Vous êtes ici :

La plateforme électrique MEB de Volkswagen est finalisée

VW ID Buzz
Le concept Volkswagen ID Buzz dévoilé au salon de Detroit repose sur la plateforme modulaire MEB dédiée à l'électrification des modèles du groupe VW.

Volkswagen annonce que sa plateforme modulaire électrique MEB, sur laquelle reposent ses derniers concepts ID et ID Buzz est désormais finalisée. Ce qui signifie que le développement de modèles de série va pouvoir commencer et que d'autres marques, comme Seat et Skoda, vont pouvoir l'utiliser.



Après le concept ID (monospace compact) au Mondial de l’automobile 2016, Volkswagen a profité du salon de Detroit 2017 pour dévoiler le concept ID Buzz (Combi), tout aussi autonome et lui aussi électrique. Tous les deux reposent sur une plateforme nouvelle génération baptisée MEB, pour Modularer Elektrobaukasten ou Plateforme modulaire électrique.

Destinée aux futurs modèles hybrides rechargeables et électriques du groupe VW, celle qui était jusqu’à présent toujours en développement est aujourd’hui finalisée. C’est ce qu’a confirmé Frank Welsch, responsable du développement chez Volkswagen, à nos confrères d’Automotive News Europe.


Plateforme dédiée

Ce qui signifie que le premier modèle électrique conçu comme tel de Volkswagen (la version de série du concept ID) devrait bien être commercialisé à l’horizon 2020 comme prévu. Ensuite, les modèles s’enchaîneront avec un SUV attendu peu après puis, si le feu vert est reçu, un nouveau Combi sur base de l’ID Buzz.

VW Concept ID
La Volkswagen ID sera la première à utiliser en série la plateforme MEB.

Jusqu’à présent, les modèles électrifiés de Volkswagen (e-Golf, Passat GTE, etc.) n’étaient que des dérivés de modèles thermiques existants, basés sur une plateforme certes modulaire, mais pas pensée pour l’intégration des différents moteurs et des batteries.

Avec la plateforme MEB, Volkswagen pourra à loisir créer de nouvelles configurations (moteur avant, moteur arrière, double moteur, etc.) pour ses modèles dédiés à l’électrique, tout en soignant l’autonomie et en préservant l’espace intérieur et le volume de coffre.


Egalement pour Seat et Skoda

La finalisation de la plateforme MEB va intéresser également au plus haut point d’autres marques du groupe Volkswagen. A commencer par Seat et Skoda, qui vont pouvoir plancher sur leurs propres modèles pensés pour l’hybridation et l’électrification. « Plus de la moitié des modèles déjà envisagés avec cette plateforme ne sont pas des modèles Volkswagen » précise même M. Welsch.

Audi pourrait aussi utiliser cette plateforme destinée aux modèles des segments C et D (Golf, Tiguan, Passat, etc.) mais pas pour son futur SUV Q6 e-tron ni pour son A9 e-tron qui se posera en rivale de la Tesla Model S. Il faut dire qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie question gabarit.

Porsche Mission E
La Porsche Mission-E est attendue en 2019.

Idem pour Porsche avec sa Mission-E, au développement déjà bien poussé, mais dont la plateforme vient directement de Zuffenhausen.

Source : Automotive News Europe

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Volkswagen