Vous êtes ici :

Lamborghini Urus : photos, infos et vidéo du premier Super-SUV !

Lamborghini Urus 2018 SUV vue avant jaune
Le Lamborghini Urus sera commercialisé au printemps 2018 à partir de 205 715 euros.

Voici le premier SUV Lamborghini, si l'on excepte le rustique LM002 des années 1980. L'Urus est même un « Super-SUV » dixit la marque italienne. 0 à 100 km/h en 3,6 s et 305 km/h en pointe justifient cette pompeuse appellation.

Avril 2012, salon de Pékin : Lamborghini annonçait sa volonté d’investir le marché des SUV avec l’Urus Concept. Printemps 2018 : la version de série arrivera en concession.  

>> Lire Pékin 2012 - Lamborghini Urus, un taureau haut perché
 

Lamborghini Urus en vidéo


Lamborghini Urus : le Super-SUV !

Lamborghini Urus 2018 SUV vue de profil jaune
Le Lamborghini Urus est long de 5,11 m pour une hauteur de 1,64 m.
Troisième modèle de la gamme aux côtés des Lamborghini Aventador et Lamborghini Huracan, le Lamborghini Urus n’est pas un simple SUV.

Lamborghini LM002 vue de profil or
Le Lamborghini LM002 est ...
... l'ancêtre de l'Urus
Ce lointain héritier du rustique Lamborghini LM002 des années 1980, est décrit par le constructeur comme un « Super-SUV » qui ne définit rien de moins qu’un nouveau segment de marché ! N’en déplaise aux amis de la poésie, Lamborghini ne rime pas avec modestie…

305 km/h, 0 à 100 km/h en 3,6 s : le Lamborghini Urus est un SUV sportif !  


Long de 5,11 m pour une hauteur limitée à 1,64 m, l’Urus arbore des lignes de coupé. Le Lamborghini Urus offre 5 places, une optionnelle configuration à 4 places sera également proposée et le volume de coffre est de 616 litres. Il n’a pas de concurrent… pour l’instant.

Ses performances sont au-dessus du lot : 0 à 100 km/h expédié en 3,6 s, 12,8 s pour atteindre 200 km/h et vitesse maximale de 305 km/h. Les autres SUV auront du mal à le suivre. Et pour stopper cette enclume de 2 200 kg lancée à 100 km/h, il faut un dégagement de 33,7 m. Poussez-vous, j’arrive !

 

Urus : un V8 turbo sous le capot

Lamborghini Urus 2018 SUV vue arrière jaune
Le moteur V8 4.0 biturbo du Lamborghini Urus est une évolution de celui de l'Audi RS6.

En 2012, Lamborghini annonçait une puissance de 600 ch se gardant bien d’indiquer l’architecture du moteur. Les pronostics allaient bon train avec deux hypothèses logiques : un V10 ou un V12 tous deux atmosphériques pour respecter l’ADN mécanique de la marque.
Tout faux ! Sous le capot de l’Urus de série, il y a un V8 4.0 biturbo fort de 650 ch et 850 Nm. Il est associé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Il s’agit du bloc que l’on trouve déjà dans l’Audi RS6 (605 ch en version Audi RS6 Performance). La raison est simple. Le Lamborghini reprend  la plateforme technique MLB Evo de ses « cousins germains » Porsche Cayenne 3 et Audi Q7 2.
 

Le Lamborghini Urus aura droit à une variante hybride rechargeable

Son compartiment moteur n’est pas taillé pour loger plus gros qu’un huit cylindres. Chez Lamborghini, on justifie ce choix technique par la nécessité d’offrir beaucoup de couple moteur afin de juguler l’embonpoint de l’engin qui officiellement se situe sous la barre de 2,2 tonnes. L’Urus montera en puissance par la suite à l’aide d’une version hybride rechargeable programmée pour 2020.

On pense bien sûr au système de l’Audi Q8 Concept, lequel reçoit le renfort d’un électromoteur de 100 kW (environ 136 ch). L’Urus PHEV verrait un peu plus grand et disposerait alors d’environ 800 ch. Et pourquoi pas une variante 100% électrique pour clôturer l’offre ?



Quatre roues motrices et directrices

Lamborghini Urus 2018 SUV vue arrière jaune roulant sur circuit
L'Urus serait-il plus à son aise sur circuit que dans la boue ?

En bon Super SUV, le Lamborghini Urus dispose bien évidemment d’une transmission intégrale mais plus adaptée à la performance qu’au franchissement. Il y a une répartition du couple entre les essieux avant et arrière (40/60 en usage courant) et pour offrir le dynamisme d’une propulsion, jusqu’à 87 % sur l’arrière. Le couple vectoriel est aussi reparti par côté. De plus, l’Urus s’offrira le système à quatre roues directrices déjà connu sur la Lamborghini Aventador S.

>> Lire Essai Lamborghini Aventador S

Celui-ci rendra l’Urus plus agile, la marque indique que cela réduit virtuellement l’empattement (3 mètres) de 60 cm lorsque les roues arrière braquent dans le sens opposé à celle du train avant. Et, a contrario, l’Urus serait plus stable à haute vitesse avec une distance inter-essieu majorée de 60 cm lorsque les roues avant et arrière braquent en sens opposé.

 

Conduite autonome de niveau 2

Lamborghini Urus 2018 SUV habitacle planche de bord cuir fauve et noir
Le Lamborghini Urus dispose d'une interface 100% numérique avec pas moins de trois écrans.

Le Lamborghini Urus bénéficie des nombreuses aides à la conduite disponibles dans le groupe Volkswagen. Jusqu’à 6 modes de conduite sont proposés.

Pour un usage sur bitume : Strada (route), Sport et Corsa (course !) et hors asphalte, Terra (off-road), Neve (neige), et Sabbia (sable) pour les clients des pays du Golfe notamment. La garde au sol s’adapte en fonction avec la possibilité de croiser les « ponts » pour s’affranchir des obstacles.

Enfin, en matière de conduite autonome, il atteint le niveau 2 avec un contrôle automatisé de la vitesse et de la direction.

Lamborghini annonce un tarif conseillé de 171 429 euros hors-taxe pour l'Europe.

Le prix du Lamborghini Urus est donc de 205 715 euros TTC.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Lamborghini Urus