Vous êtes ici :

La Ford Mustang 2018 en mode Dragster

ford mustang 2018 GT V8
La Ford Mustang GT V8 de 2018 après le test du mode Piste Dragster.

Le mode Piste Dragster de la nouvelle Ford Mustang V8 GT peut paraître fort futile. Il était donc indispensable de le tester... Impressionnant !

Les dragsters et laFord Mustang, c’est la même culture américaine : celle des Big Blocks, des mécaniques hors normes et des pneus fumants. Les premiers chauffent leurs gommes pour ensuite réaliser la meilleure accélération possible. Quoi de plus normal donc que la Mustang propose cette fonction en série : faire patiner les pneus à l’arrêt pour ensuite réaliser un parfait Launch Control. A l’occasion des essais de la Ford Mustang 2018, nous avons donc testé ce fameux mode Piste Dragster.

La procédure pour enclencher le mode est aussi complexe que la mise en route d’une fusée : il faut d’abord sélectionner le mode idoine, aller ensuite dans Track Apps, valider le menu Blocage freins avant, maintenir OK plusieurs secondes pour validation, puis freiner à fond plusieurs autres secondes pour que les Brembo six pistons bloquent les disques avant. Il n’y a plus qu’à valider à nouveau, un chronomètre affiche un décompte de 15 secondes et … gaz à fond !

ford mustang 2018 GT V8
ford mustang 2018 GT V8
ford mustang 2018 GT V8
ford mustang 2018 GT V8

Le V8 5.0 de 450 ch rugit, la Mustang reste sur place tenue par ses freins avant et les pneus arrière patinent dans un vacarme indescriptible. En moins de 5 secondes, une épaisse fumée entoure la voiture et une odeur de gomme brulée envahit l’habitacle (note perso : la prochaine fois, penser à fermer la fenêtre). Je tiens l’accélérateur à fond pendant les 15 secondes le temps que Thomas fasse les images, mais sans réaliser qu’il ne voit plus la voiture tant la fumée est épaisse.

Fin de l’exercice… il faudra plusieurs minutes pour que la fumée se dissipe autour de la Mustang. Cela laisse le temps à un automobiliste de passer (on avait pourtant choisi une route déserte…) et de s’inquiéter. « Il y a un problème ? », nous lance-t-il en pointant la petite colonne de fumée qui sort du coffre. « Non tout va bien merci, la voiture a un peu chaud c’est tout », lui répond-t-on pour le rassurer mais sans le convaincre vraiment. La prochaine fois on fera l’exercice sur un circuit (ce qui est préconisé par le constructeur) pour enchainer avec un Launch Control. Car c’est sûr, les pneus étaient bien chauds !
 

=> Voir Fiche technique Ford Mustang V8 GT 2018

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
jlfor08374

En effet, très futile....

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Mustang