Vous êtes ici :

Maserati Levante vs Mercedes GLE Coupé : 1er match des SUV sportifs

 maserati levante 2016 vs mercedes gle coupe 2015
Premier duel pour le Maserati Levante qui descend dans l'arène et affronte le Mercedes GLE Coupé.

Première tentative sur le marché des SUV pour Maserati qui présente le Levante. Face à lui, le Mercedes GLE Coupé, cette version sport de l'ex-ML l'attend de pied ferme. Premier match en statique.



Le segment des SUV de luxe naquit véritablement en 1970, avec l’apparition du Range Rover. Depuis l’arrivée du premier Mercedes ML (ou Classe M) en 1997,  ce marché est devenu la chasse gardée des constructeurs allemands. Les marques italiennes y ont jusqu’alors brillé par leur absence, ce ne sont pas les Rayton Fissore Magnum et Lamborghini LM 002, réalisés de manière quasi artisanale, qui ont pu soutenir la comparaison. Mais aujourd’hui, le réveil a sonné de l’autre côté des Alpes, le Maserati Levante, premier SUV de la marque italienne, se lance dans l’aventure. Ne fera-t-il qu’une bouchée du Mercedes GLE-Coupé, cette version sportive et exclusive du Mercedes ex-ML ? Première confrontation. Lire aussi notre article Maserati Levante vs Porsche Cayenne : le choc du salon de Genève.



Style : Docteur Jekyll vs Mister Hyde ?

Maserati Levante vue avant
D'un format de 5,03 m de long, le Maserati Levante en impose.

Tout en élégance et en sobriété – un peu trop peut-être – car, de profil, hormis les trois évents sur l’aile avant et le trident sur le montant de custode, le Maserati Levante est de facture très classique. Le pli qui

dynamise l’aile arrière peut même faire penser à un modèle Bentley…  En revanche, son faciès est sans équivoque, l’immense calandre et le non moins imposant placé trident au centre donnent immédiatement le ton. Dommage que la réalisation en plastique de cet élément central du design du Maserati Levante ne soit pas d’une qualité irréprochable.

La robe intégralement laquée de noir du Levante ne mise pas du tout sur des atours de SUV. Le SUV Maserati est davantage typé coupé, ce dont témoignent ses portières sans encadrement. Les bas de caisse comme les arches de roues sont traitées à l’identique de la carrosserie. Il n’y a finalement que les discrets sabots de protection aux bas des boucliers qui évoquent l’univers des véhicules de loisirs.
 

Retrouvez notre vidéo exclusive du Maserati Levante 2016

 

Mercedes GLE Coupé vue avant
Avec une longueur de 4,90 m, le Mercedes GLE Coupé est plus trapu.

De son côté, le Mercedes GLE Coupé, présenté ici en version AMG, fait dans le brutal. Sa robe rouge attire l’œil. Tout en muscle, son capot surplombe une face très aérée : la large calandre accompagne un bouclier ajouré.

La monte pneumatique du Mercedes GLE 450 AMG est généreuse : 315 / 40 / R21 à l'ar et 275 / 45 / R21 à l'avant.
La monte pneumatique du Mercedes GLE 450 AMG est généreuse : 315 / 40 / R21 à l'arrière et 275 / 45 / R21 à l'avant.
Le jonc chromé au-dessus des feux est la marque des coupé Mercedes. Le SUV Coupé dérivant du GLE n'échappe pas à la règle.
Le jonc chromé au-dessus des feux est la marque des coupés Mercedes. Le SUV Coupé dérivant du GLE n'échappe pas à la règle.

L’aspect baroudeur du Mercedes GLE Coupé est suggéré par des marchepieds qui inspirent la robustesse tandis que les passages de roues sont subtilement léchés par un fin cerclage en plastique gris grainé. Pour le reste, l’ambiance est davantage orientée sport qu’aventure. Il n'y a pas de sabot de protection sous les boucliers, ce n'est pas le genre du kit AMG.

 

A bord : luxe, calme et « tactilité » … ou pas

Maserati Levante planche de bord
Matériaux nobles et ambiance classique à bord du Maserati Levante.

Maserati réussit parfaitement son entrée dans le club fermé des SUV de luxe. Dans le Levante, l’ambiance est luxueuse avec une planche de bord intégralement garnie de cuir : noir en partie haute et crème en partie basse. Au-dessus, l’Alcantara règne en maître et recouvre les montants de vitres, le pavillon et les pare-soleils. La touche finale est apportée par l’emploi de bois précieux sur la console centrale et devant le passager.

Maserati levante 2016 planche de bord écran tactile
L'écran tactile est la pièce maitresse.

Dans cet univers très classique qui répond aux critères traditionnels du luxe, la modernité est incarnée par un écran tactile de format 4/3 d’une diagonale de 8,4 pouces (21,33 cm). Cette interface peut être également manipulée via deux molettes implantées sur la console centrale au pied du sélecteur de vitesse. Cet « iDrive » de Maserati n’est pas d’une grande utilité car la navigation dans les différents menus n’est pas aussi intuitive que par une manipulation tactile en direct… Une première entaille dans cette présentation idyllique du Maserati Levante. Qui se poursuit en détaillant de près la finition, qui n’est pas à la hauteur des productions allemandes, certains plastiques font cheap et les ajustements du mobilier aussi. 
     

Apparu pour la première fois au salon de Detroit en janvier 2015, le Mercedes GLE Coupé offre pourtant une présentation intérieure un peu datée. Il y a beaucoup trop de boutons sur la console centrale et cette dernière n’a rien d’exclusive puisqu’elle a été très largement employée dans la gamme sur les anciennes Classe C et Classe E notamment. La raison en est simple : le mobilier du GLE Coupé est repris du Mercedes ML lancé en 2011.

Mercedes GLE Coupé planche de bord
Dans le GLE Coupé, l'écran n'est pas tactile.

Restylé en 2015, le Mercedes ML prend l’appellation Mercedes GLE, ce qui se traduit à bord par l’arrivée d’un écran rapporté intégré tant bien que mal entre les aérateurs. Ce matériel n’est pas tactile et nécessite l’usage d’une mollette sise sur la console centrale. Le Mercedes GLE Coupé impose par ailleurs de se plier à l’ergonomie propre aux modèle de la gamme, à savoir un levier de commande de boîte automatique situé au volant (à l’américaine), une commande de frein de parking en bas à gauche de la planche de bord et, enfin, une commande d’essuie-glace rotative, placée elle aussi à gauche du volant…  Cela demande un temps d’adaptation.

 

Places arrière : Levante, moins coupé, plus habitable

Avec sa silhouette à mi-chemin entre celle d’un SUV classique typé break (façon BMW X5) et celle d’un Coupé SUV ou SUC (façon BMW X6), le Maserati Levante offre un bon accueil aux places arrière. La garde au toit est bonne (93 cm) et la banquette est confortable. La place centrale est elle aussi moelleuse et ne souffre pas du tunnel de servitude puisque ce dernier ne pénètre pas trop dans l’habitacle. En revanche, la console centrale s’étire beaucoup vers l’arrière et imposera au passager du milieu de chausser une petite pointure…
 

A l’arrière du GLE Coupé on regrette immédiatement la chute de pavillon prononcé qui fait son succès à l’extérieur. Le vitrage arrière surteinté n’est pas compensé par le pavillon vitré puisque ce dernier ne s’étire qu’au-dessus des places avant. Il ne faudra pas vouloir rechercher autant d’habitabilité que dans le Levante. Pour être à armes égales sur ce chapitre mieux vaut comparer le SUV Maserati avec le Mercedes GLE "classique".

 

Coffre : le GLE Coupé est plus généreux

Malgré son format imposant, le Maserati Levante ne s’illustre pas par une capacité de chargement digne d’un déménageur. Le long empattement témoigne plutôt que l’accent a été mis sur l’espace habitable plus que sur le compartiment à bagages. Mais sur ce segment très élitiste, le maître étalon est le sac de golf. Alors, au-delà d’une capacité de de 550 litres, retenez que vos sacs de golf seront très bien accueillis. 

Malgré son gabarit plus bref : 4,90 m contre 5,03 m pour l’italien, le Mercedes GLE dispose d’un volume de coffre plus grand d’une centaine de litres. La capacité de chargement atteint 650 litres.

 

Moteurs : six cylindres au minimum

La palette des motorisations du Maserati Levante va droit au but. Un moteur V6 essence biturbo de 430 ch (qui équipe le modèle présenté dans cet article) et un V6 diesel de 275 ch composent la gamme. L’un comme l’autre sont associés à une boîte automatique à 8 rapports et reliés aux roues via la transmission intégrale Q4. L'entrée de gamme essence sera ensuite confiée à une version V6 de 350 ch. Puis une version hybride rechargeable est annoncée pour 2017, (lire notre article Maserati Levante : une version hybride en préparation) elle disposera d’un moteur V6 3.6 associé à deux électromoteurs et développera une puissance cumulée de 251 ch. Il est ensuite probable que le Maserati Levante monte en puissance en s'équipant du moteur de l'Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Verde à savoir un V6 de 510 ch...

Le Mercedes GLE Coupé articule sa gamme autour d’une version V6 diesel de 258 ch et de quatre versions essence à moteur V6 : GLE 400 (333 ch) et GLE 450 AMG (367 ch, illustrée dans cet article) et à moteur V8 : GLE 63 AMG (557 ch) et GLE 63 S (585 ch). Il n’est pas prévu officiellement de version hybride mais, le cas échéant, l’attelage 350e (moteur à quatre cylindre essence + électromoteur de 275 ch au cumul) proposé sur la Mercedes Classe C hybride et le nouveau Mercedes GLC hybride est  prêt.

 

Prix : destins croisés

Maserati Levante vs Mercedes GLE Coupé
Le Maserati Levante comme le Mercedes GLE Coupé emploient le chrome avec parcimonie.

Le Maserati Levante est facturé 72 800 euros en diesel et 90 500 euros en essence. Le Mercedes GLE Coupé débute à partir de 69 900 euros en diesel et ses prix montent jusqu’à 141 750 euros pour la version AMG 63 S, (lire notre article Mercedes GLE Coupé : les prix du concurrent du BMW X6). 

Il n'y a pas de concurrence vraiment frontale puisqu'en diesel le Levante  est un peu plus puissant que le GLE. Tandis qu'en essence, le Levante s'intercale entre le GLE 450 AMG et le GLE 63 AMG.Il faudra attendre la version V6 essence de 350 ch du Levante pour le comparer le GLE Coupé 450 AMG. Affaire à suivre donc...

 

Bilan Maserati Levante VS Mercedes GLE Coupé

Pour sa première incursion sur le segment des SUV, Maserati réussit son entrée avec un Levante bien présenté et parfaitement calibré pour un usage familial. Il ne manque plus que l'épreuve des essais pour valider un comportement aussi dynamique que celui de ses rivaux germaniques.

*****

L'argus.fr remercie vivement l’abbaye des Vaux de Cernay (78) pour son accueil et son cadre exceptionnel. www.abbayedecernay.com01.34.85.23.00

À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Mbwa Kali Sana

Les " babioles " n'intéressent que médiocrement le conducteur expérimente de voitures "haut de gamme " . Ce qui compte ,ce sont la tenue de route ,le freinage ,le couple moteur ,la capacité d'accélération ,l'agilité pour déboîter et faire des créneaux . En plus ,il faudrait connaitre les aides a la conduite ,vision de nuit ou par temps de brouillard ,détection d'obstacles ,détecteur d'endormissement ,etc.. Le MERCEDES ( j'en ai eu un) les a tous ... Le reste ,a savoir les boiseries précieuses et autres ,on s'en moque bien

Votre commentaire
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Maserati
Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz GLE