Vous êtes ici :

Mercedes-AMG A45 (2019) : la Mercedes Classe A AMG sera hybride !

X-tomi design Mercedes Classe A AMG 2019
En 2019, la Mercedes Classe A AMG coiffera la gamme avec sa motorisation hybride.

Dans sa course à la puissance, la nouvelle Mercedes Classe A AMG s'alignera sur sa grande rivale, l'Audi RS3. Davantage que la barre des 400 ch qui sera vraissemblablement franchie, la nouveauté viendra de son hybridation. Elle vient d'être quasi officialisée. Explications.

La nouvelle Mercedes Classe A vient à peine d'être dévoilée, ce qui fut fait vendredi dernier à Amsterdam, que l’on pense déjà à la version de pointe concoctée par AMG.

>> Lire Mercedes Classe A (2018) : toutes les infos et photos officielles

 

Toujours Mercedes-AMG A45 ? ou A50  ?

Mercedes-AMG A45 2015 vue avant rouge
L'actuelle Mercedes-AMG A45 a été lancée avec 360 ch puis est passée à 381 ch au moment de son restylage

L’actuelle Mercedes-AMG A45 a débuté sa carrière, en 2013, avec 360 ch puis est grimpée lors du restylage, en 2015,  à 381 ch. Elle se livre une bataille acharnée avec sa grande rivale l’Audi RS3 Sportback. L'Audi est née avec 367 ch, puis est passée à 400 ch lors de son facelift !
 

Audi RS3 Sportback bleue

L'Audi RS3 Sportback a atteint la barre des 400 ch au moment de son restylage.

La nouvelle Classe A AMG disposera, elle aussi, de 400 équidés. Elle ne peut pas faire moins pour tenir sa concurrente en respect. Mais au-delà de la puissance, le plus important sera l’arrivée de l’hybridation avec une machine électrique qui viendra en renfort du moteur à quatre cylindres 2.0 turbo. La Classe A doit soigner son efficience. 

D’ailleurs s’appellera-t-elle toujours Mercedes-AMG A45 ou bien deviendra-t-elle Mercedes-AMG A50 ?

 

Dieter Zetsche confirme l'hybridation 

Dieter Zetsche reveal Mercedes Classe A Amsterdam

Dieter Zetsche, le P-DG de Daimler (Mercedes-Benz & Smart) a confirmé lors de la présentation officielle de la Classe A l'hybridation de la version AMG.

L’information d’une Classe A AMG hybride n’est pas officielle, mais elle nous a été transmise de vive voix par Dieter Zetsche, le P-DG du groupe Daimler. Ce dernier, rencontré lors d’une table ronde lors du reveal de la nouvelle Mercedes Classe A à Amsterdam, nous a indiqué une démarche logique. Dans la veine du concept-car Mercedes-AMG GT concept dévoilé au salon de Genève en 2017.

Pour mémoire, la Mercedes AMG GT Concept dispose du moteur V8 4.0 biturbo qui développe jusqu’à 612 ch sous le capot de la Mercedes-AMG E63 S, il est associé à un électromoteur permettant d’atteindre une puissance cumulée de 600 kW, soit 816 ch ! Un gain de 200 ch, donc.

Par une simple règle de trois, en prenant l’hypothèse que la nouvelle Mercedes-AMG A45 conserve le moteur 2.0 turbo de 381 ch de l'actuelle,  on obtiendrait une puissance cumulée de… 508 ch. Mais tout n’est pas si simple. 

Quoi qu’il en soit, l’hybridation sera un passage obligé pour les sportives afin de juguler les consommations de carburant et surtout leur corollaire que sont les émissions de CO2.  L’arrivée de la nouvelle Classe A AMG aura lieu courant 2019.
 

X-Tomi design imagine la Classe A AMG

Le designer hongrois X-Tomi nous livre sa vision de la future Mercedes Classe A AMG. Kit carrosserie suggestif et aileron de toit renforcent les lignes viriles de la nouvelle Classe A.

Rappelons-le : pour l’instant, la gamme Mercedes Classe A 2018 s’articulera, en France, autour d’un moteur essence 1.4 de 163 ch (A 200) et d’un moteur diesel de 116 ch (A 180 d). Deux blocs - les 1.3 TCe et 1.5 dCi - issus de chez Renault. Pour la version AMG, il ne s’agira pas d’un moteur de Renault Mégane RS, mais bel et bien d’une production maison.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz A