Accès pro Mon Argus®
Vous êtes ici :

Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places

Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
Avec 14 cm de plus, le Grand C-MAX permet de loger trois rangées de sièges sans détruire lesproportions harmonieuses du modèle court.

Avec quatre familles de modèles au catalogue, Ford est devenu un grand spécialiste du monospace. Dans cette catégorie, le nouveau C-Max reste le compact en titre et le Grand C-Max arrive en renfort pour proposer sept places.

Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
 
Dans cette catégorie des compacts où les modèles à sept places représentent 30 % des ventes, Ford propose une version Grand C-Max allongée et dotée d'une modularité originale, qui s'inspire de son cousin par alliance, le Mazda 5.
 
Plus long de 14 cm, pris sur l'empattement, et plus haut de 6 cm par rapport au C-Max, le Grand C-Max confirme sa vocation familiale et cultive la différence en se dotant de portes arrière coulissantes. Cette version inédite partage les nouveaux moteurs, les retouches esthétiques et les nouveaux équipements qui distinguent le C-Max à cinq places qui n'a pas changé de gabarit.
 
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places

Que du bonus...


En accentuant ses galbes tout spécialement au niveau des flancs, le nouveau C-Max suit la mode actuelle au plus près. Tandis que la version longue, qui a hérité de la même fluidité de style, ne se remarque pas, à moins que les deux modèles ne soient côte à côte. L'évolution la plus notable concerne les motorisations au rendement amélioré, de manière à échapper quasiment toutes au malus. En attendant de revenir sur les nouveaux moteurs à essence à injection directe (150 et180 ch) qui donnent des ailes à ce nouveau monospace compact, nous avons testé le Grand C-Max dans sa version diesel la plus puissante.
 
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
  

... et du tonus


Les 163 ch ne sont pas de trop pour apporter la vivacité qui convient à ce véhicule de près de 1 600 kg. À cet égard, les « petits » diesels de 95 et 115 ch devront être réservés au C-Max compact sous peine de nuire à l'agrément de conduite.
 
Avec une boîte aux six rapports bien étagés, comme toujours chez Ford, le Grand C-Max se distingue par un silence de fonctionnement enviable, une souplesse appréciable et un caractère enjoué qui fait vite oublier son gabarit. S'il n'a pas la vivacité du modèle compact dans les changements d'appui, il reste incontestablement un membre de la famille Focus. La bonne surprise est à la pompe : le Grand C-Max ressort en effet avec un peu plus de 7 l aux100 km (5,3 l en données constructeur). Le confort est aussi un de ces points forts si l'on s'en tient aux sièges avant car, à l'arrière, il faut un peu d'indulgence.
 
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
  

Espace à la carte


Particulièrement facile d'accès avec ses portes arrière coulissantes, le Grand C-Max présente cinq sièges arrière individuels qu'on peut replier pour obtenir un plancher plat. L'originalité se situe au second rang, avec une sorte d'accoudoir, inconfortable pour s'y asseoir, mais escamotable dans l'assise du siège arrière droit. Ce qui ménage un couloir central permettantl'accès direct aux sièges de troisième rang.
 Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour emmener quatre enfants, c'est une facilité appréciable mais, à moins d'être contorsionnistes, les adultes devront faire coulisser un siège de second rang.
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
 
Une fois installé, la garde au toit est amplement suffisante et le hayon n'est pas trop proche de la nuque. En revanche, le coffre se limite à sa plus simple expression avec une capacité ridicule de... 92 litres. La visibilité est correcte à toutes les places, le plus mal loti restant le conducteur, qui ne distingue pas exactement où se situe le pare-chocs avant.  
 

Bilan.


La présentation intérieure toujours un peu clinquante ne fait que souligner la modernité et le caractère dynamique et sécuritaire de ce monospace pour jeunes familles. Un système d'assistance au stationnement est même proposé en option (300 €), sans oublier la détection de présence dans l'angle mort (450 €).
 

Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places

L'immatriculation
Puissance fiscale9 CV
Prix de la carte grise309 €
Rejets de CO2139 g/km
Bonus/malus écologiqueNi bonus ni malus

consommations


Ville/Route/Mixte6,6/4,5/5,3 l aux 100 km
Prix d'un plein/Autonomie78 €/1 220 km

garantie/entretien


Durée 2 ans/kilométrage illimité
Révision tous les 20 000 km ou 1 an
Prix d'un train de pneus** 560 € (Michelin)
 

Bien vu


Esthétique originale
Confort et silence
Performances honorables et consommations raisonnables
Modularité bien vue et adaptée aux enfants
 

A revoir


Planche de bord clinquante et trop de commandes
Place centrale de second rang inconfortable
Nez du véhicule invisible
Trop d'écart entre Trend et Titanium*
 
 

En 5 places, le C-Max II


Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places Plus court de 14 cm que le grand C-Max (4,38 m de long soit 1 cm de plus que l'ancien modèle), le C-Max en reprend la définition technique mais en configuration à cinq places avec des portes arrière battantes et non coulissantes, et un tarif inférieur de 1 300 €.

 
 
 
 
 
 
Plus léger (de 103 kg), le « petit » C-Max se montre moins gourmand et émet naturellement moins de CO2. Ce qui lui vaut, en diesel 1.6 TDCi, un bonus de 100 € et d'échapper au malus pour toutes les autres versions à essence ou diesel. La capacité du coffre, variable de 471 à 1 723 litres, reste très « familiale ». Pour la présentation générale et l'équipement, les finitions sont calquées sur le contenu du Grand C-Max, avec le même grand écart entre Trend et Titanium.
 
Le Ford C-MAX voit grand pour offrir sept places
Sur la route, le C-Max profite de sa légèreté pour démontrer une plus grande vivacité, que l'on ressent lors des accélérations et des reprises.
 
Les évolutions en ville et les manœuvres de parking sont également plus faciles. Le gain de consommation est de 0,3 I aux 100 km avec le moteur 1.6 TDCi et 0,2 I aux 100 km en 2.0 TDCi. Le C-Max conserve la modularité Diago-Flex de l'ancien, qui permet de recentrer les deux sièges arrière une fois le « coussin » central déposé.
 
(*) Pour un prix moyen par cheval fiscal de 34,3 € en 2010. (**) Prix indicatif en septembre fourni par Speedy (www.speedy.fr).
Commentaire (0)

Mots clés

Votre commentaire

Si vous ne visualisez pas correctement le code, cliquez-ici   

À lire aussi

A lire aussi
La Cote Argus®

Calculez la Cote Argus de votre Ford en 2 minutes !

Calculer la Cote Argus de ma Ford C Max

Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Articles récents

Essai Fiat 500X : la Fiat du renouveau - 2014

La Fiat 500 X marque l'arrivée du constructeur italien dans un segment en pleine explosion, celui des petits crossovers et SUV. Derrière ses courbes calculées pour séduire, elle affiche un tempérament plus sérieux qu'il n'y parait. Essai de la 500X avec son diesel de 120 ch.

Audi Q3 restylé : il peaufine ses arguments

Moteurs qui gagnent en puissance comme en sobriété, équipement de série en hausse (feux xénon...), tarifs à peine augmentés. Le Q3 joue sur du velours : un leader n'a pas besoin de bouleverser son offre. Juste de continuer à montrer la voie. Essai du nouveau Q3 avec le TDI 150.
Nos partenaires
Essai Fiat 500X : la Fiat du renouveau - 2014
Audi Q3 restylé : il peaufine ses arguments
Essai BMW 218i Active Tourer :  le Scénic de Munich (vidéo)