autres véhicules de la gamme et devenir un véritable label sportif, à l’image de Cupra chez Seat ou de GTi chez Peugeot.

Visuellement, si cette i30 N se démarque forcément de la sage compacte dont elle est issue, elle ne déballe pas non plus l’artillerie lourde à la manière d’une Honda Civic Type R et demeure relativement sobre dans sa présentation. Un compromis dans la sportivité qui lui sied à merveille et devrait lui permettre d’attirer une clientèle assez large.

hyundai i30 N becquet
Les larges ouvertures sur le bouclier avant ainsi que la lame rouge permettent de distinguer cette i30 N...
...de même que le becquet arrière à deux niveaux, intégrant un troisième feu stop de forme triangulaire.

Le bouclier avant fortement ajouré, les jantes de 19 pouces spécifiques couvrant les étriers de freins rouges, le becquet arrière noir laqué ou encore les lames avant et arrière surlignées d’un liseré rouge font que l’on distingue malgré tout aisément cette version sportive de la i30. Sans compter la teinte de carrosserie Performance Blue, inspirée des voitures de WRC engagées par la marque coréenne.

 

Un 2.0 turbo sous le capot

Malgré cet héritage revendiqué de la piste et de la compétition, la i30 N ne semble pas non plus prête à ravir le titre de traction la plus performante sur le Ring détenu par la Civic Type R. Plus que la course à la puissance, elle semble plutôt vouloir jouer la carte de la polyvalence, à l’image d’une Volkswagen Golf GTI ou d’une Peugeot 308 GTi.

hyundai i30 N moteur
Le moteur 2.0 turbo développe 275 ch et 353 Nm. Des valeurs intéressantes dans l'absolu mais un peu justes pour dominer une Peugeot 308 GTi.

Le bloc 2.0 turbocompressé employé délivre ainsi des valeurs de puissance et de couple qui se situent tout juste dans la moyenne de la catégorie, avec 275 ch et 353 Nm. Une variante de 250 ch a également été développée, mais elle ne sera pas disponible sur notre marché. Sur le papier, sa concurrente la plus directe semble donc être la 308 GTi de Sochaux (270 ch et 330 Nm).

Toutefois, la i30 N se montre un peu moins performante que sa rivale au lion, avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,2 s, contre 6 s pour la 308. Cela est sans doute dû à la masse plus élevée de la coréenne, Hyundai annonçant 1 429 kg sur la balance.      

hyundai i30 N avant
La i30 N est la voiture la plus sportive de l'histoire de Hyundai et elle devrait par la suite être accompagnée par d'autres modèles badgés du N.

En déplaçant l’auto pour les besoins des photos, nous avons pu entendre la voix de ce bloc 2.0 et celle-ci semble avoir été travaillée juste comme il faut. Elle offre ainsi une note rauque et suggestive, sans non plus sombrer dans l’excès. Cette sonorité du moteur est d’ailleurs variable selon les différents modes de conduite et se libère totalement lorsque l’on enfonce la touche du volant dédiée au mode N, sur laquelle est dessiné un drapeau à damiers.

 

5 modes de conduite

En plus de ce mode N, qui est le plus axé sur les performances et la sportivité avec un ESP alors entièrement déconnecté, trois autres modes sont sélectionnables : Eco, Normal et Sport. Ceux-ci permettent de faire varier la dureté de la suspension, la réponse moteur, la sonorité à l’échappement ainsi que la consistance de la direction. Enfin, un dernier mode baptisé Custom permet de régler tous ces paramètres à la carte.   

hyundai i30 N écran
Le mode N est le plus sportif et déconnecte automatiquement l'ESP.
De son côté, le mode Custom permet de régler son auto à la carte.

Hyundai annonce ainsi une grande polyvalence pour sa nouvelle sportive, qui peut se montrer au choix très confortable ou nettement plus affûtée. La i30 N se dote d’ailleurs d’une suspension pilotée ainsi que d’un blocage de différentiel électronique.

La marque promet alors une grande agilité ainsi qu’un plaisir de conduite de haut niveau. Une chose dont on ne doute pas vraiment, lorsque l’on sait que c’est un ancien ingénieur de chez BMW Motorsport, Albert Biermann, qui s’est occupé du développement du châssis de cette compacte.

 

A l’intérieur, du sport mais pas trop

La présentation de l’habitacle de cette i30 N ne change pas trop par rapport à celle des versions standard et la différence se fait surtout par les sièges sport spécifiques, dotés d’une sellerie cuir et alcantara. On remarque également les cerclages chromés des aérateurs, les deux touches sur le volant permettant de changer de mode, ou encore le beau pommeau de levier de vitesses (la i30 N sera disponible uniquement en boîte mécanique).    

hyundai i30 N volant
Le pommeau spécifique donne envie de cravacher cette i30 N sur une petite route sinueuse.
La touche grise avec le drapeau à damiers permet de sélectionner le mode N.

Pour le reste, la N conserve la belle habitabilité du modèle standard aux places arrière et seule la capacité du coffre peut être amputée de 14 litres si l’on choisit la barre de renfort optionnelle (381 litres au lieu de 395).

 

Rendez-vous en octobre

Les tarifs de cette nouvelle Hyundai i30 N n’ont pas encore été définis mais ils devraient logiquement se situer dans la moyenne de la catégorie. Hyundai pourrait malgré tout marquer sa différence par un rapport prix/équipement particulièrement avantageux.

hyundai i30 N intérieur
Vivement les essais de cette i30 N, pour pouvoir la mesurer à ses rivales !

Autant dire qu’il nous tarde d’essayer cette nouvelle sportive coréenne, afin de savoir si ses prestations sont à la hauteur de ce que suggère son blason inédit et si elle peut tenir tête aux références de la catégorie. Elle fera son entrée sur le marché à l’automne prochain, vraisemblablement à la fin du mois d’octobre.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai i30