Vous êtes ici :

Le futur SUV de DS fabriqué à Mulhouse

SUV DS
DS propose déjà un SUV, la DS6, mais réservé uniquement à la Chine. Le SUV compact pour l'Europe sera complètement revu, surtout techniquement.

DS doit devenir une marque, et pour cela il faut une gamme complète. Six modèles sont prévus pour 2020, et l'un des plus importants sera un SUV compact. Il arrivera en 2018, et sortira de l'usine de Mulhouse (68).

Une gamme complète pour DS

Le redressement de PSA passe par la clarification du positionnement des marques Citroën et Peugeot, et l'émergence de DS comme marque à part entière. Pour cela, la gamme comportera non plus trois, mais six modèles à l’horizon 2020.

Six modèles donc pour DS en 2020 : une nouvelle DS3 complétée d’un petit SUV (production à Poissy), une DS4 plus classique accompagnée elle aussi d’un SUV et d’une berline 4 portes pour la Chine. Une grande berline pourrait assurer le rôle de haut de gamme, sans doute en remplacement de la C5. Un développement qui permettra de se positionner sur des segments plus porteurs.

Le SUV compact arrivera pour sa part en 2018. N’oublions pas que DS propose déjà ce genre de véhicule en Chine, la DS 6. Un modèle qui n’a toutefois pas été prévu pour l’Europe, avec donc une arrivée tardive de DS sur ce juteux marché.
 

Plusieurs modèles pour l’usine de Mulhouse

C’est que la DS 6 vendue en Chine est toujours basée sur l’ancienne plateforme PF2. Pour l’Europe, PSA privilégie sa nouvelle plateforme modulaire EMP2, celle de la Peugeot 308. Et cette plateforme sera très prochainement implantée dans l’usine de Mulhouse, en partie libérée en juin par le passage à une seule ligne de production.
 
Grâce aux 400 millions d’investissements promis en échange d’un accord de flexibilité, cette usine va accueillir plusieurs nouveaux modèles pour compléter les 2008, C4 et DS4. Aux côtés de deux modèles Peugeot, ce SUV DS sera donc l’un d’entre eux.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
fpapkoff257

Il ne s'agissait nullement de dénigrer qui que ce soit, mais plus simplement de donner un exemple de véhicule basé sur cette plateforme. Car pour être totalement exhaustif, il aurait aussi été nécessaire de citer le C4 Grand Picasso et la Peugeot 408 (Chine).

ludo.jb351

La plateforme EMP2 a d'abord été inaugurée par la Citroën C4 Picasso. Pourquoi toujours dénigrer la marque au profit de Peugeot à chaque fois que vous évoquer le groupe ? Il faudra bien accepter la réalité un jour.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de DS