Vous êtes ici :

Lynk&Co, Geely part en conquête avec l'aide de Volvo

3/4 avant crossover Lynk&Co 01 (2016)
Le premier modèle de Lynk&Co sera un crossover compact, la révolution sera à chercher ailleurs...

Comme d'autres constructeurs chinois avant lui, Geely part à son tour à la conquête du monde auto avec de belles ambitions. Pour donner naissance à Lynk&Co, Geely s'appuie largement sur Volvo. La nouvelle marque ambitionne également de revoir en profondeur l'expérience client autour du produit.

Si l'on évoque souvent les constructeurs chinois pour leurs copies, il ne faut pas oublier que nombre d'entre eux font d'énormes progrès. En matière de technologies, de design, et de qualité.

C'est le cas de Geely, dont les derniers modèles comme les Borui, Boyue, Emgrand GL ou Emgrand GS n'ont au final pas grand chose à envier aux modèles équivalents chez les constructeurs occidentaux, japonais ou coréens. Mais son image de constructeur chinois l'empêche de vendre ces modèles à des tarifs plus élevés. Y compris en Chine.

Comme d'autres avant lui, Geely s'est donc lancé dans un processus de création d'une nouvelle marque en partant d'une feuille blanche. Avec pour ambition de vendre en Chine, mais pas uniquement.

Ainsi, la marque fera ses débuts sur son marché national en 2017. Et devrait partir à la conquête de l'Europe en 2018. Avec des objectifs plutôt conséquents : 500 000 voitures par an dans 5 ans.

 

Jurisprudence Qoros ?

Des orientations et des ambitions qui sont à rapprocher de ce qu'a tenté Chery avec sa marque Qoros. Avec le résultat que l'on sait : ventes en berne en Chine et abandon des objectifs européens. Mais Geely a un atout dans sa manche : Volvo.

Lynk&Co 01 (2016)
La plateforme CMA de Geely et Volvo, prévue dès sa conception pour l'électrification

Les véhicules prévus par Lynk&Co sont ainsi conçus au sein de la co-entreprise entre Geely et Volvo, à Göteborg. Sur la base technique commune CMA (Common Modula Architecture), qui sera également utilisée par Volvo pour les modèles de la série "40" (S40, V40, XC40).

Quant au design, il est signé par l'équipe de Peter Horbury, ex patron du style de Volvo. Ceci est donc censé donner naissance à des produits en ligne avec les objectifs.

Mais au delà du produit lui même, Lynk&Co compte s'inscrire dans un univers similaire à celui des produits connectés, plus que dans un réseau automobile traditionnel. Lavente se fera donc en direct, sur internet ou dans des agences implantées dans des centres commerciaux.

Pour cela, des accords ont déjà été signés avec Microsoft ou Alibaba. Quant à l'entretien, on nous promet un service "à la maison". Des opérateurs viennent ainsi prendre en charge le véhicule chez le client selon son planning.

 

Lynk&Co 01

Lynk&Co 01 (2016)

Le premier modèle répond au simple nom de 01. Ainsi, Lynk&Co suit l'exemple des marques de smartphones avec une simple numérotation de ses produits, selon l'ordre de sortie.

Les prochains nouveaux modèles se nommeront donc sans surprise 02 et 03. Sans reconduction du nom lors du renouvellement.

Par contre, il ne faudra pas chercher la révolution automobile du côté du produit lui même. Le 01 est un crossover compact de 4,53 m de long et 1,86 m de large, répondant à des codes stylistiques très actuels :

  • un pavillon flottant éventuellement de couleur constrastée,
  • une face avant arborant des optiques séparées à la manière des Nissan Juke, Jeep Cherokee ou Citroën C4 Cactus,
  • une calandre élargie au maximum via l'intégration d'une partie des optiques, des LEDs et du chrome...
Lynk&Co 01 (2016)
Lynk&Co 01 (2016)

A bord, l'ambiance fait très... Volvo. Une ambiance chaleureuse, des matériaux soignés, mais sans bling-bling trop prononcé. Et des sièges avec appuie-tête intégré.

Le détail n'a pas été communiqué concernant l'équipement, mais le Lynk&Co 01 semble intégrer tout le nécessaire du moment : aides à la conduite, écrans, système audio de qualité, démarrage mains libres, toit panoramique...

La gamme ne sera en revanche pas articulée autour de niveaux de finitions classiques. Mais via des "collections". Dont deux exemples sont ici illustrés, l'un plus jeune et branché, l'autre plus chic et classique.

Lynk&Co 01 (2016)
Jeune et branchée...
Lynk&Co 01 (2016)
... ou classique et chic

Les services sont au cœur de la stratégie de la marque. Des services connectés qui seront intégrés au fur et à mesure, avec une plateforme de développement, ouverte aux développeurs. Mais aussi des services de mobilité avec l'intégration de l'auto-partage de façon native.

Lynk&Co 01 (2016)
Le partage de véhicule sera intégré au système multimédia

Le système multimédia permettra ainsi de "libérer" son véhicule pour l'auto-partage, via l'écran 10,1 pouces, selon son propre agenda.

L'accès des autres utilisateurs se fera via une clé virtuelle sur smartphone. Selon un principe déjà testé par... Volvo depuis quelques mois.

 

Motorisations du Lynk&Co 01

Basé sur la plateforme CMA, ce crossover en reprendra les diverses mécaniques annoncées par Volvo il y a quelques mois. Avec donc au programme des 3 cylindres 1.5 Turbo ou des 4 cylindres 2.0 Turbo. Une version hybride rechargeable est également prévue. Tout comme une variante 100% électrique.

Ce cousin du prochain Volvo XC40 sera par la suite complété par d'autres modèles. Peter Horbury a ainsi indiqué que le style des 5 prochains modèles était déjà figé. Quant au premier contact physique avec ce premier modèle, il devrait avoir lieu au prochain salon de Genève.

Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
135 092 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !