Vous êtes ici :

Les taxes sur le gazole augmenteront en 2016 et 2017

Hausse des taxes du gazole en 2016 et 2017
Dans le cadre du rééquilibrage de la fiscalité sur les carburants, le gazole augmentera de 1 centime dès le 1er janvier 2016 alors que l'essence baissera d'autant.

Quelques jours après avoir écarté la possibilité d'une hausse des taxes sur le gazole, le gouvernement a finalement décider de les augmenter de 1 centime en 2016 puis 2017. Dans le même temps, celles sur l'essence baisseront d'autant.



La taxation du gazole augmentera d'un centime par litre en 2016 puis en 2017 dans le cadre d'un plan de rapprochement de la fiscalité des carburants sur cinq ans qui verra l'essence baisser d'autant, a annoncé mercredi le gouvernement.

Des députés, notamment de la majorité, souhaitaient profiter de l'examen du projet de loi de finances pour 2016 pour obtenir une hausse des taxes sur le gazole mais l'Assemblée nationale avait fini par y renoncer, suivant l'avis du gouvernement qui souhaitait prendre davantage de temps.

Ce dernier avait expliqué, par la voie du secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, ne pas vouloir légiférer à la "va-vite" et surtout éviter d'adresser un signal contradictoire sur le plan fiscal au moment où l'exécutif affiche deux milliards d'euros de baisses d'impôt sur le revenu pour les ménages. La solution est intervenue avec la décision de transférer à une réduction des impôts locaux la recette supplémentaire générée par une taxation augmentée du gazole.


Prime doublée

"Le gazole bénéficie historiquement d'un traitement fiscal favorable, avec une taxation TTC inférieure de près de 20 centimes par litre par rapport à l'essence", lit-on dans un communiqué du Premier ministre Manuel Valls.

Compte tenu de la domination du diesel dans le parc automobile français, la mesure générera une recette qui sera affectée, précise Matignon, à "l'allégement de la fiscalité locale des contribuables modestes, et notamment des retraités".

Dans le cadre du plan sur la conversion écologique du parc automobile, le gouvernement a, par ailleurs, confirmé mercredi que l'ensemble des véhicules diesel de plus de 10 ans (au lieu de 15 ans)  seraient désormais concernés par la prime octroyée pour leur remplacement, celle-ci passant de 500 à 1 000 euros.

Partager cet article
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (5)
vandenheede

On en a marre des taxes sous couvert de l'écologie le moteur diesel qui depuis 5 ans a progressé au niveau de la lutte sur les particules et sur les NOX . Ces nouveaux aménagements ( filtre à particule , réservoir d'Adblue ) entraînent des surcoûts importants pour l'automobiliste et des rentrées fiscales supplémentaires pour l'état via la TVA. Les moteurs à essence produisent des particules mais n'ont pas le filtre à particule.

H_Master

Le gasoil est le pire carburant automobile (30 ans de perdu)... Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu'il est plus coûteux à produire & plus polluant! Un manque à gagner de près de 7 milliards d'euros par an pour le budget de l'État ! Signons la pétition "essence-gasoil, mêmes taxes" _lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _ Merci

jm.ander926

Ce gouvernement n'est pas à un changement d'avis près. Les pas en avant et en arrière font partie de son quotidien !!!! quant à l'augmentation des taxes dur le diesel, VAG lui a servi sur un plateau les arguments démagogiques pour faire passer cette pilule qu'il n'arrivait pas à nous faire avaler depuis de nombreuses années. Rien que pour cela, j'espère que les amendes vont tomber drues sur VAG qui a discrédité toute la filière automobile par sa tricherie éhontée.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
152 766 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !