Vous êtes ici :

L'argus en finale de la Peugeot 308 Racing Cup au circuit Paul Ricard

Peugeot 308 Racing Cup Paul Ricard 2017 départ
Une Peugeot 308 Racing Cup, c'est bien. 21 exemplaires sur la même grille de départ, c'est encore mieux ! La dernière manche de la saison 2017 s'est déroulée sur le circuit Paul Ricard, qui accueillera la Formule 1 dès 2018.

Un peloton de 21 Peugeot 308 Racing Cup, deux courses sprint de 30 minutes et le circuit du futur Grand Prix de France de Formule 1 en guise de champ de bataille : L'argus a participé à la finale de la 308 Racing Cup au Castellet. Récit.

Voiture à l'essai : Peugeot 308 Autres versions

Page 1L'argus en finale de la Peugeot 308 Racing Cup au circuit Paul Ricard 

Dans l’imaginaire collectif, les voitures sportives restent une spécialité Porsche, Ferrari, ou McLaren. Ce serait oublier nos constructeurs français, certes timides dans leurs gammes de série mais tous représentés dans les hautes sphères de la compétition automobile : Renault en Formule 1, Citroën en WRC, Alpine en WEC, et Peugeot au Dakar et en rallycross !

308 Racing Cup vs 308 GTi
308 ch pour 1 100 kg à gauche, 270 ch et 1 205 kg à droite : la 308 Racing Cup fait passer la 308 GTi pour une sage voiturette !

Autant d’engagements officiels en championnats du monde qui n’interdisent pas la « compétition-client », au travers de formules de promotion qui s’adressent au grand public : rien que chez Peugeot, il existe les Rencontres Peugeot Sport, la 208 Rally Cup et, depuis 2017, la fameuse 308 Racing Cup...

 

La 308 Racing Cup, kézako ?

Par rapport à la 208 Racing Cup à laquelle nous avions déjà goûté en 2017 (lire les 10H de Magny-Cours en 208 Racing Cup), la 308 éponyme change de dimension. Ici, point de moteur, de boîte, de châssis et de pneumatique proches de la série, mais une vraie voiture de course façonnée de pièces « compétition ».

Peugeot 208 Racing Cup New Team COmpetition
208 Racing Cup
Peugeot 308 Racing Cup Paul Ricard 2017 action avant gauche
308 Racing Cup

En détails : un 1.6 turbo de 308 ch, une boîte séquentielle Sadev, une coque spécifique aux voies élargies posée sur quatre pneus slicks. Et un aileron qui singe une voiture de DTM ! Après avoir bouclé quelques tours à son volant à l’été 2017 (lire notre essai Peugeot 308 Racing Cup), nous voilà partis pour affronter les habitués de sa coupe de marque, à l’occasion de l’ultime manche de la saison sur le circuit du Paul Ricard.

 

Quand Peugeot côtoie Porsche et McLaren

Si les Rencontres Peugeot Sport convoquent des plateaux 100% Peugeot, le trophée 308 Racing Cup s’intègre au championnat de France des circuits, véritable festival du sport automobile. Au programme des week-end de course : le championnat GT4 (BMW M4, Ford Mustang, Ginetta, McLaren 570, Porsche Cayman, Maserati Gran Turismo…), la Porsche 911 Carrera Cup, la monoplace F4, la Renault Clio Cup, et la Peugeot 308 Racing Cup donc.

Maserati GT4 SRO
Championnat GT4
Championnat F4
Championnat F4

Pour chacune des formules, le planning s’articule autour de deux séances d’essais libres le vendredi, suivies par deux qualifications et deux courses les samedi et dimanche. En 308 Racing Cup, les manches se limitent à 30 minutes seulement, et obligent les pilotes à « tout donner » dès le départ… En route !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308